Mini-Frimousses : Une nouvelle opération de l’UNICEF France pour les 6-12 ans



Après le succès de Frimousses dans les écoles et de Frimousses de créateurs, l’UNICEF met pour la première fois en place l’opération Mini-Frimousses. A partir du 15 octobre 2007 et jusqu’au 7 avril 2008, les élèves d’écoles primaires pourront réaliser des poupées en carton pour collecter des fonds.

L’événement Mini-Frimousses arrive dans les écoles françaises et se développe autour de quatre étapes fondamentales : l’information, la réalisation des poupées, l’engagement des enfants et la collecte de fonds.

Les professeurs qui souhaitent participer vont pouvoir proposer une nouvelle activité créative, ludique et solidaire à leurs élèves.

En premier lieu, grâce à des fiches pédagogiques et des conseils d’utilisation, les enseignants pourront diriger des séances avec les élèves et aborder le thème des droits de l’enfant. De cette façon, l’opération permet d’informer les plus jeunes sur les missions de l’UNICEF dans plus de 150 pays : soigner les enfants et veiller au respect de leurs droits fondamentaux.

Dans un second temps, les Mini-Frimousses proposent aux enfants de réaliser des poupées grâce à des fiches en carton. Chaque élève découpe, dessine et habille deux poupées à l’image des enfants du monde. L’une des poupées est conservée par l’élève et l’autre est envoyée à l’UNICEF avec un don de quatre euros.

Chaque poupée possède une carte d’identité sur laquelle figure le prénom et les caractéristiques que l’élève lui a données. La Mini-Frimousse devient un support de réflexion sur le droit à l’identité et le fait que chaque année, 50 millions d’enfants naissent et ne sont pas déclarés. L’enregistrement d’un enfant est fondamental car il lui permet d’être protégé contre les abus et de bénéficier de droits comme l’accès aux programmes de santé et de scolarisation.

En créant des Mini-Frimousses, les élèves affichent leur engagement en accrochant à leur cartable ou leur blouson des zippers qui leur sont offerts et qui symbolisent l’UNICEF. Cela fait de chacun un porte-parole essentiel et ensemble, les enfants créent une véritable chaîne de solidarité entre toutes les écoles de France.

L’opération permet de collecter des fonds pour la vaccination. L’UNICEF a besoin de moyens pour mener à bien ses missions et financer des campagnes de vaccination. Deux millions d’enfants meurent encore chaque année de maladies évitables comme le tétanos, la diphtérie, la coqueluche, la rougeole ou la tuberculose. Les Mini-Frimousses permettent à l’UNICEF, premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, de continuer ses programmes de vaccination.

En mai 2008, un événement sera organisé à Paris avec l’ensemble des poupées reçues.

Source: UNICEF




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !