Le confinement de l’an 2020, actes 1 et 2


Depuis le 17 mars 2020 à 12 heures, la France est confinée. Les écoles avaient déjà fermé leurs portes le vendredi 13 mars après les cours. Les adultes dont l’activité est possible à distance sont en télétravail et les enfants en âge d’être scolarisés sont en télé-enseignement.

En effet, parents et enfants doivent continuer à travailler et à apprendre dans une unité de lieu qui n’a pas été spécialement été pensée pour cela lors du choix du domicile.
Selon que l’on est plus ou moins urbain, les espaces de vie ne sont pas les mêmes et les espaces extérieurs attenants non plus : il n’y a pas forcement de balcon, terrasse ou jardin. Et pourtant les enfants, comme à l’école, au collège ou au lycée vont avoir besoin de temps de récréation… la plupart du temps en « intérieur ».

Comment faire en tant que parents pour travailler et s’assurer que les enfants sont à jour de ce qui leur est demandé par leurs enseignants via les télé-cours, les espaces numériques de travail, les cours envoyés en PDF, les blogs des écoles sur lesquels les enseignants mettent de nombreuses informations et ressources pédagogiques et ludiques en ligne ?

Initialement annoncé pour 2 semaines, le confinement va durer au moins jusqu’au 15 avril 2020. Pour la zone C il va englober toute la période des vacances de printemps, pour la zone A, il se terminera juste avant et sera à cheval sur la zone B dont le début des congés est le 11 avril.

Pour de nombreuses familles, les vacances vont être vécues confinées et sans changement de lieu, les astreintes des cours à distance et des devoirs en moins.
Pas de réunion de famille pour Pâques selon ses convictions religieuses, pas de changement d’air pour profiter des beaux jours.

La situation est inédite. Les parents doivent réussir à travailler et à gérer le temps d’apprentissage de leurs enfants tout en leur expliquant que oui ils ne verront pas leurs camarades, leur famille, que oui leur fête d’anniversaire ne pourra pas avoir lieu le jour J mais bientôt, que oui il sera possible de sortir quelques instants mais que cela va plus s’apparenter à une promenade qu’à une sortie au square, etc., etc.

La vie continue avec une nouvelle routine à trouver et à mettre en place. La vie continue avec un nouvel équilibre professionnel et familial à chercher. La vie continue et demande aux petits et aux grands de gros efforts de souplesse et de bienveillance.

La vie continue… autrement.

Anne Vaneson-Bigorgne



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants