L’accrobranche sous la loupe de la CSC



En famille ou entre amis, l’accrobranche fait de plus
en plus d’adeptes. A mi-chemin entre le sport et le jeu,le parcours acrobatique permet de se déplacer d’arbres en arbres en empruntant des ponts de singe, en grimpant sur des filets, en se pendant à des lianes ou encore en glissant sur des tyroliennes. Sensations fortes et dépassement de soi garantis !

Mais question sécurité, cette pratique, qu’elle
soit encadrée ou non, présente certains risques.
Au mois d’août dernier, des peines allant jusqu’à 6 mois de prison ont été prononcées à l’encontre d’organisateurs d’un parcours d’accrobranche des Bréviaires (78). En 2008, la rupture d’une
corde avait provoqué la chute d’une femme, grièvement blessée.

Les pratiquants doivent vérifier, avant le départ, le bon état des équipements de protection contre les chutes et les chocs (casque, harnais, connecteurs…) et s’assurer d’avoir bien compris les consignes d’utilisation. Il est également recommandé de choisir un parcours adapté à sa condition physique ainsi qu’à la taille et à l’âge des enfants. La CSC rendra tout prochainement un avis sur cette activité.

CSC, Immeuble Atrium – 5, place des Vins de France – 75573 Paris Cedex 12 | E-mail : csc@cscnet.org | www.securiteconso.org




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !