L’UNICEF ET L’ENGAGEME​NT DES JEUNESrn



Deux études, soutenues par l’UNICEF, pour valoriser l’engagement solidaire des jeunes

– Plaçant la jeunesse au coeur de son action de plaidoyer en faveur des droits de l’enfant et des adolescents, l’UNICEF France et ses partenaires s’apprêtent à publier deux études sur l’importance clés de l’engagement des jeunes dans la construction d’une société et des territoires solidaires. L’UNICEF France est fortement investi dans ce champ à travers ses programmes Jeunes au collège (Clubs UNICEF), au lycée (Jeunes Ambassadeurs), comme dans l’enseignement supérieur (Campus pour l’UNICEF). L’UNICEF France promeut également le principe de « responsabilité sociétale des universités (RSU), pour valoriser l’engagement solidaire dans le cursus des étudiants.

Les résultats d’une première étude, réalisée par l’institut BVA, auprès des 213 établissements de la Conférence des Grandes Ecoles seront dévoilés le 23 mars prochain, à l’occasion de la première édition des Trophées solidaires, à Paris, dont l’UNICEF France est partenaire. Les étudiants, les acteurs de la solidarité et de l’enseignement supérieur ainsi que les représentants des pouvoirs publics réagiront aux résultats de l’enquête et témoigneront de leurs expériences. Quelles sont les motivations des étudiants engagés dans des projets solidaires ? Dans quel cadre s’inscrivent-ils? Comment les établissements les soutiennentils et les valorisent-ils ? Quelles compétences et valeurs ajoutées permettent-ils d’expérimenter et de partager? Le but de cette enquête est aussi de faire émerger des idées novatrices, de promouvoir la qualité et la pérennité de ces projets et de valoriser l’importance de l’engagement bénévole dans l’orientation professionnelle.

Parallèlement, menée dans le cadre de l’Observatoire de la Responsabilité Sociétale des Universités (ORSU), dont l’UNICEF France est co-fondateur avec l’AFEV, une deuxième étude a été réalisée auprès d’un échantillon de dix territoires universitaires : Rennes, Lyon, Lille, Bordeaux, Dijon et Besançon, Valenciennes, Poitiers, Albi et Rodez, Nanterre, Paris. Etudiants, présidents d’universités et élus territoriaux ont participé à cette enquête, dont les résultats seront présentés, le 28 mars prochain, à Paris, lors des Rencontres Universités Entreprises, en présence de Camille Galap, président de l’ORSU et directeur adjoint de l’Ecole supérieure de l’Education nationale, en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Visant avant tout à mesurer l’impact de l’engagement de la communauté universitaire dans le développement social des territoires, cette enquête permet à l’UNICEF de disposer d’un outil supplémentaire de promotion de la jeunesse.

« A l’UNICEF, nous sommes convaincus que nous ne pouvons pas nous passer du monde éducatif et étudiant, des universités et des collectivités territoriales, pour faire avancer la cause des enfants et des jeunes. Gageons que ces deux enquêtes montreront la vitalité et l’efficacité de l’engagement des jeunes, essentiel dans la construction d’une société plus juste à l’égard des plus vulnérables», affirme Michèle Barzach, Présidente de l’UNICEF France.

A propos de l’UNICEF
L’UNICEF, chargé de veiller au respect des droits de l’enfant partout dans le monde, s’appuie en France sur un accord-cadre signé avec le ministère de l’Éducation nationale pour accompagner les enseignants et les acteurs de l’éducation dans leur mission de sensibilisation aux droits de l’enfant et pour renforcer la citoyenneté et la solidarité chez les jeunes. www.unicef.fr

A propos des Trophées solidaires
Les Trophées solidaires sont un concours organisé par l’association Demain Nos Enfants et ses partenaires. Les étudiants français et francophones sont ainsi invités à déposer leurs projets solidaires sur le site Internet des Trophées solidaires pour tenter de remporter un des 7 prix dotés de 8 000 euros, décernés par Demain nos enfants et ses partenaires tels que l’UNICEF France, l’AFEV, le Groupe SOS, l’Association Française des Fundraisers ou encore la Fondation Gloriamundi. La volonté des Trophées solidaires est ainsi de créer un réseau dont les différents acteurs coopèrent et travaillent à un même but : promouvoir et valoriser l’engagement au sein de l’enseignement supérieur.

A propos de l’ORSU
L’Observatoire de la responsabilité sociale des universités a été créé par l’Afev (Association de la fondation étudiante pour la ville) et l’UNICEF France, avec la participation de l’ARF, l’AVUF, la CPU, et le soutien de la MGEN, avec la volonté de mettre en commun leurs efforts pour promouvoir l’engagement des universités et de tous leurs acteurs dans des initiatives de solidarité et de développement local ou international. L’ORSU a pour mission principale de valoriser les bonnes pratiques en matière de responsabilité sociétale des universités vis-à-vis de leurs territoires.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !