Lancement du concours 2009 des Écharpes d’Or de l’association Prévention Routière



L’association Prévention Routière annonce le lancement de l’édition 2009 du concours des Echarpes d’Or : toutes les collectivités locales ayant mené récemment des actions pour réduire les accidents de la route sont invitées à participer.

Ces actions peuvent concerner l’aménagement des infrastructures, l’éducation, la sensibilisation, l’incitation au respect du code de la route…

Les dossiers de candidatures sont disponibles en téléchargement sur le site de
l’association : www.preventionroutiere.asso.fr et auprès des comités départementaux de
l’association Prévention Routière.

Les dossiers devront être retournés avant le 30 avril 2009 et les prix seront décernés au
cours du dernier trimestre 2009.

> Six catégories ouvertes au concours
Afin d’offrir leur chance à toutes les collectivités locales, quels que soient leur taille et leurs
moyens financiers, six catégories sont ouvertes au concours :

> Communes ou groupements de communes de moins de 1 000 habitants,
> Communes ou groupements de communes de 1 000 à 5 000 habitants,
> Communes ou groupements de communes de 5 000 à 10 000 habitants,
> Communes ou groupements de communes de 10 000 à 50 000 habitants,
> Communes ou groupements de communes de plus de 50 000 habitants,
> Conseils généraux ou régionaux.

> Un Prix spécial « L’enfant dans la ville »
En 2007, 131 enfants de moins de 15 ans sont tués dans la circulation, 7 657 sont blessés,
beaucoup en tant que piéton. Les collectivités locales ont un rôle important à jouer afin de
rendre les villes plus accueillantes et accessibles aux enfants.
Peuvent concourir pour ce prix spécial, les collectivités qui ont mené en 2008 une ou
plusieurs actions permettant aux enfants de se déplacer plus facilement et plus en sécurité.

> Et toujours le Prix spécial « Conseils d’Enfants et de Jeunes »
Enfin, un prix spécial pour les « Conseils d’Enfants et de Jeunes », parrainé par l’Association
nationale des conseils d’enfants et de jeunes (ANACEJ), sera également attribué.

Pour quelles actions les collectivités locales peuvent-elles concourir ?
Les actions peuvent porter dans les domaines suivants :

> les aménagements de voirie et d’infrastructure de nature à réduire l’insécurité routière et à apporter des réponses concrètes à des situations dangereuses (traversées d’agglomération,
modération de la vitesse, amélioration du stationnement…) ;

> les actions en faveur de la sécurité routière menées dans le cadre des plans de
déplacements urbains pourront également être prises en compte ;

> l’éducation routière des enfants ou des jeunes, menée dans le cadre scolaire ou
extrascolaire en partenariat avec les enseignants, les parents d’élèves, les animateurs de
centres de loisirs (actions de sensibilisation des enfants, dotation des écoles en matériel
pédagogique, travaux d’enfants pour améliorer la sécurité, mise en place d’un plan de
déplacement domicile-école) ;

> la sensibilisation du public, qu’il s’agisse d’une opération ponctuelle comme « une
semaine de sécurité », d’un programme annuel de sensibilisation sur les grands thèmes de
sécurité (alcool, vitesse, enfants en voiture…), d’une campagne de communication ou d’une
action mise en place avec l’aide des forces de l’ordre….

Deux prix spéciaux :
Prix spécial « L’enfant dans la ville »

Peuvent concourir pour ce prix spécial les collectivités qui ont mené en 2008 une ou
plusieurs actions permettant aux enfants de se déplacer plus facilement et plus en sécurité.

Par exemple :
> la mise en place d’un plan global de circulation autour des établissements scolaires
prenant en compte les spécificités d’un enfant (aménagements de voirie…) ;

> la création de pédibus avec une réflexion globale sur les itinéraires les plus appropriés, la
création d’arrêts sécurisés, un maillage couvrant toute la commune… ;

> la réalisation d’un plan de déplacement où la place de chacun est clairement définie
permettant ainsi aux plus vulnérables de se déplacer en sécurité. Ce plan peut être complété
par le développement de modes de déplacements doux (pistes cyclables sécurisées,
création de « cours urbaines » qui donnent la priorité au vélo et aux jeux d’enfants)… ;

> le développement des transports collectifs desservant les lieux de vie fréquentés par les
enfants pendant le temps scolaire et/ou extrascolaire…

Prix spécial « Conseils d’enfants et de jeunes »

Attribué en partenariat avec l’Association nationale des conseils d’enfants et de jeunes
(Anacej) : tous les Conseils municipaux, généraux et régionaux d’enfants et de jeunes ayant
mené pendant l’année 2008 jusqu’à juin 2009 des actions liées à la sécurité routière peuvent
présenter un dossier au jury des Écharpes d’Or de l’association Prévention Routière.

Par exemple :
> actions pour assurer la sécurité des enfants sur le chemin et les abords des écoles
(aménagements, patrouilleurs scolaires…) ;
> opérations de sensibilisation du public (enfants ou adultes) ;
> activité d’éducation routière à l’école ou hors de l’école ;
> participation à des actions d’aménagements de l’infrastructure…

Pour en savoir plus : www.preventionroutiere.asso.fr

Source: Association Prévention Routière




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants