France 5: des excuses pour les victimes de violences sexuelles



FRANCE 5: EXCUSES ET DROIT DE RÉPONSE
POUR DES PROPOS TENUS DANS L’ÉMISSION “ALLÔ RUFO”

• “L’immense majorité des enfants abusés vont bien!”, affirme le Dr Rufo sur France 5 à une maman inquiète pour sa fille, le 3 décembre 2012.
• Une pétition d’Aude Fievet, du CRIFIP dit: “Stop à la désinformation sur les violences sexuelles faites aux enfants !” et rencontre un grand succès populaire.

Près de 15000 personnes ont signé la pétition sur Change.org d’Aude Fievet, témoin de violences sexuelles faites aux enfants et active au sein du Centre de recherches internationales et de formation sur l’inceste et la pédocriminalité (CRIFIP). Aude demande des excuses publiques et un droit de réponse à France 5 pour l’émission Allo Rufo où “le pédopsychiatre Marcel Rufo, en compagnie d’Eglantine Eméyé, répond à toutes les questions que les parents et les grands-parents se posent sur les adolescents.” Monique avait en effet appelé Allô Rufo le 3 décembre 2012 pour savoir comment aider sa fille unique de 28 ans, qui pendant une hospitalisation a “craqué” et a révélé avoir toujours eu la conviction d’avoir été abusée sexuellement pendant sa petite enfance.

eu la conviction d’avoir été abusée sexuellement pendant sa petite enfance.

À peine la question posée, Professeur Rufo affirmait: « L’immense majorité des enfants abusés vont bien! À distance, après le sévice (…) Elles vont bien dans leur vie amoureuse, sexuelle, personnelle, professionnelle (…) Un abus ne peut pas entrainer un tel dégât (…)”. Puis il conseille à la maman dépourvue de vérifier avant toute chose auprès de l’agresseur présumé si cela est vrai, avant de croire les « fantasmes » de sa fille, laquelle, selon les termes du professeur, “délire”.

Aude assure porter ce combat au nom de toutes les victimes d’agressions sexuelles pendant leur enfance : “Je suis en colère contre France 5, et contre le Docteur Rufo. Les répercussions humaines des propos de cet homme peuvent s’avérer extrêmement dangereuses. Il y a des dizaines de milliers de personnes qui ont été choquées par les affirmations ce monsieur. D’ailleurs, plus de 14000 personnes à ce jour ont déjà signé notre pétition sur Change.org. Comment peut-on laisser dire ce genre de choses sur une chaîne nationale, sans que cela n’ouvre, au moins à un large débat?”, questionne-t-elle.

Aude a tenté différentes approches sans pour l’instant obtenir gain de cause : le Directeur de France 5, Bruno Patino, lui a répondu par un courriel que “la chaîne qu’(il) dirige souhaite être de la plus grande vigilance possible face aux abus sexuels”; Marcel Rufo lui-même confirme ses assertions dans une lettre diffusée en interne à ses responsables, adressée en p.j. au mail de Mr. Patino, dans laquelle il reconnaît néanmoins “l’immense émotion provoquée par son émission”. Enfin, malgré une demande d’autosaisine, le Conseil National de l’Ordre des Médecins n’a donné à Aude que le droit de porter plainte elle-même contre le Professeur Rufo. Une conciliation avec le Dr Rufo le 1er février dernier n’a pas abouti.

Bruno Patino vient de prendre la direction des programmes de France Télévisions, Aude et les signataires sur Change.org appellent ce dernier à se positionner pour une télévision soucieuse des messages qu’elle véhicule : “Chaque jour, depuis dix ans, j’entends des témoignages déchirants d’adultes meurtris depuis l’enfance par le non-dit et l’omerta qui sont entretenus autour de ce fléau de santé publique en France. J’estime que c’est un sujet extrêmement grave qui ne doit en aucun cas être traité de cette manière sur un plateau de service public”, affirme Aude, qui confie à l’équipe de Change.org : “Imaginez la catastrophe si les gens se mettaient à appliquer ces conseils!”.

“Le combat d’Aude Fievet nous rappelle celui du jeune escrimeur Benoît Coulon qui a lancé l’été dernier une pétition sur Change.org demandant à France Télévisions d’honorer son rôle de service public en donnant plus de visibilité aux Jeux Paralympiques. Il avait obtenu gain de cause au bout de 20000 signatures”, rappelle Benjamin des Gachons, directeur des campagnes de Change.org en France. “On peut espérer que le groupe France Télévisions réagira à nouveau favorablement à l’appel des citoyens et des téléspectateurs relayé via la plateforme Change.org”.

> Lien vers l’émission “Allô Rufo” du 3 décembre 2012, visionnée plus de 17 000 fois sur YouTube: www.youtube.com/watch?v=WmzZMYUC2nc

Change.org est la plus grande plateforme mondiale de pétitions, donnant à des dizaines de millions de personnes le pouvoir de créer le changement qu’elles souhaitent voir. Chaque mois, 2 millions de nouveaux utilisateurs rejoignent Change.org autour de victoires quotidiennes. En France, le site compte plus d’un million d’utilisateurs et nous existons depuis près d’un an.

Pour plus d’informations sur Change.org

Radio Canada: « Lancer une pétition pour changer le monde »
La Croix: « Plateforme ouverte à tous, pétitions libres et gratuites »
20 Minutes : « Le site Change.org modernise les pétitions”
Le Parisien: « L’incroyable succès des pétitions en ligne »
L’EXPRESS: « Épicentre des mobilisations citoyennes »
Atlantico: « Les pétitions en ligne: nouvelles manifestations »




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !