Les Noëls d’Europe (1/2)



Il existe mille et une façons de fêter Noël selon les pays. Une chose est certaine, cette fête est la fête des enfants.

En dehors de l’aspect religieux, chaque pays a une manière bien à lui de fêter l’événement. Souvent les coutumes datent de plusieurs décennies, parfois même de plusieurs siècles

En France
Joyeux Noël

La fête se prépare 1 mois à l’avance.
Dès le 15 novembre avec la décoration des grands magasins, des rues et des arbres, par des guirlandes lumineuses. Partout, des sapins sont dressés sur les grands publics. Les salles de classe des tout-petits sont sont prises en photo avec le Père Noël et font des dessins avec leur maîtresse.
Puis c’est le réveillon avec le traditionnel dîner de famille riche en huîtres, foie gras, langouste et saumon. Pour certains la soirée continue avec la messe de minuit.
Ensuite et seulement quand les enfants sont couchés, on dépose les cadeaux au pied de l’arbre de Noël. Le Père Noël passera dans la nuit.

Chaque pays a sa propre façon de fêter Noël, mais c’est toujours et avant tout la période des cadeaux et des jouets pour les enfants.

Noël en Angleterre
Merry Christmas

C’est Father Christmas qui apporte des cadeaux aux enfants anglais. Il passe dans la nuit du 24 au 25 décembre. Il les dépose dans des chaussettes placées au coin du feu. En Angleterre, il n’y a pas de Noël sans dinde aux marrons ni plum-pudding.

Noël en Espagne
Feliz Navidad

Les Espagnols sont très religieux. Noël est davantage l’occasion de fêter la naissance du Christ.
En Espagne, on appelle le jour du 24 décembre le jour de la « Noche Buena », qui est très important. Le jour du 25 décembre est moins marquant que la Noche Buena. En Espagne, pas de Père Noël, ce sont les Rois mages qui viennent le 6 janvier mettre les jouets dans les chaussures des enfants. Pour le repas de Noël, on prépare de la soupe aux amandes. Et en dessert, on mange du touron, un mélange de caramel et d’amandes.
L’Espagne est le seul pays latin où le Père Noël ne s’est pas encore totalement imposé.

Noël en Belgique
Zalige Kertfeest

Saint-Nicolas vient le 6 décembre avec son âne chargé de jouets. Près de la cheminée, les enfants déposent un navet et une carotte pour l’âne.

Noël en Allemagne
Frohe Weihnachten, Frohliche Weihnachten

Les Allemands appellent Noël « Weihnachten » ce qui veut dire Nuit solennelle ou « Heiligenachten » Nuit sainte. Ce n’est pas la naissance du Christ qui est évoquée, comme dans les langues latines, mais la messe de la nuit de Noël comme en Angleterre.

La fête de Noël en Allemagne dure deux jours. Le 26 décembre est un jour férié, c’est le deuxième jour de Noël consacré à la visite des familles et des amis.

Pour Noël, les Allemands attachent beaucoup d’importance à la décoration de la maison.
On voit des couronnes de sapin accrochées aux portes d’entrée, des séries de bougies électriques sur les rebords de fenêtres. Le marché de Noël, très remarquable en Allemagne, est l’occasion de faire son choix parmi les mille et une décorations.
Dans le nord du pays, c’est Saint-Nicolas qui apporte les cadeaux le 6 décembre. Il descend du ciel dans une luge. Mais dans le Sud, c’est le Père Noël le 24 au soir qui récompense les enfants qui ont été sages pendant l’année.

Noël en Italie
Buon Natale

La fête de Noël dure 3 jours, du 24 au 26 décembre.
La crèche originaire d’Italie est apparue en Italie dans les églises au XVe siècle. Les crèches familiales se sont développées au XVIIe et XVIIIe.
Selon la tradition, les familles italiennes l’installent neuf jours avant
la naissance du Christ. Le sapin de Noël se fait le 8 décembre par tradition (un jour férié en Italie).

À Rome et en Italie du sud, c’est « la Befana » qui apporte les jouets pendant la nuit de l’Épiphanie. La Befana est une sorcière âgée, mais très gentille. Ainsi, le jour des cadeaux n’est pas Noël, c’est le jour des Rois, le 6 janvier : ce sont les Rois Mages venus d’Orient qui apportent les cadeaux. Ce sont eux qui ont apporté à Jésus l’or, l’encens et la myrrhe). Dans le nord de l’Italie, c’est le Père Noël, « Babo Natale » ou le Petit Jésus, « Gesu Bambino » qui apporte les cadeaux le 25 décembre.

Noël au Portugal
Feliz Natal

Il n’y a pas encore beaucoup de sapins de Noël au Portugal, mais s’il n’y a pas de sapin, il y a un bois de Noël. C’est un arbre que le notable de chaque village offre aux jeunes gens. Ceux-ci doivent le couper et le ramener dans un char, très décoré. que tirent des bœufs. On le bénit sur le parvis de l’église et on y met le feu le 24 décembre pour qu’il brûle durant la nuit. On fait brûler la bûche de Noël dans la cheminée. On la fait aussi brûler dans les cimetières parce que de vieilles croyances disent que les âmes des morts rôdent, la nuit de Noël.

C’est le petit Jésus qui apporte les cadeaux et pas souvent le Père Noël.

Noël en Pologne
Boze Narodzenie

La « bougie de Noël » est allumée le soir du 24 décembre et elle brûle jusqu’au matin.
Le 24 décembre, avant le repas tous les enfants ont le regard dirigé vers le ciel parce qu’ils attendent l’apparition de la première étoile avant de se mettre à table.
L’étoile annonce donc le début de la fête. Pour la préparation de la table de Noël, on glisse de la paille sous la nappe pour rappeler que Jésus est né dans une étable.
Le repas du 24 décembre est maigre (pas de viande) car la veille de Noël, on jeûne. C’est le repas du 25 décembre qui donne lieu à des festivités avec de la dinde farcie.
Les cadeaux sont donnés aux enfants à la fête de St Nicolas le 6 décembre.

Noël en Grèce
Christougenna

En Grèce, pays orthodoxe qui a adopté le calendrier grégorien, on célèbre la naissance de Jésus le 25 décembre et non le 7 janvier comme en Russie. La période des fêtes de fin d’année débute la veille de Noël et va jusqu’à l’Épiphanie, elle s’étend donc sur une période de 12 jours appelée « Douzaine ». La veille de Noël, un repas de réveillon frugal clôt une période de jeûne de 40 jours. On se couche tôt pour assister à la messe qui commence à quatre heures du matin. Le 25 décembre, au retour de l’église, toute la famille mange du miel, des fruits secs et le « Christopsomo » (littéralement « le pain du Christ ») sorte de galette aux noix que la maîtresse de maison a préparées la veille et où elle a pris soin de laisser l’empreinte de sa main symbole de la marque des doigts du christ, preuve qu’il est né.

Les cadeaux ne sont pas distribués à Noël, mais le 1er janvier au moment où on fête saint Basile et c’est lui qui apporte les cadeaux.

Noël en Autriche
Frohe Weihnachten, Frohliche Weihnachten

Noël est la fête familiale la plus importante de l’année. La fête débute le 1er décembre avec la couronne de l’Avent.

Pendant tout le mois de décembre, les alentours de l’Hôtel de Ville de Vienne, la capitale, sont en fête. Les arbres du parc sont recouverts de parures fantastiques au milieu d’un décor de conte de fées. Toujours dans ce parc, se déroule le fameux marché de l’enfant Jésus. C’est un marché de Noël. Les enfants y dégustent des marrons chauds, font du patinage sur la patinoire de l’Hotel de ville, déguisée en animaux ou en personnage de conte de fées. Ils peuvent également traverser le parc en prenant un petit train. Avant de partir, ils inscrivent leurs souhaits sur un tableau, qui est paraît-il, consulté par le Père Noël et le Petit Jésus.

Sur toutes les places des villes et villages se dresse un sapin.
Le 24 décembre, les rues de certaines villes sont envahies par les enfants, souvent accompagnés de leurs grands-parents, pendant que les parents décorent le sapin caché jusqu’à ce jour dans un grenier ou une cave.
Le 24 décembre au soir, cinémas, restaurants et théâtres ferment leurs portes, car tout le monde doit participer à la fête.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !