Mener la vie de château en famille en Puisaye !



Qui n’a pas rêvé l’espace d’un instant d’être une princesse, un châtelain ou encore un preux chevalier ? Petit, les dessins animés de princes et princesses aident à remonter le temps quelques siècles en arrière. Plus grand, il arrive que l’on rêve de changer de vie en transformant un manoir, une maison de maître, un château en maison d’hôtes. Une façon plus simple de faire un retour dans le passé de cet univers royal est de visiter en famille l’un des nombreux châteaux que compte le patrimoine français.

La France compte 36 000 communes et 45 000 châteaux : les occasions sont nombreuses de se mettre dans la peau d’un seigneur du moyen âge, d’une princesse de la Renaissance, d’un conte local, d’une duchesse, d’un roi ou d’une reine de France… y compris près de chez soi comme dans le Sud-Ouest du département de l’Yonne, en Puisaye à moins de deux heures de Paris, en Bourgogne Franche-Comté

Vivre comme un seigneur au Moyen-Age

Au milieu d’une forêt se cache de Guédelon, ce futur château médiéval en construction depuis l’an 1997. En construction, oui vous avez bien lu ! Véritable chantier d’archéologie expérimentale à ciel ouvert, les oeuvriers-bâtisseurs du chantier se réapproprient au quotidien les techniques ancestrales du cœur du Moyen Age, exactement comme s’ils avaient construit le château du 13e siècle qui se trouve sous celui de Saint-Fargeau, point de départ de ce projet.

« Construire pour comprendre », telle est la devise à Guédelon. Cette aventure médiévale des temps modernes a été initiée par Michel Guyot et Maryline Martin en 1995. La construction du château a débuté in situ en 1997. Le chantier médiéval, ouvert au public depuis 1998, accueille plus de 300 000 personnes par saison.

Paradis des enfants, sur ce terrain de jeu pédagogique à ciel ouvert, ils pourront s’improviser chevalier ou princesse le temps de la visite, découvrir les nombreux métiers que les artisans et les oeuvriers -véritables passeurs de savoir- auront plaisir à leur expliquer, aller jusqu’au moulin pour voir la roue tourner en passant par le potager et la ferme, etc.

Pour profiter du site et des différents ateliers, la visite peut durer entre quatre et six heures. Une visite guidée de 1h15 est possible pour avoir un aperçu général du chantier. Deux points de restauration sont à la disposition des visiteurs Le pain sur la planche et Le Mistembec où l’on peut commander un pique-nique à retirer sur place.

Le spectacle aux chandelles du château de Saint-Fargeau

A un quart d’heure de Guédelon, à Saint-Fargeau, se trouve le château à l’origine de cette construction médiévale des temps modernes. En effet, c’est lorsque Michel Guyot, propriétaire depuis 1979 de ce château qui a appartenu à la famille d’Ormesson jusqu’en 1968- a reçu en 1995 un rapport d’études qui mettait en lumière l’existence d’un château médiéval sous l’actuel, qu’il a eu l’idée avec Maryline Martin de le reconstruire selon les techniques du Moyen âge.

Après une journée passée à Guédelon, pourquoi ne pas en profiter pour aller découvrir le spectacle nocturne de la saison estivale 2020 qui, état sanitaire lié au coronavirus oblige, n’a pas permis à la 40e édition de cette institution qu’est le son et lumière d’avoir lieu comme chaque saison. En lieu et place du spectacle qui habituellement retrace plus de 1 000 ans d’histoire grâce aux 600 bénévoles costumés et à une centaine de cavaliers, tout l’été les visiteurs nocturnes pourront déambuler dans le parc et le château à la lueur de chandelles et passer d’un tableau à l’autre et ainsi revivre autrement l’histoire du château de l’exil de la Grande Mademoiselle (cette cousine germaine de Louis XIV) qui y a organisé de nombreuses réceptions, au mystère de l’un des premiers martyrs de la liberté  sous la Révolution et propriétaire des lieux au XVIIIème siècle, Louis Michel Lepeltier qui a voté la mort de Louis XVI. Un spectacle au clair de lune à la lueur des chandelles qui éclaire cet édifice rose d’une toute autre couleur surtout lorsque l’on sait que le château de Saint-Fargeau serait l’endroit dans lequel Jean-Baptiste Lully, alors au service de Anne-Marie Louise d’Orléans (1627-1693), duchesse de Montpensier, surnommée la Grande Mademoiselle à cause de taille (elle mesurait 1,88 mètre et chaussait du 46), aurait composé Au Clair de la lune un soir de l’an 1652. Une chanson qui elle aussi a traversé le temps !

Deux approches différentes de la vie de château dans une région qui en compte de nombreux autres et où le rôle de passeur d’histoire est la pierre angulaire d’une volonté de transmission !

Anne Vaneson-Bigorgne

Informations pratiques :

Château de Guédelon

  • Route départementale 955 – 89520 Treigny
  • Tél. : 03 86 45 66 66
  • Pour en savoir plus et préparer sa visite : www.guedelon.fr

Spectacle aux chandelles du château de Saint-Fargeau

  • Du 3 juillet au 22 août 2020 les vendredis et samedis (ouverture des portes à 21h30)
  • Places limitées, réservation conseillée
  • Tél. : 03 86 74 05 67
  • Pour en savoir plus et préparer sa visite : www.chateau-de-st-fargeau.com
Crédit photo Guédelon : @Guédelon photo aérienne et chantier : photo D. Gliksman



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants