Pourquoi les enfants aiment tant le handball ?


Le handball, activité la plus pratiquée dans les établissements scolaires lors des cours d’éducation physique et sportive, est un sport d’élite en France depuis des décennies. Bien que moins médiatisé que le football, il arrive tout de même à se faire une place de choix dans la vie des enfants.

Ce sport, qui peut souvent effrayer les parents compte tenu des contacts physiques parfois musclés lors des phases « attaques – défense » au cours des matches, se pratique très tôt en club et encore plus tôt lorsque les joueurs célèbrent les victoires les soirs de match et que leurs enfants les rejoignent sur le terrain : ils tiennent tout juste debout qu’ils veulent déjà marquer ou arrêter des buts !

Avec près de 500 000 licenciés dont plus de 100 000 ont moins de 15 ans, le handball connaît un réel succès auprès des plus jeunes. Il n’existe pas de limite d’âge pour le pratiquer et il est ainsi très fréquent de croiser des jeunes joueurs affronter des joueurs de 50 ans et plus dans les catégories seniors ou loisir par exemple.

Un sport en pleine croissance

En 2017, le handball était le 2ème sport collectif français à compter un demi-million de licenciés. Les licencié-e-s étaient à 66,6 % d’hommes et à 33,4 % de femmes (source : chiffres FFHB).

L’équipe de France masculine s’est forgé un palmarès impressionnant depuis les années 90 en cumulant 6 étoiles de champions du monde sur son maillot, 3 titres de champion d’Europe et 2 médailles d’or aux Jeux Olympiques !

Les femmes n’ont pu officiellement pratiquer ce sport qu’à partir de 1950, mais cela ne les empêche pas de commencer à avoir un palmarès intéressant en équipe de France : elle a même été sacrée Championne d’Europe en décembre 2018 à Paris.

Chez les femmes comme chez les hommes, la France connait de belles performances dans le handball grâce à ses deux équipes nationales, hommes et femmes. En 2018, le handball français a même classé 3 équipes de Ligue 1 aux 3 premières places de la Champions League de handball masculin (Montpellier – MHB, Nantes – HBC et Paris – PSG).

Le baby hand

Ce sport qui peut se pratiquer de 3 à 77 ans ou presque, a su gagner le cœur des enfants. Les plus jeunes (de 3 à 5 ans) peuvent pratiquer le baby hand qui est axé sur l’éveil et le développement de la motricité. Lors des séances ils apprennent doucement mais surement l’esprit d’équipe avec leurs petits camarades et font leurs premiers pas dans le monde du handball avec des dribbles ou des passes.

Beaucoup de parents décident souvent d’inscrire leur tout-petit à la baby gym et pourtant, le baby hand permet dès 3 ans d’apprendre ce qu’est un sport d’équipe et ainsi déjà créer des liens et un esprit d’entraide et d’équipe pour réussir, tout en développant la motricité et l’agilité grâce à des séances qui permettent d’apprendre aux enfants à manier le ballon comme les grands mais aussi avec par des séances de gymnastique avec ballon pour les habituer à cette balle qui peut les intriguer au départ.

Le baby hand est une discipline assez complète et d’ailleurs la Fédération Française de Handball incite ses 2 400 clubs à développer le handball dès le plus jeune âge.

Le hand pour les 6 à 9 ans

Cette catégorie a été créée pour répondre pleinement aux besoin physiques et psychiques des enfants qui grandissent tout en l’adaptant à la tranche d’âge avec des balles, des exercices et des matches. Bien que ludique, cette activité sportive permet à l’enfant de solliciter ses muscles tout en développant esprit d’équipe, coopération et engagement.

Au handball, les enfants plus timides comme ceux plein d’énergie, peuvent tout à fait trouver leur place en s’affirmant au sein de l’équipe en les incitant à mettre en pratique leurs capacités d’écoute et de concentration. A cet âge-là, le but n’est pas encore de lancer les enfants dans la compétition, même si certains y pensent déjà, mais de pratiquer le handball comme un loisir qui permet à l’enfant de découvrir les joies du sport et les bienfaits mentaux que celui-ci lui apporte. Le contact très présent dans le jeu ne semble pas leur faire peur et l’envie de commencer à apprendre les gestes techniques et les combinaisons « comme les grands » commence à se faire de plus en plus ressentir.

Dans cette tranche d’âge les enfants commencent à s’identifier à leurs idoles du handball français ou étranger et à vouloir faire comme eux. En termes de jeu et de niveau, la France n’a plus rien à envier à l’Allemagne qui a vu naître ce sport et qui l’a longtemps dominé. Les jours de match, le public présent est très familial et tout comme au football, on voit de nombreux enfants porter le maillot de leur joueur préféré.

Continuer en devenant adolescent

Plus ils grandissent plus les enfants apprécient la vitesse et les gestes du jeu : ils commencent la compétition, les entraînements sont de plus en plus intenses, ils développent leur agilité et leur coordination mais aussi leur technique de jeu en équipe et individuellement. C’est souvent au moment de l’adolescence qu’ils décident s’ils souhaitent continuer pour espérer peut-être un jour être le futur Thierry Omeyer, Jackson Richardson, Jérôme Fernandez, Nikola Karabatic… pour prendre la relève et ajouter des étoiles de champions du monde sur le maillot de l’équipe nationale !

Le plus souvent, ils sont repartis en 4 catégories d’âge pour être à peu près à des niveaux similaires : moins de 11 ans, moins de 13 ans (ces 2, catégories peuvent être mixtes), moins de 15 ans et moins de 18 ans. A partir de la catégorie des moins de 15 ans, la mixité n’est plus possible car il est jugé que la psychologie, la morphologie et la pratique du jeu des garçons et des filles commencent à être trop différente pour qu’ils puissent jouer dans les mêmes équipes.

Chez les moins de 15 ans et moins de 18 ans, les enfants sont soumis à des tests ou des phases de sélections organisées par des sélectionneurs pour les amener le plus loin possible.

Un sport de passion

Le handball est un sport plein d’opportunités au fur et à mesure des années de pratique. Considéré comme un sport de contact (moins qu’au rugby, mais qui reste quand même un sport de contact) le handball cultive des valeurs telles que le fair-play et la cohésion. Il apporte également beaucoup de plaisir à ceux qui le pratiquent tout comme aux supporters en tribune.

Sa visibilité se développe de plus en plus en France grâce à la médiatisation des équipes nationales, à leurs brillants résultats et aux clubs qui se mettent en valeur dans les coupes européennes.

Le handball est d’ailleurs le sport collectif le plus titré en France, ce qui contribue à émerveiller et attirer les enfants : 6 étoiles sur le maillot de l’équipe de France masculine vs 2 en foot !

Maëlle Vaneson

 



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants