partir avec bébé en vacances avec la check-list de l’ANPDE



Partir sereinement avec bébé en vacances, avec la chek-list à télécharger !

A l’approche des grandes vacances, les nouveaux parents se posent la même question : que dois-­‐je emmener pour bébé ? Pour se rassurer, ils préfèrent tout emporter pour être sûrs de ne rien oublier. Sébastien Colson, Président de l’ANPDE (Association Nationale des Puéricultrices Diplômées et des Etudiantes), apporte ses conseils pour des vacances sereines avec bébé et met à disposition une check-­‐list « BB en vacances », disponible sur www.anpde.asso.fr, pour ne rien oublier.

Partir uniquement avec l’essentiel…

Avant tout départ, la première chose à faire est de s’organiser sans stress. Partir en vacances avec un bébé est une nouvelle expérience. Le Président de l’ANPDE recommande d’éviter toute forme d’angoisse qui pourrait gâcher cet instant de partage et de bonheur avec le nouveau-­‐né. « Pour le bien-­‐être de bébé pendant les vacances, il faut aller à l’essentiel ! Or, cela ne veut pas dire emporter tout et n’importe quoi pour être sûr que bébé ne manquera de rien », explique Sébastien Colson. Les parents sont souvent tentés d’acheter de nouvelles choses. « Ce dont a besoin bébé pendant les vacances se trouvent principalement à la maison ! Inutile d’aller faire des achats superflus et souvent coûteux », précise Sébastien Colson.

Pour voyager avec bébé, une check-­‐list « BB en vacances » à télécharger surwww.anpde.asso.fr

…et les indispensables !

Les premières choses à ne pas oublier sont bien sûr les couches, le biberon et le maillot de bain ! Les biberons en plastique sont moins fragiles et moins coûteux. Afin de créer l’univers de bébé, un ou deux jouets suffisent et bien sûr son doudou s’il en a un. Les parents doivent prévoir des vêtements amples et faciles à laver mais également un petit gilet pour le soir. La baignoire en plastique et le matelas à langer sont à laisser chez soi ! Inutile de vous encombrer avec un chauffe-­‐biberon ou un stérilisateur, le lait à température ambiante conviendra parfaitement.

Pour le sommeil de bébé, il est recommandé de prendre un lit parapluie aux normes européennes.
Indispensable pour un couchage sûr et confortable, il est essentiel de ne pas lésiner sur sa qualité. La moustiquaire (simple et donc peu coûteuse) est également utile pour éviter que bébé ne se fasse piquer par des insectes pendant sa nuit. Pour le bain à la mer, uniquement aux heures les moins chaudes et exclu pour les nourrissons, la crème solaire et le bob sont indispensables pour protéger bébé du soleil1. Sa peau étant fine et particulièrement
sensible aux rayons solaires, il est important d’appliquer la crème solaire sur toutes les parties exposées. Il est recommandé aux parents d’acheter en amont les couches spéciales pour le bain pour être tranquilles sur place. S’il fait très chaud, la maman doit soit donner fréquemment le sein ou des biberons de lait pour que bébé ne se déshydrate pas. Il faut également le rafraîchir régulièrement mais pour cela, pas besoin d’un brumisateur, une bouteille d’eau suffit!
Au moment du bain, pas de bouées ni de brassards, les bras de maman ou de papa suffisent pour que bébé fasse trempette en toute sécurité.

Pour les longs trajets, l’ANPDE conseille des pauses régulières ainsi que l’installation de pare-­‐ soleil sur les vitres de la voiture, côté bébé. La recommandation la plus importante est de ne jamais laisser bébé seul dans la voiture même pour moins d’une minute.

Pour les ballades, Sébastien Colson conseille d’utiliser l’écharpe de portage. Il précise qu’elle est « moins coûteuse que les porte-­‐bébés classiques, et offre un confort et une position idéale pour le bébé. Elle favorise aussi une relation d’attachement harmonieuse entre la mère et son enfant. De plus, l’écharpe de portage est très pratique pour aller là où la poussette n’arrive pas ou dérange.»

Trousse à pharmacie : un thermomètre, des pansements, un tube de pommade à l’Arnica, des antiseptiques asséchants, du paracétamol pour la fièvre ou les maux de dents.

Pour plus de conseils et d’informations rendez-vous sur
www.anpde.asso.fr

A propos de l’ANPDE :

Elle est l’unique association professionnelle française représentant les infirmières puéricultrices et les étudiants de la spécialité infirmière puéricultrice de métropole et des DOM-TOM. Ses objectifs sont de promouvoir cette spécialité infirmière, d’en défendre le diplôme, d’engager une réflexion en regroupant les professionnels de terrain et en organisant des journées d’études nationales et régionales permettant l’échange des pratiques.
L’association représente près de 3 000 puériculteurs et puéricultrices recensés à ce jour, issus du secteur hospitalier, des établissements d’accueil pour enfants de moins de 6 ans, de services de protection maternelle et infantile, du secteur libéral, des réseaux de soins et de la formation. L’association est attentive à l’ensemble des réformes entrainant une modification de la prise en charge de l’enfant et de sa famille, autant dans le système de soins traditionnel que dans la santé communautaire, afin de garantir la qualité et la sécurité des soins pour cette population particulière, tout en répondant à l’évolution des besoins et des innovations de la société.
www.anpde.asso.fr




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !