FORT BOYARD… OU QUAND LE REVE DEVIENT REALITE !



Pourquoi écrire sur un lieu qui n’est pas ouvert à la visite ? Et si j’avais plein de bonnes raisons ?

– Parce que cela fait 21 ans que je regarde l’émission éponyme : j’ai commencé avec mon fils aîné puis avec ma fille qui a pris le relais 10 ans plus tard. Cette émission, cela fait donc maintenant 21 ans que je la regarde pendant la saison estivale.
– Parce que c’est un endroit que les enfants rêvent de visiter et que je me dis qu’ayant eu la chance, le privilège, le bonheur -appelez cela comme vous voulez- d’y aller, la moindre des choses, est de le partager avec vous.
– Parce que dans la vie, il y a deux choses : la réalité du quotidien et les rêves dans notre imaginaire… Et pour moi, le dimanche 21 juin 2015, le rêve et la réalité se sont rencontrés quelques heures durant, le temps d’une visite extraordinaire de ce fort connu de tous les enfants ou presque : Fort Boyard.

PHOTO PERSPECTIVE FORT BOYARD - ANNE VANESON

Partir à l’assaut de Fort Boyard, ce bâtiment militaire dont la construction des fondations a duré 20 ans sur les 30 années totales qui ont été nécessaires pour l’ériger, par un temps superbe, une lumière fabuleuse et une mer d’huile… rajoute à la magie de la matinée que nous avons passée. Je dis « nous » parce que nous étions 50 biens heureux, petits et grands, à embarquer au port de Fouras -la ville qui a donné son nom au Père Fouras : cinq enfants et leur papa ou leur maman qui ont gagné à l’occasion des jeux concours lancés par Charente Maritime Tourisme  et la production de l’émission, deux journalistes dont j’avais le bonheur de faire partie, 3 blogueurs et blogueuses sur des sujets famille et/ou lifestyle et des gens en charge de la production de l’émission, y compris les « gardiens » du lieu qui accueillent les candidats, s’occupent d’eux et de toute la logistique au cours des tournages. Il fallait voir les yeux et les sourires des enfants !

L’arrivée au fort se fait par une passerelle pour débarquer du bateau, puis une nacelle en corde qui vous soulève de quelques mètres pour accéder à l’entrée : une mini-aventure en soi ! La seule que nous ferons, les tournages de l’émission pour cet été étant terminés, le matériel déployé dans le fort était en cours de démontage.

Et pour être tout à fait franche avec vous, ne pas aller à la rencontre des serpents ou ne pas sauter à l’élastique ne m’a pas manqué… Allez savoir pourquoi, les araignées, les rats, à la limite les scorpions, les aventures physiques d’escalade, la boue, l’épée, etc., je suis partante, mais se jeter dans le vide au bout d’un élastique et prendre dans mes mains les reptiles à la recherche d’un mot code ou d’un indice, non, vraiment, je passe mon tour !

Lors de cette visite, qui a lieu une fois par an depuis 3 ans, vous êtes accueillis par les gardiens du fort avec un petit déjeuner comme si vous étiez les candidats, et une fois sustentés, la magie opère et nous voilà partis à la conquête et à la découverte, tout à la fois, du fort en montant jusqu’en haut (il y en a des escaliers de tailles diverses et variées, des petits, des grands, des larges, des étroits, des marches hautes et moins hautes).

Les grands derrières, les petits devant… comme sur les photos de famille. La visite de la vigie dédiée maintenant au magicien après avoir été le repère pendant des années du Père Fouras et de ses énigmes, d’où il prenait un malin plaisir à jeter les clefs à l’eau pour que les candidats aillent les rechercher dans la mer un peu « fraîche », reste le plus beau point de vue sur l’horizon et les alentours : La Rochelle, les îles d’Aix et d’Oléron…

PHOTO FORT BOYARD PERSPECTIVE VUE DU HAUT - ANNE VANESON

Et la visite de se poursuivre en compagnie d’Eric, le responsable local de la production de l’émission, visiblement tout à la joie de nous faire partager « son » Fort Boyard. Des portes se sont ouvertes pour nous faire découvrir quelques salles d’aventure anciennes et nouvelles. La boue, Excalibur, la cuisine de Willy (d’ailleurs, j’ai rapporté en souvenir deux pâtes d’un bocal de cette étrange cuisine), et dans les nouvelles aventures : la salle de Spiderman et celle de basket tout juste inaugurée par Tony Parker. Un des enfants invités a eu le plaisir de jouer et de réussir l’aventure en marquant un panier avec un ballon énorme… mais ça vous le verrez dès ce soir !). Vous auriez vu le sourire de Michel quand il a réussi, il était tellement fier que c’en était touchant.

Et que dire du jeune Jules âgé de 6 ans et qui habite à Maillezais en Vendée venu avec son papa ! Jules regarde l’émission depuis qu’il a 4 ans et c’est son papa qui a participé au jeu concours pour réaliser le rêve de son fils. Ce bambin tout blond apprécie tout particulièrement « les cellules où ça fait peur, où ça bouge, dans lesquelles il y a des squelettes » et me confie « que ça ressemble à l’émission » et que « la Vigie reste un de [ses] endroits préférés ». Une pensée particulière pour toi Jules, qui va regarder comme d’habitude ce soir l’émission avec ta maman et ton papa !

PORTRAIT JULES FORT BOYARD - ANNE VANESON

 Certains lieux, pour entretenir la magie, sont restés secrets, même pour nous. Pas de salle du conseil, pas de souterrains, pas de prison… mais « la » salle du trésor et son abécédaire géant si ! Petits et grands avons cherché en vain un boyard tombé pendant la « récolte » des candidats, mais non, ils ont tous bien été ramassés au profit des causes caritatives que les équipes viennent soutenir.

Il me restera donc en souvenir « concret » deux pâtes ‘normales » de chez Willy Rovelli … mais surtout des images plein la tête et le sentiment d’avoir vécu un moment exceptionnel « inside » à raconter peut-être à mes petits-enfants, si j’en ai un jour !

PHOTO FORT BOYARD SALLE DU TRESOR - ANNE VANESON

Je vous souhaite à toutes et à tous une belle nouvelle saison de Fort Boyard, toujours plus haut, toujours plus fort 😉




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants