Mode de garde : Grand-mère et nounou, est-ce possible ?



Garder un enfant est un travail complexe. Les enfants et/ou les bébés sont classés parmi les personnes vulnérables. Leur garde nécessite de la grande attention. D’habitude, lorsqu’une femme attend le nouveau-né, sa mère vient pour l’assister et d’attendre le bébé. La mère qui vient de mettre au monde son bébé est très fragile. Ainsi, elle ne peut pas s’occuper intégralement le bébé. L’assistance de la mère est alors indispensable. Lorsque le bébé atteint son sixième mois, la mère devrait reprendre son travail quotidien. Donc, il serait incontournable de chercher quelqu’un d’autre pour venir en aide à la garde du bébé. La pratique la plus courante est que la grand-mère du bébé prend le relais pour la garde du bébé dans la journée. Parfois, la famille fait appel à des professionnels de garde d’enfant, connus sous le nom de la « nounou ». Mais la plupart des familles font appel à des membres de sa famille pour garder leurs enfants.

Le travail d’une nounou

Une nounou est les professionnels pour la garde d’enfant. Elle est considérée comme étant l’auxiliaire parentale. Elle assure la garde d’enfant depuis que les bébés nés jusqu’à leur jeune âge. Elle accompagne l’enfant dont elle garde dans sa croissance et assure leur épanouissement. Ainsi, le bien-être de l’enfant est à la charge d’une nounou. Elle contribue beaucoup dans l’éducation de l’enfant, car elle passe largement de temps avec lui. Parfois, elle participe à toute autre tâche ménagère ayant de relation avec l’enfant, entre autres laver les linges de l’enfant, de repasser ses habits, etc. Elles sont payées pour cela. C’est à la famille de donner ses critères et de choisir la nounou cohérente à leur demande. Devenir une nounou professionnelle nécessite de longues expériences. Ce travail ne s’effectue pas par hasard. Pour plus d’information, veuillez cliquer sur ce lien cherche une nounou à Bordeaux

La grand-mère de l’enfant, membre de la famille

La grand-mère de l’enfant a de l’attachement automatique avec son petit enfant. Étant membre de la famille, la prise en charge de son petit enfant est considérée comme un plaisir à la grand-mère. L’amour d’une grand-mère à son enfant la guide directement à l’amour de ses descendants. Étant une femme, on a souvent entendu le l’adage disait « le cœur d’une mère ». Une mère possède une grande affection pour ses descendants. Elle a la force pour faire face à une situation. Après l’accouchement, la femme venant d’être mis au monde un bébé est très fragile. Elle ne pourrait pas se bouger pour s’occuper de la tâche obligatoire pour assurer la vie du bébé. La grand-mère de ce dernier ne laisse pas son enfant à affronter seul la tâche. Ainsi, c’est une gloire d’avoir un nouveau petit enfant. Instinctivement, il y aura de l’attachement entre le bébé et sa grand-mère.

La cohabitation entre la grand-mère et la nounou

Il est rare de trouver une bonne relation de la cohabitation entre la grand-mère et la nounou. D’ailleurs, la sollicitation du service de la nounou est facultative. Bien que la prise en charge de son petit enfant est un instinct pour la grand-mère. Partant de ce fait, une grande différence se marque entre l’amour qui attache un membre de la famille avec ses descendants d’un côté et la pratique d’un métier en tant que professionnel d’un autre côté. Effectivement, le premier fait son travail par un amour-propre à son petit enfant. Tandis que le deuxième exerce son métier pour son bien personnel. Donc, cohabiter une grand-mère et une nounou demeurent quasi-impossible. En effet, c’est toujours la grand-mère de l’enfant qui n’aime pas vivre avec les nounous. Elle est jalouse et a un sentiment d’égoïsme envers son petit enfant. Il serait préférable d’engager alors un membre de la famille pour la garde de l’enfant.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants