Messages des mamans (2/2)



3. Finalement, les mères françaises demandent aussi la reconnaissance de l’importance de leur travail effectué au sein de la famille et des rôles de mère et de père. Elles demandent que les familles soient reconnues comme ressources majeures dans l’éducation des futurs citoyens responsable, et comme sources de cohésion sociale.
« Payez les mères au foyer pour qu’elles restent au foyer et s’occupent de leurs enfants, plutôt que des nounous sans formation ni conscience professionnelle. » Le salaire de la femme au foyer évitera l’échec scolaire, la délinquance et pas mal de divorces… Nous avons fait ce choix malgré des difficultés financières, mais nos enfants sont gagnants. »
« Encouragez les entreprises à embaucher des mamans sur le temps scolaire, le travail sera mieux fait dans certains cas car rationnalisé (moins de perte de temps) et les mamans seront moins épuisées, car une fois rentrées à maison c’est une deuxième journée de travail qui s’annonce ! »
« Sanctionnez durement les délits sexuels et la violence (sans remise de peine), mais sanctionnez aussi les familles qui n’éduquent pas leurs enfant ».
« Donnez le choix aux parents et particulièrement à la mère de travailler ou de ne pas travailler sans que être pénalisée par une baisse des moyens pour une meilleure qualité de la vie de famille, une meilleure éducation des enfants et une société plus stable. »
« Aux chefs d’entreprise et DRH : Ne pas croire qu’une femme enceinte est une femme malade. / – Cessez de payer les hommes mieux qu’une femme dès qu’elle devient maman. / – Ne soyez pas sexiste et encouragez le travail à mi-temps et/ou à domicile (avec les outils informatiques actuels, c’est possible pour bien des métiers), et la flexibilité des horaires, pour permettre aux parents de passer plus de temps avec leurs enfants. »
« Je trouve qu’il est essentiel dans la société de rendre la dignité et la valeur au travail de mère. Que peut être un rôle plus important pour l’humanité que celui d’élever les enfants afin qu’ils deviennent des adultes responsables et équilibrés de demain? Les mères sont dévalorisées par le fait que leur activité n’a pas de poids économique. Le travail énorme que représente la mise au monde et l’encadrement des enfants devrait être pris en compte par les statistiques, et encore plus, rémunéré. Les années de vie consacrées (même avec joie) à l’éducation des enfants doivent être prises en compte lors de la retraite. »
J’ai élevé 5 enfants, 4 travaillent (ingénieurs) et contribuent au paiement des retraites et autres charges sociales en France, leurs études et frais divers annexes ont représenté de vrais sacrifices financiers… pour cette raison, je n’ai pas de logement à moi… si mon mari décède, je ne toucherai que la moitié de sa retraite, et jamais ne sera pris en compte le fait que j’ai conduit 5 enfants à des professions qui contribuent à la croissance économique du pays… j’ajoute qu’ayant toujours accompagné mon mari en poste à l’étranger, je n’ai pas pu travailler et nous n’avons jamais touché d’allocations familiales!!! Pourquoi, ce que nous faisons de nos enfants n’est-il jamais pris en compte? »

« Allouez un congé de maternité plus long par exemple : un an… comme au Québec ou au Danemark partageable entre le père et la mère. Encouragez les entreprises et les hommes qui font le choix de prendre un congé parental. Assurez-vous que les horaires des cadres qui ont des enfants permettent plus de présence dans leurs familles lorsque nécessaire.»
« Permettez aux indépendants de prendre un congé de maternité – offrez leur un soutien financier décent ».
« Rendez leurs mamans aux enfants ! et leurs rôles aux papas et mamans : les enfants ont besoin de se construire entourés de leur père et mère, premiers éducateurs. / Cessez d’empiéter sur le rôle des parents si vous voulez avoir des générations futures qui tiennent debout. »
« Respectez notre rythme. Respectez la condition de la femme enceinte le temps de sa grossesse…n’écourtez pas les congés maternité, respectez la fragilité des petits êtres pour leur équilibre et notre avenir… »
…plus de 2200 citations…..

Profil des mères françaises ayant répondu : 90% mariées, remariées ou en ménage, 7% divorcées, 2% célibataires et 1% veuves. 89% ont entre 26 et 55 ans. 91% ont fait des études supérieures. 18% sont cadres ; 21% employées ou indépendantes ; 12% sont en congé de maternité ou parentalité. 32% sont mères au foyer. 77% vivent en banlieue et 23% à la campagne. 10% sont issues de l’immigration.

Méthodologie
Cette enquête fut réalisée dans le cadre d’un partenariat avec un projet du 7ème programme cadre de la Commission Européenne : la Family Platform. www.familyplatform.org). Le MMM Europe avait pour tâche la réalisation d’un rapport sur « La réalité des mères en Europe », analyse critique de recherches et documents sur les familles à partir du point de vue des mères. Pour plus d’information sur les résultats et la méthodologie, nous vous prions de consulter la brochure « Ce que les mères d’Europe veulent » ainsi que le document détaillé « Facts and figures : Survey of Mothers in Europe 2011 » www.mmeurope.org.

Commentaires
Anne-Claire de Liedekerke, présidente du MMM Europe, ajoute : « Si à l’occasion de la fête des mères chacun réfléchit à l’importance de ce que fait la mère pour ses enfants et pour sa famille, mesure combien c’est un vrai « travail » essentiel pour la société toute entière, et porte sur les mamans un regard d’admiration et de reconnaissance, quel cadeau ! L’objectif de cette enquête est de faire entendre la voix des mères : elles nous ont dit avoir besoin de ce regard. ».
Jérôme Vignon, ancien directeur à la Commission européenne, chargé de la protection et de l’inclusion sociale : « Menée avec rigueur, bénéficiant du concours de spécialistes des sciences sociales, l’enquête européenne conduite par le Mouvement Mondial des Mères Europe auprès de plus de 11000 mères, complétée par un Survey de la littérature, devrait retenir l’attention des différents acteurs européens concernés par la problématique de l’égalité des chances».
A propos du MMM
Le Mouvement Mondial des Mères (MMM), est sous l’actuelle présidence de Florence von Erb, basée à New York. Il fut créé en 1947. Le MMM attire l’attention de la société et des décideurs politiques sur le rôle essentiel des mères dans la promotion de la paix et sur leur contribution aux progrès économique, social et culturel. MMM est une ONG internationale, apolitique et non confessionnelle qui bénéficie d’un statut consultatif général à l’ONU. Le réseau MMM fédère des associations dans 40 pays et représente plus de 6 millions de mères dans le monde. MMM dispose de bureaux de représentation à Bruxelles, New York et Paris pour faire entendre la voix des mères et de leurs associations membres à tous les niveaux des institutions internationales. Le secrétariat général du MMM est à Paris.

La délégation européenne du MMM (MMM Europe) a pour mission de faire entendre la voix des mères auprès des décideurs politiques et des institutions européennes Le MMM reconnaît aussi le rôle des pères comme essentiel dans l’éducation des enfants et soutient les mesures visant à encourager les pères à participer activement aux travaux de soin et à l’éducation de leurs enfants.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants