Mise en place de stages durant les vacances de printemps pour les élèves en difficulté de CM1 et de CM2 dans toutes les zones, à l’exception de la ville de Toulouse



Le ministère de l’Education nationale organise durant les vacances de printemps des stages gratuits de remise à niveau pour les élèves de CM1 et de CM2 qui rencontrent des difficultés scolaires.

Ces stages gratuits de soutien scolaire, proposés à des groupes de cinq à six élèves, comporteront, sur cinq jours, 3 heures d’enseignement par jour en français et en mathématiques. Ces stages seront organisés par les inspections académiques dans les établissements scolaires ou tout autre lieu approprié à l’accueil de jeunes élèves.

Le dispositif permet l’organisation de 22 000 modules à chaque session et repose sur la mobilisation d’enseignants volontaires du premier degré, qui seront rémunérés par des heures supplémentaires défiscalisées et exonérées de cotisation sociale. Pour un professeur des écoles du 1er degré, une session d’une semaine (soit 15 h) lui rapportera environ 360 € défiscalisés. Au total, les trois sessions de stages gratuits (vacances de printemps, début juillet et fin août) permettront aux enseignants volontaires d’accroître leurs revenus d’environ 1 100 € défiscalisés.

Ce dispositif, mis en place par une circulaire du 1er février dernier adressée par Xavier Darcos aux recteurs et aux inspecteurs d’académie, a déjà été lancé avec succès dans l’académie de Martinique où il a bénéficié à 1 144 élèves en difficulté grâce à la mobilisation de 176 enseignants volontaires.
Selon les premières remontées académiques, près de 40 000 élèves de la zone B, devraient assister, dès la semaine prochaine, à ces stages gratuits encadrés par près de 8000 enseignants volontaires.
Seule la ville de Toulouse, pour laquelle les congés débutent le 12 avril prochain a fait part à ce jour de son refus d’ouvrir les écoles durant les congés et ce, malgré la présence de nombreux élèves et enseignants volontaires. Le ministère de l’Education nationale appelle le maire de Toulouse à ne pas faire primer l’opposition politicienne sur l’intérêt des élèves et de leurs familles.

Xavier Darcos, 03/04/2008
© www.education.gouv.fr – M.E.N.

Source: Ministère de l’Education Nationale




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants