Naïma, une des 5 Kinra Girls de Corolle est la joyeuse afro-américaine



Parce que, comme dit un proverbe araméen, “Nous sommes tous différents, donc tous exceptionnels”, Corolle a conçu une nouvelle
façon de jouer pour les filles de 8 à 10 ans.
Au pied du sapin, les Kinra Girls, un univers complet d’une incroyable richesse, créent l’événement avec sept livres , cinq poupées à l’effigie des personnages, des tenues et des accessoires et un monde virtuel à découvrir sur le web, sur www.kinragirls.com.

Les Kinra Girls, Kumiko, Idalina, Naïma, Rajani et Alexa, ce sont cinq filles talentueuses venues des quatre coins du monde, qui se rencontrent dans une académie internationale, l’Académie Bergström et deviennent inséparables.
Elles entraînent les petites filles à la découverte du monde dans une formidable histoire d’aventure, de respect, de mystère et de solidarité.

Naïma : la joyeuse afro-américaine adore le cirque !

Naïma attend Santa Claus avec impatience pour Noël
Après “Thanksgiving day” le dernier jeudi de novembre, vient le réveillon de Noël où tout le monde attend Santa Claus, qui arrive avec ses huit rennes.
Descendant de Saint-Nicolas, il est a été introduit aux Etats-Unis par les immigrés allemands et hollandais.
Le célèbre “Jingle Bells” résonne partout dans les rues, de grandes chaussettes sont suspendues aux cheminées, le sapin est décoré de guirlandes et de cannes en sucre d’orge.
Les maisons rivalisent d’extravagance : des milliers d’ampoules suivent les contours des façades ou façonnent Pères Noël ou bonshommes de neige.
Pendant cette joyeuse fête, on boit le « Egg Nog », à base de sucre, d’œufs et de crème, souvent parfumé au rhum ou au brandy.
On mange des cookies en forme de sapin ou de renne, du « plum pudding », de la tarte au potiron et bien sûr, le fameux Christmas cake.
Et parce que Naïma est d’origine béninoise, sa famille représente Santa Claus avec un masque blanc sur le visage, comme tous les béninois qui considèrent que le Père Noël est blanc. Ils décorent les rues et les maisons de guirlandes électriques et de sapins en
plastique et font des cadeaux aux enfants. La coutume, c’est que les enfants enfilent des masques et des gants.
Ils déambulent dans les rues en dansant, chantant et mendiant
quelques piécettes d’argent, et en souhaitant les vœux
de bonheur… C’est la danse des « Catélas ».

Ses accessoires: Une tenue traditionnelle africaine en tissu coloré
avec un collier de grosses perles multicolores, une tenue de nuit dans les mêmes tons avec un dessin du continent africain.

Les Kinra Girls souhaitent de bonnes fêtes de fin d’année aux petites filles du monde entier




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants