Quel lait donner à son enfant à partir de 6 mois ?



Le lait possède une place importante dans le mode de nutrition d’un bébé. Dès sa naissance, il constitue son aliment principal. Entre ses premiers jours à ses 6 mois, le nourrissant est allaité avec du lait maternel ou du lait infantile, selon le choix de la mère. En effet, pour assurer un meilleur développement du nouveau né, il possède des formules adaptées à son âge ainsi qu’à ses besoins. À partir de ses 6 mois, de nouvelles saveurs seront ajoutées à l’alimentation du bébé. Cependant, le lait comble une majeure partie de ses besoins nutritionnels. Quel lait est recommandé aux enfants de 6 mois révolus ?

Le lait infantile dès 6 mois

Le lait infantile est un substitut au lait maternel. Sa fabrication ainsi que ses composants suivent une norme sanitaire rigoureuse qui assure une meilleure qualité nutritionnelle. En effet, sa formulation est étudiée de façon précise pour permettre au bébé d’avoir une croissance épanouie. Ce produit peut être en poudre à diluer ou en forme liquide prêt à l’emploi.

Le lait infantile est une préparation industrielle, fabriqué à partir de composants de lait de vache. Cependant, d’autres alternatives existent. À savoir les protéines de soja, qui possèdent les mêmes valeurs nutritionnelles que sa substitut. Il en est de même pour les laits en poudre fait à base de lait de brebis, cliquez ici pour plus de détails.

Dès 6 mois, le bébé prend un repas journalier. Une alternance entre les repas et l’allaitement est effectuée pour garder un équilibre alimentaire, car ils ne fournissent pas d’apport nutritionnel suffisant pour la croissance de l’enfant. Ainsi, ses besoins nutritifs sont comblés par le lait infantile de 2e âge, substitut du lait maternel.

Les points forts du lait infantile

Les laits infantiles apportent les nutriments essentiels qui garantissent un développement correct du bébé. Ainsi, cette boisson est préférée aux autres types de lait pour éviter les troubles digestifs ou des carences dues à un manque en fer et en acides gras. De plus, la formulation du lait 2e âge possède les mêmes caractéristiques que celle du lait maternel.

En l’occurrence, il contient un taux de protéine faible pour éviter les risques d’obésité du bébé. Un apport en fer suffisant qui garantit sa croissance, des minéraux tels que le calcium ou le phosphore ainsi que des vitamines, comme la vitamine K ou D. Le lait 2e âge contient également des acides gras, qui sont essentiels pour le développement des fonctions cognitives et l’amélioration de la vision du bébé.

Afin d’éviter les risques de santé, le lait infantile présente sur son emballage les informations nécessaires qui concernent sa composition. À savoir les ingrédients allergisants, l’existence ou non de colorants, de conservateurs, d’édulcorants ou autres substances chimiques. Par ailleurs, cette boisson ne contient aucun ingrédient issu d’organismes génétiquement modifiés.

Les variantes et substitue du lait de suite

Le lait maternel peut être conservé ou remplacé par du lait infantile de 2e âge. Cependant, d’autres versions de ce lait existent et sont adaptées aux besoins spécifiques de l’enfant. À savoir, les laits hypoallergéniques fabriqués à partir de protéine de lait de vache, destinés aux enfants qui ont un risque d’allergie.

Les laits spéciaux, tels que le lait sans lactose et hydrolysats protéinés, le lait de transit ou encore le lait acidifié, sont adaptés en cas de trouble digestif. Des laits aux formules épaissies ou laits de confort sont indiqués pour limiter les régurgitations. Entre 6 mois à 1 an, 500 ml de ces types de laits doivent être donnés aux bébés en complément avec un repas diversifié.

En outre, le lait de vache n’est pas adapté pour un enfant de 6 mois. Il en est de même pour le lait qui provient d’autres animaux ou végétaux, car leur quantité de nutriments est insuffisante pour le développement du bébé.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants