Obligé d’être bilingue pour réussir?



Apprendre une langue dès le plus jeune âge est non seulement possible mais essentiel aujourd’hui. C’est donner à l’enfant une longueur d’avance professionnelle et sociale. L’anglais vient bien sûr en tête du palmarès suivit autre fois de l’espagnol qui a dû laisser sa place au russe et au chinois, économie oblige.

Contrairement à certaines idées reçues, l’enfant ne doit pas attendre d’avoir acquis sa langue maternelle avant d’en apprendre une autre. Les enfants de familles multilingues se débrouillent plutôt bien. La seule différence est qu’il parlera parfaitement avec un léger retard car il y aura parfois quelques mélanges de langues ( 1 voir 2 mots lors d’une petite conversation) ce qui n’est pas bien grave quand on connaît les bénéfices. Ceci est surtout valable quand l’enfant a deux langues courantes à la maison et pas s’il apprend par jeux quelques fois par semaine. Oui, quelques fois par semaine car 1 heure d’anglais ne sert pratiquement à rien. Mieux vaut 10-15 minutes tous les jours ou 3 fois par semaine que le tout en une seule séance. J’enseigne l’anglais aux tout-petits depuis 11 ans dans une école privée car avant ce cours n’existait pas en maternelles. Depuis, je peux vous certifier que ça marche, que les enfants adorent, que les parents sont fiers et heureux quand l’été venu, ils voient leurs chérubins sur la plage jouer avec de petits anglophones et là c’est l’enfant qui est fier de lui. Bien sûr entre enfants on se comprend sans parler mais c’est un grand pas vers un avenir plus large.

Comme tous les parents ne peuvent se permettre l’école privée et que dans le publique on commence trop tard car c’est dès 3ans qu’il faudrait commencé, j’ai eu l’idée de faire de petites vidéos de 15 minutes avec une marionnette à télécharger, où je fais comme en classe: au fur et à mesure, au rythme de l’enfant, ludique, avec des épisodes de révision. Il y a à ce jour 28 épisodes de disponibles sur le site ludo-lidia.com pour 1 euro la leçon.

Beaucoup de mamans s’y sont mises et apprennent avec leurs boutchoux. Un moment de rires et de partage. « Joindre l’utile à l’agréable » comme disait ma grand-mère. Alors, si c’est une idée qui vous plaît, allez voir la marionnette Basile. Vous trouverez des démos en ligne aussi.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !