Du 11 au 17 octobre, le Syndrome d’Asperger sera sur les écrans pour améliorer le sort de 400 000 personnes en France !



En France, 400 000 personnes sont exclues de la société parce qu’elles sont atteintes d’un handicap méconnu en France : Le Syndrome d’Asperger. 400 000 familles en détresse, seules et démunies face à ce handicap. Pourtant des solutions avérées et peu coûteuses existent dans de nombreux pays.

Dans les pays anglo-saxons on sait depuis plus de 20 ans diagnostiquer et prendre en charge les Asperger dès leur plus jeune âge pour leur permettre de devenir des adultes autonomes. C’est pourquoi, l’association Asperger Aide France avec le soutien de différentes chaînes de télévision, notamment TF1, se mobilise pour que les choses bougent via une Campagne Nationale d’Information qui sera diffusée gracieusement sur les écrans du 11 au 17 octobre 2010.

L’ignorance du Syndrome d’Asperger en France : Un état de fait injuste et inutilement coûteux pour la société

Plus de 400.000 personnes en France souffrent d’un handicap méconnu, trop souvent non ou mal diagnostiqué : le Syndrome d’Asperger. Cette non reconnaissance et cette méconnaissance de la pathologie conduisent à de longues errances thérapeutiques. De fait, les personnes atteintes du Syndrome d’Asperger sont le plus souvent assimilées à tort à des personnes atteintes de psychoses ou de troubles du comportement.

Trop souvent orientées vers des hôpitaux de jour ou des hôpitaux psychiatriques non adaptés à leur prise en charge, ces personnes se retrouvent dans une situation qui, d’une part, aggrave irréversiblement leur handicap et d’autre part coûte à la société.

Pourtant, il suffirait d’un diagnostic précoce, dès l’enfance, reposant, comme à l’étranger sur un simple examen clinique, d’une scolarisation en milieu ordinaire avec le soutien éventuel d’une Auxiliaire de Vie Scolaire, d’une prise en charge éducative adaptée, pour que ces personnes puissent être autonomes. Aux États-Unis, au Canada, au Royaume Uni, au Danemark, en Suède et en Australie cette stratégie de dépistage et de diagnostic est largement reconnue et les prises en charge éducatives adaptées sont à la fois simples, peu coûteuses et ont fait leurs preuves depuis 20 ans.

L’ignorance du Syndrome d’Asperger en France : Un état de fait injuste et inutilement coûteux pour la société

Plus de 400.000 personnes en France souffrent d’un handicap méconnu, trop souvent non ou mal diagnostiqué : le Syndrome d’Asperger. Cette non reconnaissance et cette méconnaissance de la pathologie conduisent à de longues errances thérapeutiques. De fait, les personnes atteintes du Syndrome d’Asperger sont le plus souvent assimilées à tort à des personnes atteintes de psychoses ou de troubles du comportement.

Trop souvent orientées vers des hôpitaux de jour ou des hôpitaux psychiatriques non adaptés à leur prise en charge, ces personnes se retrouvent dans une situation qui, d’une part, aggrave irréversiblement leur handicap et d’autre part coûte à la société.

Pourtant, il suffirait d’un diagnostic précoce, dès l’enfance, reposant, comme à l’étranger sur un simple examen clinique, d’une scolarisation en milieu ordinaire avec le soutien éventuel d’une Auxiliaire de Vie Scolaire, d’une prise en charge éducative adaptée, pour que ces personnes puissent être autonomes. Aux États-Unis, au Canada, au Royaume Uni, au Danemark, en Suède et en Australie cette stratégie de dépistage et de diagnostic est largement reconnue et les prises en charge éducatives adaptées sont à la fois simples, peu coûteuses et ont fait leurs preuves depuis 20 ans.

Du 11 au 17 octobre : 3 spots TV pour mobiliser

« 400 000 personnes sont atteintes du Syndrome d’Asperger » « 95% ne sont pas diagnostiquées »
« Pourtant des solutions existent » « Pour que les choses bougent, Asperger Aide France »

A propos du Syndrome d’Asperger et des « Asperger »

Le Syndrome d’Asperger est un handicap du sens social d’origine neurobiologique. Les « Asperger » ne sont ni des idiots ni des malades mentaux, ce sont juste des « handicapés » du sens social. Ils ne savent pas comment entrer en relation avec les autres, comment les comprendre, comment se comporter dans les situations simples de la vie quotidienne. Par exemple lorsque nous rencontrons une personne pour la première fois nous sommes à même de deviner son âge, son statut social et nous savons immédiatement, à l’expression de son visage et au ton de sa voix, si cette personne est heureuse, en colère ou bien triste. Les Asperger ne décodent pas ce langage invisible et implicite qui permet en fait de se connecter aux autres de façon adéquate et de comprendre les situations sociales. Non seulement ils ont l’air gauche mais ils sont très souvent « à coté de la plaque ».

Comme la personne Asperger n’a pas le sens social, elle va devoir apprendre à communiquer avec les autres et à comprendre comment se comporter dans la vie de tous les jours. Elle aura besoin d’être aidée pour constituer sa « base de données d’expériences relationnelles », une sorte de mode d’emploi pour comprendre les autres et les situations sociales nouvelles. Il est difficile d’imaginer et de réaliser à quel point la vie de tous les jours peut être compliquée et très stressante quand on n’a pas le sens social, avec toutes les situations nouvelles qu’il y a à gérer tous les jours, avec tous ces moments d’échange avec les autres.

A propos de l’association Asperger Aide France

Depuis 2003, la vocation de l’association Asperger Aide France est de faire connaître et comprendre en France le Syndrome d’Asperger, handicap découvert en 1944 par le médecin Hans Asperger et reconnu par l’Organisation Mondiale de la Santé en 1994. Asperger Aide France est une association nationale de parents et de professionnels, fondée en 2003 par Madame Elaine Taveau, Présidente de l’association et compte 800 membres. Ses objectifs sont d’une part d’aider à mieux diagnostiquer le Syndrome d’Asperger en France en se conformant aux critères de diagnostic recommandés par l’OMS depuis 1994 (DSM IV ET CIM 10) et d’autre part d’aider à mettre en œuvre des prises en charge éducatives adaptées, qui ont faits leurs preuves dans de nombreux pays, pour que les enfants et adolescents atteints de ce handicap obtiennent une place à part entière dans notre société, une intégration scolaire digne de ce nom, pour plus tard accéder à un travail et à une vie sociale autonome et épanouie.

Pour plus d’informations : www.aspergeraide.com




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !