Le « Grenelle Environnement à l’École » : les élèves se mobilisent en faveur de la planète



Le « Grenelle Environnement à l’École » a été officiellement lancé jeudi 29 novembre 2007,
par Xavier Darcos, ministre de l’Éducation nationale, et Jean-Louis Borloo, ministre d’État, ministre de l’Écologie, du développement et de l’aménagement durables, en présence de Nicolas Vanier, explorateur de l’Arctique, écrivain, réalisateur et parrain de l’opération. Cette initiative, qui débute par un appel à projets dans les académies, aboutira, en mai 2008, à la sélection d’une quinzaine de propositions d’élèves. À noter, au cœur du dispositif, le site « L’École agit ».

« Je veux faire de l’École le quartier général du changement des mentalités », insiste Xavier Darcos.
« La bataille qui est engagée ne peut se gagner que si tous les acteurs sont associés », poursuit Jean-Louis Borloo.
« Ce changement de cap est l’affaire de tous », souligne Nicolas Vanier…

Si le ministre de l’Education nationale, le ministre d’État, ministre de l’Écologie, du développement et de l’aménagement durables, et l’explorateur de l’Arctique ont décidé d’associer leurs forces, c’est parce que l’écologie et le développement durable concernent toutes les sphères de la société, et notamment les jeunes qui se sentent de plus en plus intéressés par la préservation de la planète.
Le « Grenelle Environnement à l’École », lancé jeudi 29 novembre, est donc une prolongation au sein des classes de collèges et de lycées du « Grenelle Environnement » organisé par Jean-Louis Borloo : il s’agit d’inciter les jeunes à réfléchir, à débattre, à élaborer un projet et à faire des propositions concrètes en faveur, par exemple, de la lutte contre les changements climatiques, de la préservation de la biodiversité, ou encore de la construction d’une démocratie écologique…

Rechercher, consulter, concerter
Cette initiative, qui débute par un appel à projets en direction des établissements du second degré volontaires, a pour cadre l’éducation au développement durable (EDD).
Changement climatique, maîtrise de l’énergie, préservation de la biodiversité et des ressources naturelles, environnement et santé, impact de l’agriculture sur l’environnement, démocratie et développement durable, économie et développement durable… Les élèves de collège et de lycée ainsi que ceux des établissements de formation professionnelle sont invités, sous la conduite de leur(s) enseignant(s), à réfléchir sur un des six thèmes du « Grenelle Environnement » ou sur d’autres sujets liés au développement durable.
Ensuite, ils collecteront des données scientifiques, consulteront des experts, engageront une concertation avec les partenaires de l’éducation au développement durable, qu’il s’agisse des collectivités locales et territoriales, des associations, des entreprises ou des services déconcentrés de l’État.

Faire émerger des propositions concrètes
Dans un second temps, les élèves présenteront, dans un rapport électronique, leurs propositions concrètes pour œuvrer utilement à la préservation de l’environnement.
À l’issue d’une sélection académique, les projets exemplaires seront soumis à un comité national présidé par Nicolas Vanier. Ce comité sélectionnera, en mai 2008, une quinzaine de projets parmi les plus innovants et évaluera leur pertinence et leur mise en pratique.
Les projets retenus seront présentés au Président de la République et feront l’objet d’une diffusion nationale.

Le site « L’École agit » www.lecoleagit.fr
Le site « L’École agit » propose un espace enseignants où il est possible de télécharger l’appel à projets, de s’inscrire et de déposer son projet.
Le site présente l’actualité du « Grenelle Environnement à l’École », relaie les propositions des élèves, propose des informations sur les six thèmes de travail, des vidéos, des photos, un dictionnaire du développement durable ou encore un forum pour dialoguer, échanger, s’informer…

Calendrier
• 29 novembre 2007 : lancement de l’opération « Grenelle Environnement à l’École » par les deux ministres Jean-Louis Borloo et Xavier Darcos, en présence de l’explorateur Nicolas Vanier.
Début de la phase de collecte d’informations et de réflexion dans les établissements.
• Premier trimestre 2008 : débat et élaboration des projets et des propositions
Réflexion au sein des classes, concertation, élaboration du rapport électronique présentant les propositions des élèves. Ces contributions peuvent être mises en ligne sur le site « L’École agit » et faire l’objet de débats.
• 1er au 7 avril 2008 : transmission au comité académique
Durant la semaine du développement durable, le rapport final élaboré par les élèves est transmis au comité de pilotage académique présidé par le recteur.
• 12 avril 2008 : transmission au comité national
Les projets sélectionnés au niveau académique sont transmis au comité national présidé
par Nicolas Vanier.
• Mai 2008 : présentation des propositions retenues par le comité national
Une quinzaine de propositions sont remises au Président de la République par un « éco-délégué ».

En savoir plus
www. lecoleagit. fr : le site « L’ École agit » est dédié au « Grenelle
Environnement à l’École » : appel à projets, inscriptions, propositions des élèves, forum, vidéos…
www. cndp. fr : le Scérén propose aux enseignants une sélection de ressources disponibles pour l’éducation au développement durable.
www.eduscol.education.fr : le site pédagogique du ministère propose une rubrique consacrée à l’éducation au développement durable ainsi que des fiches d’accompagnement.
www.ecologie.gouv.fr : le site du ministère de l’Écologie, du développement et de l’aménagement durables présente toute l’actualité du « Grenelle Environnement ».
www.legrenelle-environnement.fr : le site du « Grenelle Environnement ».
www.nicolasvanier.com : le site de Nicolas Vanier.

Xavier Darcos, 03/12/2007
© www.education.gouv.fr – M.E.N.

Source: Ministère de l’Education Nationale




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !