Des origines du temps de l’Avent et du calendrier


Le temps de l’Avent (du latin adventus signifie venue, avènement) commencera cette année le dimanche 3 décembre 2017 : il débute toujours quatre dimanches avant Noël et pas le 1er décembre comme les calendriers de l’Avent si chers aux enfants.

Son origine remonte au XIXe siècle en Allemagne et fait écho écho à l’attente des Chrétiens lors du temps de l’Avent de la naissance de Jésus-Christ dans la nuit de Noël. Il avait alors le plus souvent la forme d’un sapin réalisé dans un morceau de carton dans lequel 24 cases étaient prédécoupées et que l’on ouvrait jour après jour. Elles contenaient traditionnellement une image pieuse sur laquelle était inscrite une phrase de l’Évangile ou une incitation à faire une bonne action.

Des images pieuses au chocolat

Cette version religieuse a progressivement cédé sa place à une version plus profane avec des friandises telles que des biscuits et des chocolats, ou encore des jouets, du thé, des bougies, des produits de beauté… Le premier calendrier « commercial » daterait de 1908 : Gehard Lang, éditeur de livres médicaux à Munich, a réalisé un calendrier avec des petits dessins colorés sur un support en carton. En 1920, arrivèrent les cases avec des portes ou des fenêtres à ouvrir. C’est en 1958, qu’apparurent les friandises en chocolat derrière les fenêtres avant de devenir, depuis, une « tradition » pour faire patienter les enfants, et ce, bien que dans les textes religieux, il ne soit pas question d’attente et d’expectative mais bien de venue et de manifestation. Plus qu’un temps de préparation à la naissance de Jésus, l’Avent est une célébration de 4 semaines de l’avènement du Christ.

Le calendrier sous sa forme actuelle a connu son essor dans les années 1990.

Nos Bambins vous prépare une sélection de calendrier pour tous : petits et grands ! Et chez vous, il sera acheté ou fait maison ?

 



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !