Quelles sont les formalités pour voyager en famille aux Etats-Unis ?


Entré en vigueur le 12 janvier 2009, l’Electronic System for Travek Authorization (ESTA) est indispensable aux vacanciers et aux voyageurs d’affaires quels que soient leur(s) destination(s) aux Etats-Unis, la durée et le motif de leur venue.

En effet, les personnes qui souhaitent voyager par voie maritime ou aérienne aux Etats-Unis et qui sont issues d’un pays qui bénéficie d’un programme d’exemption de visa* doivent obligatoirement être en possession d’un formulaire ESTA validé. A défaut, elles se verront refuser l’entrée sur le territoire américain.

Un système de sécurité

Cette procédure a été mise en place par les autorités américaines pour renforcer la sécurité intérieure du pays. Les informations recueillies par l’intermédiaire du formulaire leur permettent ainsi d’étudier, avant leur arrivée, le profil de chaque visiteur et éviter autant que faire se peut des actes de terrorisme sur le sol américain.

Une démarche individuelle obligatoire

Dans le cadre d’un voyage d’agrément ou d’affaires, chaque personne -y compris les enfants mineurs accompagnés par leur famille- doit avoir fait la demande d’autorisation ESTA en ligne.

Les touristes qui effectuent une croisière et qui voudraient faire une escale aux Etats-Unis mais aussi les passagers de compagnies aériennes qui sont en simple transit, sont tenus également de remplir une demande d’autorisation préalable.

Sont exemptés de cette formalité les personnes qui entrent sur le sol américain par voie routière : dans ce cas, les personnes devront satisfaire à des vérifications d’identité aux frontières.

Le délai d’obtention est de 72 heures. En cas de refus, il est nécessaire de faire une demande de visa pour un séjour temporaire.

Una autorisation à durée limitée

L’autorisation de voyager sur le territoire américain est valable deux ans à compter de son obtention, ou avant si le passeport expire plus tôt.

La demande d’autorisation est payante depuis le mois de septembre 2010. Elle est également obligatoire pour les  séjours touristiques de moins de 90 jours. Pour une durée supérieure, il faut procéder à une demande de visa, y compris pour les ressortissants étrangers qui viennent d’un pays affilié au plan d’exemption de visa. Attention, pour ne pas être pris de court, il est nécessaire de prévoir un délai de traitement de 72 heures pour les visas.

Bon à savoir

Les réponses qui ne seraient pas claires peuvent être la cause d’un refus de l’autorisation ESTA. Les questions relatives à un éventuel refus d’obtention de visa ou à un passé criminel doivent aussi être complétées sur la demande pour que les autorités puissent juger de la capacité ou pas de la personne à nuire à la sécurité du pays.

La validité du passeport six mois après la date de retour prévue n’est pas exigée.

 

* sont concernés par l’exemption de visa les pays suivants : Allemagne, Andorre, Australie, Autriche, Belgique, Brunei, Chili, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Japon, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Norvège, Nouvelle Zélande, Pays-Bas, Portugal, République de Corée, République Tchèque, Royaume-Uni, Saint Marin, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Taiwan.

 

 

 

 

 



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !