L’épiphanie : une histoire de rois et de galette ?


La date de l’Épiphanie, l’arrivée des rois mages avec leurs présents pour la naissance de l’enfant Jésus à Bethléem, est le 6 janvier. Mais quelle est la véritable histoire des mages telle qu’elle a été racontée dans la Bible avant d’être réécrite par la tradition ?

Comme cette date n’est plus un jour férié, l’Epiphanie -qui signifie apparition en grec- est fêtée le plus souvent le 1er dimanche qui suit le 1er janvier depuis 1802 et un décret instauré par le cardinal Caprara, alors légat du pape Pie VII. Cette année, le premier dimanche du mois de janvier est le 3 janvier 2021.

Selon les Romains

Elle n’aurait rien à voir avec la naissance de Jésus pour les Romains qui la célébraient déjà à l’occasion du solstice d’hiver lors de la fête des saturnales. En effet, ils partageaient un gâteau dans lequel était cachée une fève, symbole de fécondité et promesse d’une renaissance.

Un rite païen qui s’est christianisé

D’après une tradition qui remonte au VIe siècle, Balthazar, Gaspard et Melchior les mages dont parle l’Évangile qui sont arrivés à la naissance de l’enfant Jésus chacun avec un présent, seraient en réalité des rois, version qui semble contredite par St Matthieu dans un passage de la Bible écrit entre 70 et 90 après J.-C.  qui ne dit pas qu’ils sont 3 ni qu’ils sont 3 mais. Selon Jean Lambert (directeur du Centre de Recherches en Ethno-Musicologie) dans « le Nouveau Testament, le texte de Matthieu ne dit pas qu’ils sont des rois, pas plus qu’il ne dit qu’ils sont trois, ou qu’il y en a un qui serait noir et les deux autres arabes. Tout ce que l’on sait, c’est qu’ils viennent, ils donnent, et ils partent par une autre route. »

Les mages, élevés au rang de roi à l’occasion d’une réécriture pour la tradition, Melchior, Gaspard et Balthazar ont offert respectivement l’or, l’encens et la myrrhe. Ils avaient également avec eux de la nourriture dont des galettes de blé décorées qui cachaient des fèves.

Aujourd’hui, on retient de l’histoire et de la tradition que l’on peut à l’envi manger la galette des Rois soit le 3 soit le 6 janvier 2021 et par extension pendant tout le temps que les vœux de nouvelle année durent.

Bonne(s) dégustation(s) et félicitations aux rois et aux reines du cru 2021 de la galette !

Anne Vaneson-Bigorgne

 



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants