Il était une fois, Sophie la girafe



Il était une fois, une histoire toute simple …

La petite girafe naquit un 25 mai de l’année 1961… jour de la Sainte Sophie !

A cette époque, les jouets représentant des animaux, étaient exclusivement des figurations d’animaux domestiques ou familiers issus du monde de la ferme…

C’est pourquoi, un jour en France, un certain Monsieur RAMPEAU, qui était spécialiste pour transformer la sève de l’arbre HEVEA par le concept du rotomoulage du caoutchouc pour les jouets, eut l’idée de concevoir une girafe, dont la figuration exotique serait une première sur le marché et dont la taille et la forme seraient idéales pour la préhension du bébé.

La mise en fabrication de Sophie la girafe, telle qu’elle est encore aujourd’hui, démarra un jeudi 25 mai d’où l’origine de son nom.

Elle eut un succès immédiat. D’emblée, les jeunes mamans reconnurent chez elle un indispensable pour leur enfant… Lors des premières poussées dentaires, bébé ne pleure plus grâce à Sophie la girafe !

C’est un simple « bouche à oreille » qui contribue alors à établir la notoriété de la petite girafe.

En Europe, des générations d’enfants vont désormais adorer l’entendre couiner en appuyant sur son ventre ou sur sa tête !

La société VULLI, située à Rumilly en Haute-Savoie (FRANCE) conserve jalousement le secret de fabrication de ce jouet phénomène.

A ce jour, SOPHIE est toujours fabriquée « artisanalement », puisqu’il faut plus de14 opérations manuelles pour la réaliser. Sa composition est à base de caoutchouc issu de la sève d’Hévéa 100 % naturelle.

Pourquoi un tel succès ? ? ? ?
Sophie la girafe est LE PREMIER JOUET DE BEBE qui met en éveil TOUS SES SENS dès l’âge de 3 mois :

> La vue :
A 3 mois, la vue de bébé est à 1/10ème et son œil ne perçoit que les contrastes. Grâce à ses taches foncées et contrastées sur tout le corps, elle attire le regard de bébé et Sophie la girafe devient un objet familier et rassurant pour bébé car il la reconnaît aisément.

> L’ouïe
Dotée d’un sifflet, elle amuse et stimule l’ouïe de bébé. Le son rigolo de Sophie
quand on la presse permet dans un premier temps de stimuler son ouïe et par la
suite l’aide à comprendre la relation de cause effet.

> Le goût :
Composée de caoutchouc 100% naturel et de peinture alimentaire, Sophie la girafe peut être mordillée sans danger. Sophie la girafe, c’est comme la tétine d’un biberon.
Grâce à sa texture souple et dotée de nombreuses parties à mordiller (oreilles, cornes, pattes), elle est idéale pour soulager les gencives de bébé lors des poussées
dentaires.

> Le toucher
Le toucher est le premier moyen de communication chez l ’enfant avec le monde extérieur.
La douceur de Sophie la girafe telle la peau de sa maman rassure et apporte à bébé des réactions physiologiques et émotionnelles qui l’apaiseront et favoriseront sa
croissance et son bien-être.

> L’odorat
Le parfum particulier du caoutchouc naturel tiré de l’Hévéa donne à Sophie la girafe une vraie particularité, ce qui facilite l’enfant à l’identifier parmi tous ses autres
jouets.

> Facilite la préhension :
Grâce à sa forme et sa taille de 18 cm, elle est légère et parfaitement adaptée aux petites mains de bébé. Ses longues pattes et son cou permettent à bébé de la saisir facilement dès son plus jeune âge.

Toujours la même depuis plus de 46 ans…Toujours la même depuis plus de 46 ans…Toujours la même depuis plus de 46 ans…Toujours la même depuis plus de 46 ans…

Elle n’a pas pris une ride…
Commercialisée à plus de 20 millions d’exemplaires…
C’est la vedette incontestée des tout-petits…

Symbole par excellence du premier jouet d’éveil, elle est incontournable et bénéficie d’une véritable côte d’amour auprès de tous les parents et de tous les enfants.

Sophie la girafe est devenue intemporelle et transgénérationnelle …

VOTRE BEBE L’ATTEND !

Source: Vulli




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !