Perles une histoire naturelle



Du 25 octobre 2007 au 10 mars 2008, le Muséum national d’Histoire naturelle se transforme
en écrin aquatique pour accueillir l’exposition « PERLES, une histoire naturelle ».
Après New-York, Tokyo, Sydney, Abou Dhabi, cette exposition extraordinaire est présentée à Paris et pour la première fois en Europe, dans une version adaptée et enrichie par des scientifiques et des créateurs français. « Perles » est un voyage spectaculaire dans le temps et dans l’espace qui ravira les amateurs de biologie, écologie, histoire, mais aussi les passionnés de design, joaillerie, mode etc.

Du mythe à la science
Si pour les Romains, les perles étaient des larmes pétrifiées des dieux et, pour les Grecs, des fragments d’éclair tombés dans la mer, les perles ont toujours été des objets de fascination, signe d’apparat et de richesse. L’exposition permet au visiteur de parcourir l’histoire de l’humanité à travers l’utilisation de ces joyaux et de plonger dans les eaux des rivières, des lacs et des mers des 4 coins du monde à la découverte des perles. Cette plongée l’initie à la biominéralisation, la formation des perles, leurs différentes formes et couleurs, la structure de la nacre, les mollusques perliers marins ou d’eau douce et leur écologie, la pêche et la culture des perles, leur utilisation au fil des siècles, les légendes et croyances… ainsi que les travaux de recherche menés par des scientifiques sur les propriétés thérapeutiques de la nacre.

Neuf thématiques à explorer
Par exemple, le visiteur découvrira la fascinante prouesse technique de la greffe des huîtres. En effet, victimes de la surexploitation, les bancs nacriers naturels ont quasi disparu : le monde contemporain vit sur son stock acquis de perles fines. La production de perles relève désormais de la perliculture, activité aquacole nécessitant un milieu écologique de qualité.
Les aspects thérapeutiques de la nacre seront également présentés. La coquille cassée d’un mollusque nacrier s’auto-répare comme le font un os brisé ou une blessure cutanée. Les scientifiques se sont fixés comme objectif de découvrir les molécules actives de la nacre et leur trouver des applications en relation avec les expériences faites en implantant de la nacre utilisée comme biomatériau de régénération osseuse.

Des collections rares et des créations éblouissantes
Au total, plus d’un millier d’objets sont présentés dont 300 bijoux et oeuvres d’art (des boucles d’oreilles ayant appartenu à Mademoiselle Chanel, la broche raisin de 1915 par Van Cleef & Arpels), 150 originaux prêtés exclusivement (un hippocampe de Lorenz Bäumer, une montre gousset par Mellerio dits Meller), et notamment une cinquantaine de pièces issues de collections particulières (trois des 10 plus grosses perles fines connues au monde) jamais exposées auparavant. Des pièces rares des maisons Boivin, Chanel, Chaumet, Cartier, Lanvin, Mellerio dits Meller, Van Cleef & Arpels, Wieze, mais également des créations plus contemporaines de Daniela Baumgartner, Lorenz Bäumer, Franck Sorbier ainsi que des pièces exceptionnelles de Mikimoto accompagneront magnifiquement le discours scientifique.

Des activités pour tous sur le thème de l’exposition
« Les Amphis du Muséum » proposent un cycle de 5 conférences gratuites « Perles, entre science et esthétisme » les jeudis de 17 h 30 à 19 h du 25 octobre au 29 novembre 2007 au Grand Amphithéâtre.

« Le tour du monde des coquillages » : des ateliers ludiques et interactifs pour les enfants de 6 à 10 ans sont également proposés aux vacances de Toussaint, de Noël et d’Hiver à 14 h 30 et à 16 h sauf les mardis et dimanches.

4 € en plus du droit d’entrée – durée 1 heure. Renseignements et inscriptions à l’accueil de la Grande Galerie de l’Évolution : 01 40 79 54 79 / 56 01.

Renseignements pour les visiteurs sur www.mnhn.fr/perles

Source: Muséum national d’Histoire naturelle




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !