Les enfants handicapés visuels et l’Ecolern



Vincent MICHEL, Président de la Fédération des Aveugles et Handicapés Visuels de France, FAF, et Secrétaire Général de la Confédération Française pour la Promotion Sociale des Aveugles et Amblyopes, CFPSAA, se réjouit que le projet de loi de refondation de l’Ecole de la République ait permis de prendre en compte le rôle de l’école inclusive et la mission de scolarisation des élèves en situation de handicap. L’inclusion des enfants aveugles et amblyopes dans l’Ecole de la République est une priorité de la FAF.

La FAF et la CFPSAA souhaitent que cette loi de refondation de l’Ecole de la République soit un véritable engagement de l’Etat vers une meilleure scolarisation des élèves handicapés visuels.

Le 19 mars dernier, l’introduction dans ce projet de loi de l’article 4 Ter a suscité de nombreux débats.

A ce propos, Vincent MICHEL réafirme le rôle primordial des parents dans le processus éducatif mais réafirme aussi que l’on ne doit pas faire l’impasse sur de possibles difficultés qui nécessite parfois l’intervention des spécialistes (de l’Education Nationale, des PDPH…) toujours dans l’intérêt de l’élève.

Si la FAF et la CFPSAA sont favorables à l’inclusion en école ordinaire des enfants déficients visuels, elles ne dénient pas tout intérêt à l’enseignement spécialisé qui conserve sa légitimité et apporte à l’enfant des opportunités de premier plan.

Présente dans nombre de régions et engagée quotidiennement aux côtés des élus locaux et des professionnels de l’enfance, gestionnaire de SAAAIS, SAVS et SAMSAH, la FAF est un interlocuteur de premier plan sur les questions de la scolarisation des enfants déficients visuels. Plus que jamais, elle réclame de véritables engagements de la part de l’Etat mais aussi des collectivités locales en matière de pleine accessibilité à l’école pour les enfants handicapés visuels.

Enfin, la FAF et la CFPSAA espèrent également que le débat lié à la refondation de l’Ecole et relatif à la professionnalisation des assistants de vie scolaire rendra prochainement des conclusions allant dans le sens d’une meilleure reconnaissance du métier d’AVS, pour que « l’Ecole pour tous » ne soit pas qu’un concept de Ministère.

Plus d’informations sur :
www.faf.asso.fr
www.facebook.com/federation.aveugle.france

twitter.com/FAF_Paris

Pour soutenir nos actions, vous pouvez commander le calendrier 2013 sur le site de la FAF contre un don du montant de votre choix.
donner.faf.asso.fr/b?cid=5

A propos de la FAF

Fondée en 1917, reconnue d’utilité publique en 1921, la FAF oeuvre pour la défense des droits fondamentaux et l’amélioration des conditions de vie des personnes aveugles et amblyopes.

Le saviez-vous ?

· Selon l’OMS, la déficience visuelle sera, avec la maladie d’Alzheimer, le fléau de demain.
· Un ordinateur adapté coûte environ 15 000 euros, un ordinateur ordinaire 1000 euros.
· Seulement 3% des livres édités chaque année en France le sont en format adapté (braille, sonore, gros caractères).
· Les enfants aveugles reçoivent leurs manuels scolaires souvent 6 mois après les autres enfants.
· Parce que 80% des informations gérées par le cerveau transitent par la vue, un enfant déficient visuel ne peut se développer normalement et accéder aux apprentissages de base sans un accompagnement spécialisé et une éducation précoce.
· Le coût pédagogique annuel d’un instructeur de locomotion est de l’ordre de 17 000 euros.

Un combat porté par un manifeste à signer en ligne sur www.faf.asso.fr

Pour plus d’informations :
www.faf.asso.fr




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !