La chenille et le papillon: entre histoire et projection de vie, les leçons à tirer



Cette histoire de transformation a pour protagoniste un papillon qui croit encore être une chenille. Cette histoire nous parle de changement et d’acceptation de soi. Parfois, nous avons plus de pouvoir que ce que nous voulons et nous gaspillons notre énergie à essayer de résister au changement, en nous tournant vers le passé. Il y a longtemps, une petite chenille est née, se traînant difficilement d’un endroit à l’autre. Jusqu’au jour où, fatigué de se traîner, il a décidé de grimper à un arbre. Mais pas n’importe quel arbre, il a choisi de grimper à un arbre avec un gros tronc et des feuilles vers le bas, sous lequel il avait joué, grandi et vécu pendant de nombreuses années. La chenille a essayé de grimper, mais elle a glissé, est tombée et n’a pas pu avancer. Néanmoins, il n’a pas cessé d’essayer et peu à peu, il a réussi à grimper. Il atteignit une branche d’où il pouvait voir toute la vallée. Les vues étaient merveilleuses, de là il pouvait voir d’autres animaux, il pouvait contempler le ciel bleu avec des nuages blancs qui ressemblaient à du coton et à l’horizon une immense mer d’un bleu profond. Sur cette branche, la chenille ressentait la paix. Il est resté immobile, observant le monde autour de lui, et a estimé que la vie était trop belle pour ne pas suivre les changements qu’elle apporte. Il était fatigué et en même temps reconnaissant de sa vie de chenille, mais il savait que le temps viendrait de devenir un autre être.

Une histoire de transformation : de la chenille au papillon

La chenille s’est endormie en percevant un sentiment de grande paix dans son environnement et en pensant que son destin était plus important pour lui que le simple fait d’être une chenille. Il a dormi longtemps, pendant ce temps une chrysalide s’est formée autour de lui, une enveloppe grâce à laquelle il a pu maintenir le sentiment de paix dont il avait besoin pour se transformer en un autre être. Quand il s’est réveillé, il s’est senti pris au piège dans une lourde armure qui ne le laissait pas bouger. Il sentait que quelque chose d’étrange avait poussé sur son dos, avec beaucoup d’effort il a bougé ses énormes ailes bleues et l’armure s’est brisée. La chenille n’était plus une chenille, c’était un papillon bleu. Cependant, elle a été une chenille pendant si longtemps qu’elle n’a pas réalisé qu’elle n’était plus une chenille. Le papillon bleu est descendu de l’arbre à l’aide de ses petites pattes, même s’il avait maintenant des ailes. Il portait le poids de ces grandes ailes bleues, un poids qui consommait progressivement son énergie. Le papillon bleu se déplace en utilisant ses pattes comme il l’a toujours fait, il croit qu’il est toujours une chenille et continue à vivre comme s’il l’était. Mais ses ailes ne lui permettaient pas de se déplacer sur le sol aussi facilement qu’auparavant.

– Le poids des ailes

Le papillon qui continuait à croire qu’il était une chenille ne comprenait pas pourquoi sa vie était devenue si compliquée. Fatiguée de porter le poids de ses ailes, elle décide de retourner sur le lieu où la transformation a eu lieu. Cette fois, lorsqu’elle a essayé de grimper à l’arbre, il lui était impossible de grimper. Un coup de vent ou tout autre petit contretemps la repoussait. Le papillon s’est arrêté et a regardé cette branche qui semblait si lointaine lorsqu’il s’est mis à pleurer, désespéré. Après avoir entendu ce cri, un beau et sage papillon blanc s’est approché d’elle. Elle s’est couchée sur une fleur et pendant un moment, elle a regardé le papillon bleu sans rien dire.  Le papillon bleu a regardé bizarrement le papillon blanc et s’est ensuite observé lui-même ainsi que ses grandes et lourdes ailes. Comme lorsqu’il est sorti de son plastron, il les a déplacés avec force et les a ouverts. Ils étaient grands et beaux, d’un bleu si profond qu’il s’effrayait et les fermait rapidement.

– En vol

Le papillon bleu observait avec émerveillement chaque mouvement du papillon blanc et réfléchissait à ses paroles. À cet instant, elle a commencé à réaliser qu’elle n’était plus une chenille, que peut-être ces lourdes ailes pourraient lui être utiles. Il les a ouvertes à nouveau et cette fois, il les a laissées ouvertes, a fermé les yeux et a senti comment le vent les caressait. Elle sentait que ces ailes faisaient désormais partie d’elle et acceptait qu’elle n’était plus une chenille et ne pouvait donc plus vivre en tant que telle, en rampant. Il déployait de plus en plus ses ailes jusqu’à ce qu’il se rende compte qu’il s’agissait plus d’un papillon que d’une chenille, il observa le merveilleux bleu de ses ailes. Quand il a réalisé la vérité, il volait, il a lentement grimpé jusqu’à cette branche. Voler s’est avéré beaucoup plus facile que ramper, bien qu’elle n’ait pas encore perfectionné son vol. Elle a découvert que la peur de voler ne lui avait pas permis d’accepter ce qu’elle était vraiment : une chenille transformée en un merveilleux papillon bleu. Cette histoire de transformation est l’histoire d’un papillon qui pensait être encore une chenille. C’est l’histoire d’un beau papillon bleu, aux ailes grandes, fortes et robustes, capable d’aller à contre-courant, de voler au milieu des tempêtes et d’affronter le vent le plus puissant. Le papillon bleu avait de grandes et belles ailes d’un bleu éclatant. Un bleu qui englobe une large gamme de nuances : de la couleur du ciel le plus clair à la mer la plus turbulente. Cependant, elle ne le savait pas.

Les enseignements de l’histoire de la transformation du papillon bleu

Le passage de la chenille au papillon est l’une des métaphores les plus couramment utilisées pour parler de résilience. Les papillons sont un symbole de transformation, un symbole de fragilité qui fait la force. Pour cette raison, le papillon est généralement utilisé comme protagoniste d’un conte de transformation. Cette histoire de transformation nous rappelle que nous vivons dans un monde dynamique, dans un monde en constante évolution, et que nous faisons partie de ce monde en mutation. Cependant, parfois, même si nous sommes déjà transformés et avons la force d’évoluer, nous sommes incapables d’accepter ce changement pour diverses raisons telles que la peur, la honte, la culpabilité. Dans ce cas, un beau et fort papillon bleu ne peut pas accepter de ne plus être une chenille, et ne peut donc pas vivre comme s’il l’était. Une partie d’elle veut changer, mais l’autre a peur du changement et essaie de s’accrocher au passé et de continuer à vivre de la même manière, bien qu’elle soit un autre être. Il lui faudra beaucoup de temps pour accepter et découvrir pourquoi elle aura besoin de ses ailes et ce que sera sa vie à partir de ce moment. Pour ce faire, elle aura besoin d’un peu d’aide. En ce sens, nous devons penser que les autres voient généralement nos forces plus clairement que nous-mêmes.

Comment améliorer sa qualité de vie ?

1. Devenir plus heureux;

– Appréciez ce dont vous disposez déjà. Une maison, de l’eau propre, une famille aimante, des amis, de la nourriture. Ce sont des choses que nous prenons souvent pour acquises, pourtant tellement de gens ne les ont pas. Donc, pensez à toujours faire preuve de gratitude envers ces choses. Soyez fier de vos réalisations et pensez à remercier les gens pour leur aide et leur soutien. Faites la liste des choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant. Informez les gens que vous aimez qu’ils ont de l’importance pour vous, cela leur permettra de se sentir aimés et de renforcer vos relations.

– Passez autant de temps que possible avec votre famille et vos amis. Les êtres humains sont des animaux de société, qui se nourrissent des énergies positives des uns et des autres. Trouvez des amis et des membres de votre famille avec lesquels vous vous sentez bien et faites une priorité de passer du temps avec eux. Appelez-les pour discuter après le travail ou allez faire les magasins ensemble en fin de semaine. Allez au repas du dimanche midi chez votre grand-mère. Passer du temps avec ces personnes vous rendra heureux et cela les rendra également heureuses.

– Aménagez des moments de détente dans votre emploi du temps. Assurez-vous que vous prenez soin de vous-même en vous consacrant des moments de qualité. Il ne s’agit pas ici d’examiner votre vie ou d’en rechercher les problèmes, mais simplement de trouver quelques heures chaque semaine pour être vous-même, loin du travail et du stress. Allez marcher/randonner, écoutez vos albums préférés ou pelotonnez-vous avec un bon livre. La première étape pour être plus heureux dans n’importe quelle situation, c’est d’être heureux avec vous-même et d’avoir confiance en vous.

– Trouvez le côté positif de chaque mauvaise situation. La vie n’est pas parfaite, elle est parsemée de moments difficiles. N’essayez pas d’ignorer les mauvaises situations ou les temps difficiles, car ils ne s’en iront pas comme ça. Essayez plutôt d’apprendre de vos expériences négatives et d’en faire autant que possible ressortir les côtés positifs. Vous êtes toujours en vie, vous avez toujours des gens qui vous aiment et vous avez toujours votre personne. Ramassez les morceaux, apprenez la leçon et allez de l’avant.

– Aidez les autres. Il n’y a pas de meilleure sensation que d’impacter positivement la vie de quelqu’un d’autre. Que ce soit par une petite chose, comme aider une personne âgée à traverser la route ou à porter ses sacs ou par une grande chose, comme donner des cours particuliers ou faire du bénévolat les fins de semaine, il est prouvé que faire preuve de générosité permet d’augmenter son bonheur personnel.

– Mangez bien et faites du sport. Le sport permet de relâcher des endorphines dans le corps, c’est-à-dire des molécules qui améliorent votre bienêtre et augmentent votre capacité à réussir dans presque tous les aspects de votre vie. Une alimentation saine est également un facteur important pour rendre sa vie meilleure, car les aliments les plus sains contiennent de bons nutriments, des vitamines et des minéraux qui contribuent à votre bonne santé globale. Prenez soin de votre corps, votre esprit vous en remerciera.

– Soyez satisfait de la personne que vous êtes. Aimez-vous et des choses positives vont vous arriver. Dites-vous que vous êtes quelqu’un de valable et utilisez le pouvoir de vos pensées positives pour amener du bonheur dans votre vie. Le fait d’avoir confiance en vous attire des gens similaires et tout le monde, depuis votre patron jusqu’à votre moitié, s’apercevra de cette énergie.

Les principaux avantages de l’assurance vie pour transformer votre vie

L’entrepreneuriat fait partie des métiers où le stress occupe une place prépondérante. Votre santé risque d’être mise à rude épreuve, surtout si vous êtes sensible aux montées d’adrénaline. Si l’assurance vie permet de transmettre votre capital à vos proches (ou autres destinataires) en cas de décès, elle se révèle être avant tout un produit d’épargne qui ne doit pas être confondu avec l’assurance décès. L’assurance vie sert principalement trois objectifs : valoriser vos capitaux, recevoir des revenus complémentaires peu fiscalisés, immédiatement ou lors de votre retraite, ou encore à optimiser la transmission de votre patrimoine. Concrètement, vous signez un contrat avec un assureur dont vous définissez la durée, le montant de ce que vous souhaitez verser et la récurrence (ou non). Ce dernier prévoit les événements qui entraînent le versement du capital, départ à la retraite par exemple.

1/ Elle s’adapte à votre manière d’investir

L’assurance vie permet d’investir autant sur des obligations que des actions ou encore des valeurs refuges comme l’or ou l’immobilier. Vous pouvez choisir le niveau de risque que vous souhaitez prendre et placer l’intégralité de votre argent sur un fonds sécurisé et garanti dit « fonds euros ». Autrement dit, si vous souhaitez opter pour la sécurité, l’assurance vie possède un énorme atout : vous pouvez décider de vous positionner sur un investissement totalement garanti. Notons toutefois que plus le risque pris est faible, plus le rendement l’est également. Si vous avez un profil d’investissement plus risqué, vous pouvez aussi décider de le placer sur des fonds équilibrés ou encore plus risqués.

2/ L’assurance vie dispose d’une fiscalité avantageuse

La fiscalité représente un avantage non négligeable notamment si vous souhaitez investir sur le long terme, puisqu’elle est dégressive dans le cadre d’un rachat de contrat d’assurance vie et ne porte pas sur le capital, mais sur les gains. On comprend mieux que cette assurance soit la préférée des Français. De manière concrète, vous êtes taxé les 4 premières années à hauteur de 35% des intérêts, puis de 15% jusqu’à 8 ans. À partir de 8 ans, la fiscalité est nulle en dessous d’un certain seuil et ne représente que 7,5% au-dessus de ce même seuil. Vous pouvez donc être complètement exonéré d’impôt.

3/ Elle est très flexible

Quand on est entrepreneur, on sait rarement de quoi l’avenir sera fait. Si vous êtes capable de vous rémunérer en ce moment, vous êtes fort conscient que les entreprises connaissent des hauts et des bas. Vous pouvez vous retrouver contraint de couper votre rémunération ou avoir besoin des fonds épargnés. Avec l’assurance vie, vos fonds ne sont pas bloqués. En cas de besoin, vous pouvez donc parfaitement faire des retraits, même s’ils seront imposés. Vous pouvez aussi procéder à un rachat partiel si vous ne souhaitez disposer que d’une partie de l’argent, mais celui-ci n’entraînera pas la fermeture du contrat. Finalement, vous l’aurez compris, l’assurance vie ne représente pas qu’un outil d’épargne à long terme ou une fiscalité avantageuse en cas de décès, elle demeure aussi un capital de secours dont vous pourrez faire usage en cas de coup dur. Vous pourrez ainsi bénéficier d’une réserve de liquidités qui pourrait vous être bien utile dans ces moments difficiles, puisque vous pouvez la débloquer à tout moment. Pour bénéficier des avantages fiscaux, il vous suffira d’attendre la durée de 4 ans. En revanche, si vous avez déjà prévu d’utiliser cet argent avant ce délai, d’autres solutions d’épargne peuvent s’avérer plus adaptées. Autre élément de flexibilité : vous choisissez comment vous souhaitez verser l’argent sur ce compte : à la souscription, de manière ponctuelle ou encore de manière régulière. Vous pouvez ainsi alimenter le compte quand vous le pouvez et ne plus le faire quand vous ne pouvez plus.

L’utilisation pour la société

L’assurance vie peut avoir une utilité toute particulière pour l’entreprise. Tout d’abord, elle peut permettre en cas de décès de financer le passif d’impôt et de répartir équitablement la valeur entre les bénéficiaires. Ensuite, elle est souvent utilisée pour les prêts car il reste fréquent que les prêteurs l’exigent, notamment pour les personnes clés de l’entreprise. Il reste toutefois intéressant d’y souscrire soi-même pour protéger les finances de l’entreprise, en mettant en place une assurance sur ces dernières. Vous pourrez ainsi disposer de la trésorerie nécessaire en cas de décès pour pallier une absence. Enfin, elle reste utilisée pour financer les transactions d’achat et de vente en cas de décès d’un des actionnaires/associés, notamment si vous souhaitez que les parts ne soient pas léguées à la famille de ces derniers. Des clauses sont d’ailleurs souvent prévues à cet effet dans le pacte d’actionnaire, afin de ne pas se retrouver avec des personnes indésirables aux commandes de l’entreprise.

L’utilisation de l’assurance vie pour vous afin d’avoir une meilleure vie

L’assurance vie pour votre compte peut être utilisée finalement avec différents objectifs : en premier lieu pour constituer un complément de revenu lorsque vous serez à la retraite. Il vous suffit de demander une sortie en rente viagère. Ensuite, comme « retraite chapeau » puisque seuls les gains seront imposés, et enfin comme outil de transmission pour vos proches avec une fiscalité très alléchante. Flexible, adaptable et avec une fiscalité avantageuse, l’assurance vie reste un bon moyen pour les chefs d’entreprise d’assurer leur avenir financier, la transmission de leur patrimoine ou tout simplement pour valoriser leurs capitaux.

Quel intérêt pour les entreprises d’améliorer la qualité de vie au travail ?

Favoriser le bien-être de vos collaborateurs est un enjeu important pour la pérennité d’une entreprise. En effet, leur offrir un cadre de travail le plus agréable possible aura de réels impacts, qu’ils soient financiers ou humain.

– La réduction de vos coûts

Lorsque un collaborateur se sent à l’aise avec son cadre de travail et au sein de son équipe, il est prouvé statistiquement qu’il/elle sera moins sujette à l’absentéisme et à des arrêts maladie. Cela aura pour conséquence de faire baisser votre turn-over et vous permettra de réduire vos divers coûts liés au remplacement et au recrutement en longue durée ou en mission temporaire.

– La santé de vos collaborateurs

Outre l’impact monétaire, une bonne ambiance réduira inévitablement le stress de vos équipes. Il y a donc de véritables objectifs en termes de santé et de prévention des risques psycho-sociaux. Pour aller plus loin, plusieurs actions peuvent être mise en situation comme par exemple leur offrir la possibilité de voir un coach personnel.

– Le sentiment d’appartenance

Posséder une démarche QVT ou Qualité de Vie au Travail concrète agira de manière positive sur la fidélisation de vos équipes. Non seulement, vous verrez votre taux de turnover baisser mais cela aidera aussi au développement de votre marque employeur et au rayonnement de votre organisation sur votre secteur d’activité.

– Une qualité de vie au travail est synonyme de performances

Dans une entreprise à l’écoute du bien-être de ses salariés, ces derniers pourront mieux s’épanouir dans leurs missions. Ainsi, ils seront davantage productifs, impliqués et investis dans la concrétisation des objectifs de l’entreprise et son développement. Ce cadre de travail agréable et bienveillant pourra même devenir un environnement propice à l’innovation.

Quelques axes d’améliorations simples

Pour améliorer la qualité de vie au travail et réduire le stress de vos salariés, voici quelques idées qui peuvent facilement être appliquées :

Travailler dans un climat social serein

  • Faire en sorte que les dirigeants ou directeurs de services saluent leurs équipes chaque matin ;
  • Instaurer un ou plusieurs jours d’intégration en proposant une courte formation aux les nouvelles recrues ;
  • Veiller à la bonne entente de tous les collaborateurs ;
  • Gérer les conflits de façon diplomatique ;
  • Faire circuler les informations efficacement au sein du personnel via un journal interne ;
  • Assurer l’égalité professionnelle et la diversité entre les employés ;
  • Organiser des activités de team-building pour développer le lien social ;
  • Mettre en place un management participatif ;
  • Encourager et féliciter les équipes lors de grands achèvements ;

Proposer un environnement de travail adéquat

  • Veiller au bon entretien du matériel afin de réduire les accidents du travail ;
  • Permettre au salarié l’aménagement de son bureau ;
  • Définir un espace en tant que salle de pause ;
  • Offrir des postes de travail ergonomiques ;

Permettre aux salariés de se réaliser et d’évoluer

  • Faire en sorte que vos collaborateurs puissent avoir accès à la formation professionnelle qui les intéresse ;
  • Offrir à vos salariés plus d’autonomie et de responsabilité ;
  • Laisser à vos équipes la gestion de leur propre projet ;
  • Veiller à la charge de travail confiée à chaque salarié pour éviter bore-out ou burn-out ;
  • Favoriser l’évolution de carrière grâce à des promotions en interne ;

Favoriser une bonne conciliation des vies privées et professionnelles

  • Organiser du co-voiturage entre les employés ;
  • Proposer plus de flexibilité dans les horaires de travail ;
  • Accorder des journées de télétravail ;
  • Se mettre en lien avec une crèche à proximité du lieu de travail ;

Apporter une touche supplémentaire de bonheur au travail

  • Développer les espaces de verdures grâce à des plantes ou des potagers ;
  • S’offrir les services de coachs sportifs, développement personnel ;
  • Créer des boîtes à idées sur des sujets variés et récompenser les participants ;
  • Proposer à des salariés d’échanger leurs postes pour faire découvrir la variété des métiers d’une entreprise ;
  • Organiser des ateliers dégustation de produits locaux ;
  • Autoriser les animaux de compagnie au travail.

Bien d’autres solutions peuvent être envisagées afin d’améliorer la qualité de vie au travail de vos salariés. Que ce soit des outils comme des écouteurs anti-bruit ou des applications comme le réseau social d’entreprise, vous pourrez tout à fait opter pour des solutions adaptées à votre budget.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants