Le 16 Décembre, le Journal de Mickey fête son numéro 3000* et ses 75 ans!



A l’occasion de sa 3000ème parution, le Journal de Mickey sort un numéro exceptionnel. Pour la première fois dans un magazine, les lecteurs sont mis à l’honneur dans un incroyable poster qui regroupe les centaines de photos envoyées par les enfants à la rédaction.

Au sommaire de ce numéro double, une BD de 33 pages mettra en scène Mickey dans son propre journal pour en raconter l’histoire.

On y retrouvera des articles levant le voile sur l’historique du journal : pourquoi y a-t-il eu 2 numéros 1 ? D’où viennent les BD Disney du journal ? Sans oublier les couvertures des numéros qui ont marqué les lecteurs depuis 1934, comme l’arrivée de la rubrique nature des Castors Juniors, ou le premier Journal de Mickey en couleur.
Pour le plus grand plaisir des lecteurs, les coulisses de la rédaction seront dévoilées, et les secrets de fabrication du magazine rendus public, avec images à l’appui !

A partager en famille, une rétrospective des bandes dessinées phares qui ont fait le succès du Journal de Mickey depuis 75 ans au fil de ses 2999 numéros. De Pim Pam Poum à Mandrake, sans oublier Hägar Dünor, Ducobu, Les Profs, qu’ont lu les générations de lecteurs du journal ?

Pour marquer ce numéro évènement, les dessinateurs du magazine ont réalisé un dessin hommage au Journal de Mickey. Pica et Erroc (Les Profs), Marc Cuadrado (Parker et Badger), Falzar et E411 (Edwin et les twins), Godi et Zidrou (Ducobu), Sti (Michel chien fidèle), Aré (les Potatoes) et beaucoup d’autres encore ont tous ajouté leur coup de crayon à ce numéro exceptionnel !

Les lecteurs retrouveront bien sur leurs rubriques préférées, un article sur les « inventions » de Noël, le programme télé des vacances, 80 pages de BD, et les plus beaux sourires d’animaux pour terminer l’année en beauté.

Prix: 1,90 €
Périodicité: hebdomadaire
Lectorat: 8 à 13 ans – mixte
Diffusion France payée:
147 837 ex. (DFP OJD 2008 2009)
Audience: 1 802 000 lecteurs
(Consojunior 2008)

Le Journal de Mickey, un peu d’histoire…
Le 21 octobre 1934, naissait le Journal de Mickey.
Créé par Paul Winkler, sa sortie révolutionna la presse traditionnelle des « illustrés » de l’époque.

75 ans et 3000 numéros plus tard, Le Journal de Mickey est le seul magazine hebdomadaire grand public à avoir traversé autant d’époques et accompagné l’enfance de plusieurs générations. Des grands parents aux petits-enfants, le Journal de Mickey réunit les générations.

1934 – 1944 : le Journal de Mickey invente la presse jeunesse.
Edité par le groupe Hachette, le JDM s’impose comme une référence, un savant mélange d’aventures (avec des personnages légendaires tels que Jim la jungle), de science fiction et de conseils pratiques. C’est un succès ! Petits et grands plongent dans ce monde d’optimisme et découvrent les innombrables rubriques qui, aujourd’hui encore, font du JDM la référence de la presse jeunesse.

1940-1944 : Le Journal de Mickey dans la guerre.
Malgré l’occupation allemande le Journal de Mickey décide de continuer à paraître. Un peu de divertissement dans une période de cauchemar. Le 16 juin 1940, le Journal de Mickey s’arrête au numéro 296 et reparaît en zone libre sous le titre « Le Journal de Mickey et Hop-Là Réunis ». A partir de décembre 1943, il ne paraît plus que tous les dix jours, puis tous les deux mois à partir de janvier 1944. Le n°477 du 2 juillet 1944 clôture cette première période du journal qui se taira ensuite pendant 8 ans.

1952-1962 : Les personnages de bande dessinée s’installent dans Le Journal de Mickey
Le monde se transforme! L’après-guerre modifie la géographie du monde, Bill Haley enregistre « Rock around the clock » et les personnages de Disney s’inscrivent d’une manière définitive dans le coeur des Français.

Le groupe Hachette reprend la publication du Journal de Mickey le 1er juin 1952 avec 16 pages dont 8 en quadri et voit la naissance des principaux personnages entourant Mickey et Donald (Picsou, Gontran, Géo Trouvetou, Les Rapetoux, Miss Tick etc…. ), mais aussi d’autres personnages (les jumeaux Nic et Nimo, Tim la Brousse en 1957 ou encore Onkr en 1961…)

1962-1972 : L’hebdomadaire des grandes aventures
Les années 60 marquent l’accession des Français à la consommation de masse, deux américains marchent sur la lune le 20 Juillet 1969…tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes…Dans le Journal de Mickey aussi c’est l’époque des grandes aventures : des fameuses épopées du passé à la découverte de l’avenir, les histoires s’allongent faisant place à de véritables sagas.

De grands personnages arrivent dans le Journal de Mickey, souvent adaptés de séries télévisées : Thierry la Fronde, Mandrake le Magicien, ou encore Guy l’Eclair, justicier de l’espace pourchassant les tyrans (en 1966).

1972-1982 : Un magazine éclectique
Sony invente le Walkman. Au cinéma c’est « la Guerre des Etoiles ». Fort de son succès et toujours attentif aux grands courants de pensées de la jeunesse, le Journal de Mickey revient vers un modèle éditorial qui n’est pas sans rappeler celui de ses débuts, une formule axée sur les grands sujets d’actualité: les nouvelles techniques et notamment l’espace et l’aréronautique, l’environnement avec les Castors Juniors et le Naturoscope, le sport, mais aussi l’arrivée de pages « People » avec le mariage de la princesse Anne en 1973.

La famille des personnages BD du Journal de Mickey continue à s’agrandir avec, entre autres, Hägär Dünor, Archibald Razmott ou encore La Famille Glougloub.

1982-2009 : l’hebdomadaire de la BD, de l’actualité et de l’interactivité, et aussi des numéros spéciaux.

La fin du siècle connaît un véritable bouleversement. Arrivent sur l’hexagone : radios libres, nouvelles chaînes de télévision, le numérique, le téléphone portable… La Bande dessinée acquiert définitivement ses lettres de noblesse.

Le Journal de Mickey publie chaque mercredi le meilleur de la BD et ouvre ses pages à de nouveaux personnages ou à des personnages devenus cultes : L’étalon noir (en 1983), Pôle Emile (en 1985), Robert le Robot (en 1989), Ducobu (en 1997), Parker et Badger, Les profs (en 2000), ou encore Les Sisters, Titeuf, Astérix…

Cette période marque un tournant dans la ligne éditoriale du Journal de Mickey : à côté des rubriques et des bandes dessinées qui ont fait son succès, les sujets interactifs se développent : courrier des lecteurs, sondages d’opinion au travers de la rubrique « Pour ou contre »…
D’autres opérations voient le jour et sont devenus depuis des rendez-vous référents. En octobre 2003 Le Journal de Mickey crée le sondage des personnalités préférées des 7-14 ans qui est publié chaque début d’année.
Le grand prix des lecteurs du Journal de Mickey, créé en 2003 aussi, témoigne de la forte implication des lecteurs. Ils sont des centaines à écrire à la rédaction pour devenir membre du jury. Anna Gavalda, Philippe Delerm, Alexandre Jardin ou encore Maud Fontenoy ont présidé les derniers Grands Prix des Lecteurs.
Enfin, la forte audience du Journal de Mickey fait du magazine un partenaire incontournable pour tous les sujets qui concernent les enfants. C’est ainsi que chaque été sont publiés deux numéros distribués gratuitement aux enfants, le premier concerne la sécurité routière, le second est consacré au Tour de France cycliste, événement on ne peut plus familial.

Source : Agence Cclarisse au nom de Disney Hachette Presse




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants