L’EPSI met la puce à l’oreille !



Le projet OREDA, développé par des élèves-ingénieurs de l’école, aide les enfants malentendants sur la voie de l’autonomie

Paris, février 2008. L’EPSI (École Privée des Sciences Informatiques) est un véritable vivier de projets informatiques, qui trouvent dans la vie quotidienne des applications tout à fait innovantes… et utiles ! C’est le cas du projet OREDA, développé depuis 5 ans au sein de l’EPSI Arras.
OREDA – Outil de Ré-Education De l’Audition – est un logiciel de rééducation auditive qui a pour but d’aider les enfants atteints d’une déficience à avoir une vie autonome. Mis au point dans le cadre du pôle de recherche avancée de l’EPSI, cet outil inédit répond aux besoins d’une équipe d’orthophonistes de l’Institut de la Réhabilitation de la Parole et de l’Audition de Ronchin. Un exemple patent du fait que suivre une formation informatique d’excellence n’empêche pas d’être profitable à des causes importantes !

Un projet ingénieur pointu et précieux au cœur de la formation EPSI
Florian Huard, 23 ans, et Benjamin Mailliet, 22 ans, tous deux en 3ème année d’ingénierie informatique à l’EPSI Arras, ont repris cette année les rênes du projet OREDA, commencé il y a 5 ans par leurs ainés. Depuis 2003, plusieurs équipes d’élèves-ingénieurs se sont succédés pour développer ce logiciel. Elles ont toutes été particulièrement soutenues par l’école, tant d’un point de vue logistique que pour la mise en contact avec des interlocuteurs privilégiés. En effet, si les élèves travaillent en complète autonomie, certains professeurs apportent leur aide technique.

Après de nombreuses heures de travail et la prise en compte d’un cahier des charges très complexe, cet exceptionnel outil d’aide à la réhabilitation auditive, unique en son genre, est en phase de finalisation. Ainsi un programme complet de stimulation auditive a été mis au point. Pour les élèves-ingénieurs de l’EPSI, il a fallu informatiser ce programme dans le but de pouvoir créer un environnement de rééducation efficace et convivial pour les enfants.

Ce nouvel outil a été développé à la demande de Jérôme André et de son équipe d’orthophonistes de l’Institut de la Réhabilitation de la Parole et de l’Audition de Ronchin. Les élèves-ingénieurs ont rencontré de nombreuses fois cette équipe pour mettre en place une collaboration optimale entre le projet et le client. Aujourd’hui et depuis septembre 2007, le logiciel est en phase de béta-test par Jérôme André et ses collaborateurs, qui reconnaissent volontiers l’aide apportée par le logiciel et constatent ses très bons résultats d’ensemble. A terme, celui-ci doit pouvoir se généraliser au sein de l’ensemble de la profession orthophoniste.

L’EPSI entend les besoins des enfants atteints de déficience auditive
Le logiciel OREDA a pour but d’aider les enfants de 4 à 12 ans atteints d’une déficience auditive à avoir une vie autonome. Les exercices créés avec OREDA s’adaptent à l’élève et son environnement. Il peut notamment travailler la reconnaissance, la spatioception (localisation de l’origine d’un son) ou la mémorisation. Cela lui permet de faire des progrès rapidement. En effet, travailler avec des éléments connus permet à l’élève de ne pas être perdu et de progresser de manière concrète pour son intégration dans une vie normale. Il existe quelques autres logiciels de rééducation auditive mais ces derniers ne permettent aucune personnalisation d’exercices ou de base de médias, et donc d’adaptation personnalisée. Le but et la démarche d’OREDA est d’ajouter ses propres médias (sons, vidéos, images), c’est à dire de développer une base de données ouverte, puis de créer des exercices personnalisés et enfin de faire progresser les enfants.
Le logiciel, simple et performant, a donc cet énorme avantage de s’adapter à chaque élève en proposant des types d’exercices illimités. Des sons réels sont reproduits, tels un mot prononcé par une voix ou le cri d’un animal. Le but est d’habituer les enfants à ce qu’ils entendent au quotidien : un parent peut donc par exemple enregistrer l’aboiement de son chien ou certains mots.
L’équipe a conçu une méthode utilisant une technologie d’implantation cochléaire pour la rééducation de ces enfants. L’implant cochléaire est une prothèse auditive particulière destinée aux sourds profonds ou aux sourds totaux qui ne tirent plus de bénéfice d’un appareillage auditif conventionnel. Il est composé de 3 parties : un contour d’oreille muni d’un microphone et une antenne émettrice porteuse d’un aimant ; un boîtier comprenant un processeur vocal chargé de traiter les informations sonores transmises par le microphone ; et un récepteur interne placé sous la peau derrière le pavillon de l’oreille. Ce récepteur interne est composé d’une antenne réceptrice et d’un porte-électrodes qui est placé dans l’oreille interne.
Les informations sonores transmises par le microphone sont traitées par le processeur vocal. Il en résulte un signal électrique complexe, transmis au récepteur interne par l’intermédiaire des antennes émettrices et réceptrices. Ces signaux sont ensuite acheminés jusqu’à l’oreille interne où, grâce aux différentes micro-électrodes, ils stimulent le nerf auditif.

L’EPSI (Ecole Privée des Sciences Informatiques) est un réseau de 6 écoles à travers la France (Paris, Bordeaux, Montpellier, Arras, Nantes et Lyon). L’EPSI propose notamment un Cycle Supérieur d’Ingénierie Informatique en 5 ans, et le Master Consultant ERP, avec SAP et SOPRA, qui forment des futurs cadres du monde de l’informatique. 100 % des élèves-ingénieurs de l’EPSI trouvent un emploi dès l’obtention de leur titre.
www.epsi.fr

Source: Dune Consulting au nom de l’EPSI




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants