La Leche League France a la grande tristesse d’annoncer le décès d’Edwina Froehlich, l’une des sept femmes qui en 1956 ont fondé La Leche League, organisation d’information et de soutien à l’allaitement maternel



Née le 5 janvier 1915 à New York, Edwina Froehlich, co-fondatrice de La Leche League International et co-auteur de L’Art de l’allaitement maternel, est décédée le dimanche 8 juin à l’hôpital d’Arlington Heights, des suites d’une attaque cérébrale qui l’avait frappée le 25 mai dernier.

En 1956, Edwina Froehlich et six autres femmes se rencontrent au parc Franklin, dans la banlieue de Chicago, afin de partager des informations sur la manière de réussir l’allaitement de leurs bébés.

Le groupe attire vite l’attention d’autres mères et devient une association appelée La Leche League. Comme l’a expliqué un jour Edwina Froehlich : « A cette époque, on ne mentionnait pas le mot « sein » (breast en anglais, qui apparaît dans le mot breastfeeding – allaitement) par écrit. Nous savions que si nous voulions imprimer quoi que ce soit, nous devions trouver un nom qui ne dise pas vraiment de quoi il était question dans notre association ! » Le groupe de soutien à l’allaitement prend alors pour nom le mot espagnol pour lait : LECHE.

A partir de là, La Leche League grandit, pour devenir aujourd’hui une association internationale de soutien à l’allaitement maternel, présente dans 68 pays et travaillant avec l’Unicef et l’OMS. Elle compte 9000 animatrices dans le monde, dont 300 en France.

L’Art de l’allaitement maternel a connu de très nombreuses rééditions, a été traduit en huit langues et en braille, et publié à plus de deux millions d’exemplaires.

Edwina Froehlich était membre du conseil d’administration de LLLI, et a occupé à de nombreuses reprises les postes de secrétaire, trésorière et vice-présidente du CA. Elle a aussi travaillé à LLLI comme secrétaire exécutive, de 1956 jusqu’à sa retraite en 1983.

Elle était dotée d’un optimisme indomptable. Quand des difficultés se présentaient, elle disait : « Nous n’allons pas laisser ce genre de choses nous barrer la route. C’est un problème auquel nous devons survivre, pour lequel nous devons nous atteler à trouver une solution, afin de continuer la tâche que nous nous sommes assignée – aider les mères à allaiter leurs bébés avec succès. »

Source: La Leche League




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !