Le sommeil des enfants : bien dormir pour bien grandir


Lorsque bébé commence à faire ses nuits, il est courant que l’on soit soulagé et que l’on pense que c’est gagné. Pourtant, les choses sont loin d’être aussi simples !

En matière de sommeil, les besoins évoluent au fur et à mesure que les enfants grandissent. Comment s’assurer que les petits dorment bien et faciliter l’heure du coucher : on vous dit tout !

Quel est l’impact du sommeil sur le développement des enfants ?

De la naissance à l’adolescence, les enfants traversent des années d’apprentissage moteur et cognitif. Dès son plus jeune âge – et à plus forte raison quand il commence à faire ses premiers pas – bébé se lance à la découverte du monde. Et c’est durant la nuit qu’il intègre tout ce qu’il a appris durant la journée ! Bien dormir contribue par ailleurs le développement d’un enfant, en favorisant :

  • L’apprentissage ;
  • La motricité ;
  • Les facultés de raisonnement logique ;
  • Le renforcement de son système immunitaire.

Bref ! De bonnes nuits de sommeil sont capitales !

De combien d’heure de sommeil un enfant a-t-il vraiment besoin ?

Le nombre d’heures de sommeil dont un enfant a besoin varie en fonction de son âge. En 2019, la National Sleep Foundation a passé au crible les résultats de 300 études sur le sommeil pour livrer des chiffres indicatifs :

  • 0 à 3 mois : 14 à 17 heures ;
  • 3 mois à 1 an : 12 à 15 heures;
  • 1 à 2 ans : 11 à 14 heures ;
  • 3 à 5 ans : 10 à 13 heures ;
  • 6 à 13 ans : 9 à 11 heures.

Il est à noter qu’il s’agit du nombre d’heures de sommeil recommandées par jour, autrement dit : en tenant compte à la fois de la nuit et de la sieste. On le voit : les fourchettes indiquées sont assez larges ! C’est que le nombre d’heures exacte dont un enfant a besoin dépend aussi en grande partie de son tempérament. Pour déterminer la durée idéale des nuits de votre enfant, observer son comportement au cours de la journée est un bon indicateur : s’il est nerveux, irritable, hyperactif ou s’il a du mal à focaliser son attention, c’est qu’il ne dort pas suffisamment !

Jusqu’à quel âge un enfant doit-il faire la sieste ?

Un nourrisson passe le plus clair du temps à dormir, car son cerveau est en pleine maturation. Par ailleurs, il sécrète des hormones indispensables à sa croissance. Vers l’âge d’1 an, bébé entame un rythme plus structuré : il fait une nuit de sommeil et une sieste. Et jusqu’à l’âge de 6 ans, la nuit n’est pas suffisante pour assurer à un enfant le repos dont il a besoin. Toutefois, à partir de 3 ans, la sieste est déconseillée : elle peut en effet compliquer l’heure du coucher. On préfèrera donc une période occupée par une activité calme.

Comment aider votre enfant à bien dormir ?

Pour qu’un enfant profite pleinement de ses périodes de repos, il est important qu’il se couche et s’endorme dans des conditions optimales. Il est donc indispensable qu’il dispose d’une chambre à coucher dans laquelle il se sent bien et… d’un lit douillet, évidemment. La bonne idée : faire d’une pièce deux coups en adoptant le caradou. Ce système futé, composé d’un drap-housse et d’une couette qui permet de border votre enfant facilement affiche aussi un look à croquer.

À l’heure de la sieste, guettez les premiers signes de sommeil de votre enfant. Il baille ou se frotte les yeux ? Il est temps d’aller se coucher ! Le soir, on mise sur la régularité, en adoptant un coucher à heures fixes, idéalement 1 à 2 heures après le repas. On évite les substances excitantes : exit, donc, le sucre et le soda !

Pour aller se coucher dans des conditions optimales, les enfants ont besoin d’une coupure avec l’agitation de la journée. On pense donc à faire les devoirs en tout début de soirée ! Au moment du coucher, veillez à proscrire les écrans : leur luminosité, trop proche de la lumière du soleil, a un effet stimulant sur le cerveau. Instaurez plutôt un rituel apaisant, afin de calmer votre enfant, par exemple en lui lisant une histoire. Et, l’auriez-vous deviné ? Si cette routine tout en douceur fonctionne pour les petits, elle se révèle tout aussi efficace… pour leurs parents !

 



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants