Enfants à haut potentiel : l’AFEP a sensibilisé plus de 200 professionnels à l’Hôtel de Ville de Paris



« Les professionnels de l’enfance ont répondu massivement à notre premier séminaire qui s’est tenu avec le concours de la Ville de Paris, » se félicite Mme Vlinka Antelme, Présidente de l’AFEP. Avec plus de deux cents participants, enseignants, conseillers d’orientation, psychologues, l’auditorium de l’Hôtel de Ville était plein samedi 31 janvier après-midi pour écouter les six intervenants conviés par l’AFEP, tous experts.

Alain Salzemann, membre de la commission ministérielle sur les élèves intellectuellement précoces à l’Education Nationale, a déclaré « je suis rassuré de voir que les professionnels sont venus en très grand nombre. Cela prouve que ce sujet interpelle de plus en plus. Ils pourront ainsi identifier plus tôt et soutenir plus efficacement les EIP »… Le représentant du Ministère de la santé a expliqué que « certains enfants à haut potentiel vivent une grande souffrance psychologique et que la Ministre est sensible à tout ce qui impacte la santé publique ou la famille dans un souci d’égalité à l’accès des soins ». Esther Kagan, déléguée régionale AFEP pour l’Ile-de-France se réjouit du succès de l’opération et indique : « Nous reconduirons ces actions de sensibilisation très prochainement à Paris et dans les régions ».

Ce séminaire, organisé par l’AFEP sous le haut patronage de Mme Anne Hidalgo, première adjointe au Maire de Paris, avait pour objectifs de pallier le manque d’informations et de donner un autre éclairage sur ces enfants trop souvent mal compris ou vite catalogués, qui se retrouvent en situation de souffrance. En connaissant mieux leurs spécificités, les professionnels qui ont participé au séminaire pourront mieux les identifier et ainsi éviter les écueils.

Les intervenants : Franck ZENASNI, Psychologue Chercheur à l’Université Descartes, Paris V a dressé un bilan des recherches sur les bases cognitives de l’enfant à haut potentiel ; Frédérique TRASANCOS, Professeur des Écoles et Formatrice a mis en avant le fonctionnement de ces élèves et leur manière d’acquérir les connaissances, les erreurs à éviter et les moyens nécessaires pour que chacun trouve sa place et ce, dès la maternelle ; Anne-Marie FRANÇOIS, Enseignante en classe EIP et Formatrice nous a rappelé que la précocité intellectuelle est depuis des années clairement identifiée par l’Education Nationale comme « un besoin éducatif particulier » et comment faire pour que cette précocité, de l’obstacle qu’elle est encore parfois, devienne un atout et un facteur de réussite ; Florence CRÉNÉGUY, Enseignante en classe EIP et Formatrice, nous a expliqué comment observer l’élève à l’entrée de la 6ème pour bien l’accompagner dans son parcours au collège et l’aider à franchir ou à contourner les obstacles ; Arlette HUSSENET, Graphothérapeute, a parlé des difficultés éprouvées par certains enfants pour acquérir la maîtrise du geste graphique et les précautions à prendre pour limiter ces difficultés ; enfin Valérie FOUSSIER, Endocrinologue, a évoqué la nécessité d’observer, de jouer et de discuter avec l’enfant pour établir un premier diagnostic et a souligné la souffrance qu’endurent certains enfants précoces tant dans leur vie scolaire que familiale.
Les actes du séminaire seront disponibles sur commande.

A propos de l’AFEP : l’Association Française pour les Enfants Précoces a pour objectifs d’apporter son aide pour « découvrir, comprendre et accompagner » l’Enfant intellectuellement précoce sur la voie de l’épanouissement. Elle intervient auprès des parlementaires et du Ministère de l’Education pour faire reconnaître les EIP et leurs besoins éducatifs. Avec une équipe de 12 enseignants de l’Education Nationale, elle anime des formations pour les professionnels au sein des Académies et en IUFM, assure la formation continue pour les enseignants et propose des réunions de sensibilisation. Elle compte plusieurs milliers d’adhérents et 16 antennes régionales en France. Elle organise des permanences téléphoniques, des groupes de paroles, des conférences, des activités pour les enfants…

Renseignements
Présidente de l’AFEP : Vlinka ANTELME
Tél : 01 34 80 03 48
secretariat@afep.asso.fr
www.afep.asso.fr

Source: AFEP Association Française pour les Enfants Précoces




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !