ENFANCE EN DANGER!!!




Une BD inédite pour l’enfance en danger
Les journées des droits de l’enfant à Cholet donneront lieu, en novembre prochain, au lancement d’une bande dessinée inédite dédiée à l’enfance en danger : « Il était trop de fois ». A l’origine de ce projet, une rencontre entre deux acteurs liés au monde de l’enfance : le collectif municipal Brisons le silence dont l’action s’inscrit, depuis sa création en 2002, dans le cadre de la politique de la Ville en faveur des enfants et le graphiste illustrateur angevin Loïc Jombart qui a imaginé, conçu et réalisé cet ouvrage.

« Il était trop de fois » aborde, sous forme de conte, les différentes formes de maltraitance dont peuvent être victimes les enfants. Destinée à sensibiliser un large public, cette bande dessinée est volontairement muette afin de permettre aux enfants de mettre des mots sur leurs maux et leurs non-dits.
Cet ouvrage narre l’histoire d’une petite fée à qui on coupe les ailes. Au sens propre, comme au sens figuré.

Sans tomber dans la noirceur ou le fatalisme, ce récit propose d’évoquer la maltraitance des enfants sous un angle universitaire, dans un monde où chaque enfant trouvera ses repères.

Troisième acteur de ce projet, le Centre Départemental de Documentation Pédagogique de Maine-et-Loire (CDDP 49) a apporté son soutien en prenant en charge l’édition de la bande dessinée et en créant une mallette pédagogique pour accompagner l’ouvrage et participer à la lutte contre la maltraitance.

Une convention a été signée entre la Ville de Cholet, l’initiateur, Loïc Jombart, le concepteur et réalisateur, et le CDDP 49, éditeur et ensibilisateur pédagogique. Elle concrétise le partenariat tripartite qui a donné naissance à cette bande dessinée consacrée à « L’enfance en danger ». Un budget de 75 000 euros a été accordé à cette réalisation dont 20 000 euros financés par la Ville de Cholet, 10 000 euros par le Conseil Général de Maine-et-Loire, 20 000 euros par le CDDP 49 et 25 000 euros par l’illustrateur.

Ce livre événement a reçu le soutien de la Défenseure des enfants, du Groupement d’Intérêt Public « Enfance en danger » (GIPED), du Conseil général de Maine-et-Loire et de nombreuses associations d’aide aux victimes.

La France compte aujourd’hui 19 000 enfants maltraités et plus de 76 000 enfants en danger. La bande dessinée « Il était trop de fois » se propose de leur donner parole.

Il était trop de fois
Bande dessinée – 72 pages couleur dont 46 planches de dessin
Illustrateur Loïc Jombart – Les Ponts de Cé
Initiateur collectif Brisons le silence – Ville de Cholet
Editeur CDDP de Maine-et-Loire – 14 rue Anne Franck – 49043 Angers cedex – crdp-cdpp49@ac-nantes.fr

Les acteurs du projet


Loïc Jombart
Loïc Jombart nait en 1969 à Béthune, dans le Pas-de-Calais et arrive en Anjou, sa terre d’adoption, 6 ans plus tard. Tout petit, il tombe dans la marmite de la potion «dessin».

Quelques années plus tard, un Bac artistique, un DEUG AES et un diplôme d’Arts graphiques en poche, il travaille 3 ans comme graphiste en agence de communication avant de se lancer en freelance sous le label ‘Empreinte Studio’ en 1996, année de naissance de sa fille Margot.

Pour ce «papa poule», cette naissance est un déclic : l’enfance est un trésor qu’il faut protéger par dessus tout !

En 2004 sort l’album «1001 mines», première bande dessinée de 20 planches réalisée sous l’égide de l’Ecole Supérieure et d’Application du Génie d’Angers. Cette bande dessinée de sensibilisation aux dangers des mines anti-personnel, destinée avant tout aux populations civiles menacées par ce fléau, est à ce jour traduite et distribuée en 9 langues.

C’est à l’occasion de son lancement que Loïc Jombart rencontre le collectif «Brisons le silence» et ses initiatrices Monique Ariño et Colette Lallemand. De cette rencontre naît un projet un peu fou : et si une bande dessinée pouvait aussi tenter d’aider les enfants maltraités ?

La Ville de Cholet devient le fer de lance de ce projet, soutenu par le Centre de Documentation Pédagogique de Maine-et-Loire, déjà partenaire de «1001 mines».
Loïc continue son parcours créatif de graphiste-illustrateur aux Ponts-de-Cé (49).

Pour « Il était trop de fois », Loïc Jombart a fait le choix exigeant de peindre chaque planche à la main. Le sujet n’est pas innocent, sa réalisation répond à un engagement. Trois étapes ont été nécessaires à la création de chaque illustration : un crayonné léger, un remplissage de couleur, un passage des contours au crayon gras. Le making of de la BD « Il était trop de fois » sur : http://cddp49.crdp-nantes.fr/

Brisons le silence

Créé en 2000 à l’initiative de trois conseillers municipaux, le collectif municipal Brisons le silence s’appuie sur la Convention internationale des Droits de l’enfant signée le 20 novembre 1989, se donnant pour mission l’information la sensibilisation et la prévention des violences sexuelles et des maltraitances infligées aux enfants.

Son action s’inscrit directement dans le cadre de la politique de la Ville de Cholet en faveur de l’enfance et contribue à l’obtention, en 2004, de la certification Ville amie des enfants.

Le collectif Brisons le silence reçoit notamment le soutien de Gilles Bourdouleix, Député Maire de Cholet, et de Christophe Béchu, Président du Conseil général de Maine-et-Loire et président du Groupement d’Intérêt
Public « Enfance en danger ».

Parce que le droit à l’enfance est un principe inaliénable pour tous les enfants du monde, le collectif, actuellement composé de Colette Lallemand, Monique Ariño et Patricia Rigaudeau, conseillères municipales de Cholet, engage diverses actions (conférences, tables rondes, spectacles) afin de « briser le silence » qui enferme les enfants victimes de toute forme de maltraitance et de créer des liens entre les différentes structures de professionnels qui oeuvrent dans ce domaine.

C’est ainsi qu’il a imaginé de participer à la création d’une bande dessinée destinée à sensibiliser enfants et adultes sur les maltraitances infligées aux enfants.

4 ans de travail on été nécessaires à la réalisation de ce projet qui sera présenté aux professionnels de l’enseignement, de l’éducation et de la protection de l’enfance le 19 novembre prochain.

Le CDDP de Maine-et-Loire

Le Centre Départemental de Documentation Pédagogique de Maine-et-Loire est l’une des 86 implantations départementales du réseau SCÉRÉN (Services Culture Éditions Ressources pour l’Éducation Nationale). Service public, il exerce comme opérateur de ressources éducatives (prêt, vente, édition imprimée et en ligne).

Il met en oeuvre ses missions en proposant un ensemble de services : mettre des ressources tous supports à la disposition des communautés éducatives, accompagner les projets pédagogiques et culturels, former à l’usage pédagogique des TICE (Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement).

Partenaire de Loïc Jombart et engagé dans un projet de sensibilisation des enseignants et parents à la protection de l’enfance, il a tout naturellement rencontré le collectif Brisons le silence, auquel il s’est associé avec enthousiasme pour éditer la BD et en assurer l’accompagnement auprès des acteurs de l’éducation.

Contact presse : Véronique BONNET – vbonnet@ville-cholet.fr

Source : Ville de Cholet




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !