La crise humanitaire s’aggrave dans le nord de l’Inde : 2,7 million de personnes affectées par les inondations



L’UNICEF apporte une aide d’urgence aux sinistrés

La situation s’aggrave dans le nord de l’état de Bihar en Inde pour 2,7 millions de personnes victimes des terribles inondations dues à la mousson, mais aussi à une importante brèche dans une digue de la rivière Kosi. 230,000 maisons ont été détruites, réduisant plus d’un million de personnes à chercher refuge, alors que les secours de première urgence s’organisent.

Le gouvernement Indien a annoncé que 250 millions de dollars seraient débloqués immédiatement pour venir en aide au gouvernement local. D’après les chiffres officiels, 155 camps d’accueil ont été établis dans les régions les plus touchées pour venir en aide à plus de 50,000 personnes, alors que 152,600 personnes ont pu être évacuées. En revanche, des centaines de milliers de personnes sont toujours bloquées par la montée des eaux et attendent d’être secourues. L’approvisionnement en eau et électricité a été complètement coupé dans la plupart des districts et les routes et les voies ferroviaires demeurent impraticables.

A la suite d’une mission d’évaluation des besoins, l’UNICEF vient de distribuer des bâches en
plastique, des sels de réhydratation orale, des comprimés de purification de l’eau, des kits d’hygiène pour les familles, des gilets de sauvetage ainsi que d’autres matériels essentiels dans les districts les plus touchés. Cette semaine, quelque 20,000 tapis de sol, 20,000 draps, 10,000 kits d’hygiène, 10,000 bâches, 200,000 sachets de sel de réhydratation ainsi que 100 tonnes de chlorure de chaux pour purifier l’eau seront mis à disposition des victimes en coordination avec les autorités locales.

Les interventions de l’UNICEF vont s’organiser en fonction des priorités dans les domaines suivants :

Santé : éviter la propagation de maladies en soutenant les vaccinations contre la rougeole et en assurant un apport suffisant en vitamine A aux enfants, maintenir la chaîne du froid et assurer le bon fonctionnement des unités de santé mobiles.
Nutrition : entreprendre des interventions visant principalement les enfants de moins de 5 ans, les femmes enceintes et les femmes qui allaitent.
Eau et assainissement : assurer l’approvisionnement en eau potable grâce à la distribution de comprimés de purification et établir des abris provisoires équipés entre autres de latrines et de cabines de bain/douche.
Education : établir 50 espaces scolaires dans les camps d’accueil, mettre à disposition des équipements et fournitures scolaires, former et mobiliser des enseignants.

***********

L’UNICEF (le Fonds des Nations unies pour l’Enfance) est depuis près de 60 ans la première organisation du monde consacrée aux enfants. Elle travaille sur le terrain dans 155 pays et territoires pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de la petite enfance jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins dans les pays en développement, l’UNICEF travaille pour la santé et la nutrition des enfants, une éducation de base de qualité pour tous les enfants, garçons et filles, et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation et le VIH/SIDA.
L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements.

Source: UNICEF – Paris, le 1er septembre 2008 –




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !