Les huiles végétales, indispensables pour le bien-être et la santé de bébé !


Certaines huiles végétales sont à mettre dans la pharmacie de bébé car ce sont des petits remèdes naturels très utiles pour la « bobologie » la plus courante.

L’huile d’olive, très protectrice, a une action émolliente pour le bébé et la maman. En outre elle est sans risque d’allergie. Elle peut également être utilisée comme huile de massage en cas de peau sèche après le bain de bébé tout comme l’huile d’avocat. Elle peut s’employer aussi pour nettoyer les fesses de bébé pendant le change en cas de manque de liniment oléo-calcaire.

Ah ! l’irremplaçable liniment oléo-calcaire ! Cette solution à base d’huile d’olive et d’eau de chaux dont des générations de mamans se servent pour nettoyer et adoucir la peau de bébé.

Si je ne devais vous donner qu’une seule recette ce serait celle-ci ! Pour préparer 200 ml de liniment*, il faut 100 ml d’huile d’olive infusée au calendula et à la camomille romaine et 100 ml d’eau de chaux. L’huile d’olive et la chaux sont à mixer ensemble et à stocker dans un flacon-pompe. Le mélange se conserve deux mois.

L’huile de noyaux d’abricots sera appréciée et utilisée pour sa douceur et son odeur délicieuse. Elle peut se préparée en solution à base d’eau tiède et d’huile de noyaux d’abricots en cas d’érythème fessier.

Pour masser bébé, il suffit de se faire confiance et d’avoir envie de partager des moments privilégiés avec lui, sans oublier de bien choisir l’huile. La caresse douce d’un massage bébé est thérapeutique : bébé est calme et détendu et profite également de nombreux bienfaits tels qu’une meilleure digestion, l’apaisement des coliques, des sécrétions d’endorphines anti-douleur, un meilleur sommeil, l’hydratation de la peau grâces aux huiles bien choisies, le développement des liens d’attachement parents / bébé, et la liste pourrait encore être longue.

Comment bien choisir les huiles végétales à utiliser pour masser son enfant ? Les mots d’ordre sont « biologique » et « première pression à froid » comme l’huile de pépin de raisin, l’huile d’olive notamment. Il est aussi possible d’en choisir d’autres en faisant un test de tolérance à l’intérieur du poignet de bébé : il suffit alors d’attendre 20 minutes avant de l’utiliser.

Parmi ces autres huiles, on retiendra celle de tournesol vierge qui est très facilement absorbée ; celle de noyau d’abricot à l’odeur très agréable et celle de calendula pour son action cicatrisante.

Que vous les utilisez pour le change ou pour le massage de bébé, les bienfaits des huiles sont réels en plus des expériences sensorielles et olfactives.

Mélanie Schmidt-Ulmann

*recette tirée du livre La grossesse au naturel c’est malin de Mélanie Schmidt-Ulmann aux Editions Leduc.s

 



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants