L’importance des activités ludo-pédagogiques chez l’enfant


Jouer, s’amuser, rigoler, créer… tout ce qui touche aux activités ludiques sont, avant les apprentissages scolaires, ce à quoi l’enfant passe le plus de temps à part dormir.

Les activités récréatives voire ludo-pédagogiques s’expriment notamment par le comportement, la gestuelle, le langage. L’encyclopédie sur le développement des jeunes enfants considère même que le jeu peut améliorer et développer certaines de leurs aptitudes.

Les activités manuelles

Des loisirs créatifs vont permettre de travailler l’attention, la motricité voire cibler la motricité fine.

La peinture, le dessin, la pate à modeler, stimulent la créativité tout en faisant appel à plusieurs aptitudes.
Prenons la confection « maison » de pâte à sel : exécuter une recette (à imprimer ici par exemple) permet la manipulation d’ingrédients, leur dosage, leur malaxage, avant même de pouvoir créer les personnages ou les décors que l’on souhaite. Plusieurs apprentissages sont mis en œuvre tout en ayant seulement l’impression de jouer et de créer.

Créativité et imagination stimulées

Le jeu est fondamental chez l’enfant : il lui permet de découvrir l’environnement qui l’entoure et de laisser libre court à son imagination en plus de la concentration et de la motricité qui seront développées pour arriver au résultat final. Les jeux dits « d’imitation » sont particulièrement indiqués pour laisser vagabonder leur esprit, récréer des scènes avec leurs héros favoris, inventer des suites, jouer à faire comme les grands… seul ou à plusieurs.

Si parfois les adultes manquent d’idées, des solutions existent pour pallier le manque d’inspiration en consultant des sites qui fourmillent d’idées de jeux à imprimer, cartes, dossiers thématiques, aide à l’apprentissage de la lecture… tels que unjourunjeu.fr.

Le jeu comme outil de création de lien social

Le jeu est aussi essentiel pour l’enfant pour apprendre à partager, à perdre, à suivre des règles, notices ou recettes pour que le résultat espéré puisse se produire. Il peut créer du lien et apprendre des notions du « bien vivre ensemble » quand ils jouent et créent à plusieurs.

Les enfants jouent pour leur plaisir, pour se distraire, pour s’occuper… pas forcément pour apprendre en première intention, même si les apprentissages sont multiples la plupart du temps. Il arrive même que le jeu permette de s’évader de problème, de chagrin, de déception.

Anne Vaneson-Bigorgne

 



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants