Haïti : Reconstruire mieux pour les enfants



L’UNICEF plus que jamais mobilisé pour permettre aux enfants un retour à l’école

L’UNICEF poursuit son aide humanitaire en Haïti et concentre ses efforts sur le retour à l’école pour donner aux enfants un environnement de sécurité et de normalité retrouvées dans un contexte de chaos. Alors que le gouvernement haïtien évalue à plus de 3 millions les victimes sévèrement affectées par le tremblement de terre, l’UNICEF reste plus que jamais mobilisé pour venir en aide aux familles et aux enfants.

Selon Andrea Berther, responsable éducation pour l’UNICEF en Haïti, la moitié seulement des enfants haïtiens étaient scolarisés avant le séisme. Aujourd’hui, ceux sont plus de 2,9 millions d’enfants qui sont privés d’école. Pour organiser le retour à l’école, l’UNICEF prévoit plusieurs étapes :

– Jusqu’au début du mois d’avril, l’organisation continuera à distribuer du matériel et des fournitures scolaires. A ce jour, 150 tentes scolaires de 72m2, 390 kits « écoles en boîte » et 410 kits récréatifs ont été fournis sur une dizaine de départements ruraux accueillant des déplacés.
En attendant les réparations ou la sécurisation des établissements, les cours se déroulent donc dans ces tentes. « Ces espaces temporaires seront utilisés jusqu’à ce que les écoles soient reconstruites », explique Andrea Berther. « Cependant les tentes risquent très bientôt d’être inutilisables, à cause de la saison des pluies qui a déjà commencé. C’est pourquoi l’UNICEF prévoit des classes temporaires en dur, qui peuvent servir jusqu’à 2 à 3 ans. », ajoute-t-elle.

– Une deuxième phase, d’avril à août, devrait permettre l’accueil à l’école du plus grand nombre d’enfants, avec un effort pour rattraper le temps perdu sans classe et la prise en charge effective d’un maximum d’entre eux.

– Enfin, septembre verra le début de l’année scolaire haïtienne. L’UNICEF est déjà associé aux discussions sur ce sujet, avec le gouvernement, la Banque Mondiale, les bailleurs, les partenaires et les acteurs de terrain et soutiendra la reconstruction d’écoles permanentes. « L’Unicef veut reconstruire en mieux pour les jeunes haïtiens. Dans le secteur de l’éducation, cela signifie qu’il faut que chaque enfant haïtien puisse bientôt aller à l’école, dans un pays où les taux d’inscription et de fréquentation étaient très bas avant le séisme », affirme Andrea Berther.

Il y a donc encore urgence car les besoins sont immenses.

Depuis le 12 janvier, l’UNICEF France a reçu 8 millions d’euros grâce à la générosité des français et maintient son appel pour l’aider à financer des programmes en faveur des enfants. Plus que jamais, unissons-nous pour les enfants d’Haïti.

Pour faire un don :
UNICEF / Urgence Haïti
BP 600 75266 Paris cedex 06
ou www.unicef.fr

Source : Unicef




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants