Piscinettes, pataugettes, piscines en kit : différences et conséquences



Différents types de bassins sont susceptibles d’être posés au sol ou semi-enterrés. plus le volume d’eau est important, plus le risque est élevé pour un enfant qui ne sait pas nager.
N’oublions pas qu’un très jeune enfant peut se noyer dans 20 cm d’eau en moins de 3 minutes et sans un bruit. une hauteur de 1,10 mètre constitue cependant un obstacle suffisant, à condition qu’elle n’offre aucun point d’appui, aucune prise en surface, car les enfants, même s’ils ont moins de six ans et qu’ils ne savent pas nager, sont de bons grimpeurs.

Les pataugettes
définie dans la norme nF Xp 90-313, la hauteur de ces bassins gonflables destinés aux tout-petits ne doit pas dépasser 0,40 m entre le point le plus profond à l’intérieur du bassin et le plan d’eau défini par le niveau de débordement de l’eau.

Les piscinettes
définie dans la norme nF p 90-303, la hauteur de ces bassins est comprise entre 0,40 et 0,85 m. leur volume d’eau est inférieur à 8 m3. gonflables, ils comportent deux ou trois boudins horizontaux et ne disposent d’aucun moyen d’accès ni de dispositif de filtration d’eau.

Les piscines en kit hors sol
définie dans la norme nF p 90-302, leur hauteur est supérieure à 0,85 m et leur volume d’eau supérieur à 8 m3. Ces bassins doivent faire l’objet d’une déclaration à la mairie s’ils restent à demeure plus de 3 mois et si leur volume d’eau est supérieur à 10 m3. assimilés à une construction, ils peuvent en ce cas être soumis à des exigences de positionnement relatives aux règles de la mitoyenneté et au plan d’occupation des sols.

Source : CsC




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !