Et si vous envisagiez la pédagogie Montessori pour votre enfant ?


La méthode mise au point par Maria Montessori, médecin et pédagogue italienne (1870 – 1952), est une approche pédagogique alternative pensée pour développer chez l’enfant l’indépendance et la confiance en soi dès le plus jeune âge. Prônant une écoute active et une collaboration plutôt qu’une éducation verticale exclusivement descendante, la pédagogie Montessori se fonde sur le respect des rythmes « naturels » de l’enfant et s’attache à lui accorder une grande liberté dans un environnement préalablement sécurisé.

On compte aujourd’hui plus de 200 écoles habilitées Montessori en France, avec un taux de croissance annuel qui bat régulièrement ses propres records. En effet, aujourd’hui, les écoles habilitées Montessori représentent 40 % des nouvelles écoles hors contrat ouvertes chaque année dans l’Hexagone.

Les trois axes majeurs de la pédagogie Montessori

Maria Montessori fut d’abord médecin, avant de devenir pédagogue émérite et reconnue par ses pairs. Pendant plus d’un demi-siècle, elle a étudié les problèmes d’assimilation et d’apprentissage dans les milieux défavorisés tout en s’intéressant particulièrement aux enfants souffrant de handicap et plus particulièrement mental. Son approche sera par la suite généralisée sur l’ensemble des enfants. Son travail fait la part belle aux sens, à la kinesthésie et aux neurosciences, intégrant de nombreuses manipulations qui reposent sur trois axes majeurs :

  • La posture de l’éducateur, qui doit « travailler avec » l’enfant à son épanouissement, tout en se montrant réceptif aux signaux émis par ce dernier ;
  • Un environnement sécurisé et adapté aux enfants, qui doivent être en mesure d’évoluer librement sans craindre de blessure physique ;
  • Un matériel spécifique est à disposition des enfants qui peuvent l’utiliser sans encadrement. Maria Montessori s’est beaucoup inspirée des travaux des pédagogues français Jean Itard et Edouard Seguin.

Comme l’explique l’Association Montessori France, cette pédagogie « ne se résume pas à un ensemble d’outils et de techniques. C’est avant tout une philosophie, une manière de percevoir l’enfant en le considérant comme l’acteur de sa propre construction et sur laquelle repose toute la richesse de la démarche mise en œuvre par les éducateurs ».

Les avantages et les inconvénients de la pédagogie Montessori

La personnalisation de l’éducation et l’écoute du rythme de l’enfant restent les principaux avantages qui distinguent la pédagogie Montessori de l’éducation dite classique. En effet, l’enfant évolue dans un environnement qu’il peut explorer en toute sécurité. Cette liberté, impossible dans l’environnement éducatif usuel, se traduit par une curiosité et une soif d’apprendre qui peuvent être assouvies par la seule volonté de l’enfant. Par ricochet, l’enfant, maître de son destin et de son épanouissement, développe une confiance en lui-même et prend conscience de son rôle actif dans son destin. Autre avantage de taille : l’approche Montessori se base sur la pratique, l’expérience, le test, ce qui permet à l’enfant de comprendre assez rapidement les liens logiques comme la relation entre les causes et les conséquences.

Néanmoins, les inconvénients de la méthode Montessori peuvent être résumés en trois points :

  • Le sentiment d’indépendance doit être contrôlé pour ne pas effrayer l’enfant, mais aussi pour ne pas le laisser développer un sentiment d’omnipotence qui pourrait nuire à son épanouissement en société ;
  • Le coût d’accès à l’éducation Montessori est relativement élevé, notamment à cause de l’inadéquation entre l’offre et la demande, la première étant largement supérieure à la seconde. Les écoles Montessori étant privées et hors contrat, les frais de scolarité sont 100 % à la charge des parents ;
  • Un univers éducatif que l’on peut qualifier d’autocentré. En effet, les classes Montessori prennent souvent la forme d’une petite communauté, ce qui peut parfois freiner la future intégration de l’enfant sur le plan social : ’apport des parents reste donc important.

Dossier d’inscription en école Montessori

A chaque structure Montessori son dossier d’inscription. Certaines pièces sont toutefois communes. Il s’agit notamment :

  • D’un dossier d’inscription fleuve, qui comprend les données signalétiques de l’enfant mais aussi ses jeux préférés et les choses qui l’intéressent ;
  • Un dossier médical ;
  • Une décharge optionnelle sur les droits à l’image, permettant (ou non) à l’école de diffuser des photos de votre enfant sur les réseaux sociaux, sur le site internet de l’école et autres supports de communication ;
  • Une photo d’identité ;
  • Une copie d’intégrale d’acte de naissance (cliquez ici pour formuler une demande d’acte de naissance en ligne) ;
  • Un certificat de radiation si l’enfant était scolarisé dans un établissement public ou privé ;
  • Les bulletins d’évaluation maternelle et primaire pour les enfants de 6 à 8 ans.

Quel que soit le type d’école que les parents choisissent pour leur enfant, il leur faut rester attentifs à l’adéquation entre les programmes et les méthodes afin de permettre à leur enfant, en grandissant, de pouvoir intégrer un environnement scolaire qui leur convient et qui leur permette d’évoluer en fonction des options qu’il souhaite choisir au collège et au lycée notamment.

Anne Vaneson-Bigorgne



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants