L’écologie contée aux enfants : Ma petite planète chérie



Le 20 octobre vous pourrez enfin voir Ma petite planète chérie sur grand écran !
9ème titre de notre catalogue cinéma, ce film s’inscrit dans la lignée des programmes de courts métrages qui ont fait la renommée de Folimage Distribution

Les questions liées aux conséquences des activités humaines sur la nature sont traitées habituellement en négatif dans les médias : pollutions, dérèglements climatiques, espèces en voie de disparition, déchets exponentiels, raréfaction de l’eau, santé… Pas facile d’appréhender l’avenir de façon optimiste !

Avec « Ma petite planète chérie », j’aborde la protection de notre environnement d’une autre façon, avec humour et poésie, au travers d’histoires courtes pleines de charme. Le film distille des messages légers, positifs tout en invitant le public, et notamment les jeunes, à réduire leur impact écologique. Le changement de nos comportements ne passe-t-il pas par nos enfants ?

Depuis largement avant le Grenelle de l’Environnement, « Ma petite planète chérie » trace le chemin de l’écoresponsabilité. Elle apporte sa petite pierre au débat universel pour la sauvegarde de notre bien le plus cher. Aujourd’hui le cinéma lui offre une nouvelle résonance, joyeuse, positive et pleine de promesses.

Une chanson revient, les enfants la retiennent vite, la chantent gaiement, tous ensemble. Les salles se transforment en réjouissantes chorales improvisées. C’est unique ! Jubilatoire ! La vie est à son comble, j’en redemande.

Synopsis Neuf histoires originales

1) LE VOYAGE D’UNE GOUTTE D’EAU
Le cycle de l’eau.
Deux petites gouttes d’eau sautent d’un nuage et partent à la recherche de leur copine. Du ruisseau jusqu’à la mer, impossible de la retrouver. Elle a bel et bien disparu. À la fin du voyage, les deux gouttes s’évaporent et rejoignent les deux héros du film, Coline et Gaston, sur un nuage…

2) LES MAL-AIMES
Ces animaux détestés par les hommes. Un loup s’est fait prendre dans un piège, il souffre. Coline et Gaston, pas très rassurés, lui portent secours. Voici une drôle d’histoire qui raconte les difficultés
des hommes à vivre avec certains animaux qu’ils ont eux-mêmes classés dans la catégorie des malaimés.

3)LA RACINE MAGIQUE
La biodiversité ou protection des milieux. Zina est malade, elle risque de mourir. Pour la sauver, il faut trouver une herbe rare que seul le Grand Duc connaît.
Gaston et Coline partent sur le dos de l’oiseau-magicien à la recherche de la plante médicament.

4)LA COCCINELLE ET LE PUCERON
Un équilibre biologique fragile. Ah ! Que c’est facile de tuer les pucerons en les pulvérisant avec un insecticide ! Le problème, c’est
que tous les insectes touchés meurent par la même occasion, les coccinelles comme les autres. Quel dommage ! Zina entraîne Coline et Gaston dans un joli petit jardin et leur fait comprendre la fragilité de l’équilibre biologique. Les coccinelles seront-elles sauvées ?

5)DES MONTAGNES D’EMBALLAGES
Que deviennent nos emballages ?
Que deviennent ces millions et ces millions d’emballages, ces cartons, ces bouteilles… qui arrivent un jour chez nous par la grande porte et s’en retournent par nos poubelles ? Coline et Gaston partent au pays imaginaire des emballages et mènent l’enquête sur les habitudes des consommateurs.

6)LE HERISSON AMOUREUX
La vie dans une haie campagnarde.
Une haie de campagne vient d’être en partie détruite par le passage d’un tracteur qui a labouré un immense champ et coupé la haie en deux
parties. Un couple de hérissons a été séparé à cause de ces travaux, chacun d’un côté du champ.
Gaston et Coline aident le petit hérisson éploré qui n’ose pas traverser pour rejoindre sa fiancée. Il a trop peur du grand-duc qui le guette dans le ciel…

7)20 MILLIMETRES SOUS TERRE
Les décomposeurs au service du recyclage.
Coline et Gaston ont trouvé un papillon mort et l’ont enterré.
Zina les entraîne sous terre pour découvrir le monde des décomposeurs : des millions de petites bêtes chargées du nettoyage et du recyclage des matières mortes. Leur voyage souterrain les entraînera de surprise en surprise.

8)TINTAMARRE ET BOUCHE COUSUE
Les nuisances dues au bruit.
Ah ! Que de bruit pour une simple petite querelle ! Gaston voudrait bien dormir mais Coline, en pleine forme, continue à jouer bruyamment dans son lit.
C’est la dispute.
Zina, la gentille araignée, les sépare. Elle envoie Coline dans le monde du bruit et Gaston dans le monde du silence…

9) DE L’AIR, DE L’AIR !
La pollution de l’air dans la ville.
La vie d’un chat des villes au ras des trottoirs, le nez sans cesse au niveau des tuyaux d’échappement des voitures, ce n’est pas drôle tous les jours ! La pollution de l’air et les gaz toxiques ont rendu le
pauvre minou très malade.
Coline et Gaston décident de le transporter jusque sur les toits pour qu’il respire mieux. Mais le chat est sujet au vertige

Presse et récompenses
Prix de la Fondation de France, Paris.
Prix UNICEF au Festival International du Film d’Animation, Annecy.
Prix du Meilleur Film pour la Jeunesse, St Petersbourg.
Ange d’Or du Festif, Nice.
Prix «Coup de Coeur» du Festival International Nature et Environnement, Grenoble.
Prix du Meilleur film pour la Jeunesse, Festival International du Film d’Environnement, Paris.
Prix du Festival Télé-Science pour la Meilleure Production Jeunesse, Montréal.
Prix du Meilleur Film, Festival Scientifique,Oullins.
Prix du Jury et Prix Jeune Public, 7ème Festival International du Film de Santé, Aurillac.
Prix de la Meilleure Série TV, Festival Internacional de Cinema et video Ambiental, Goias, Brésil.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !