D’où vient le carnaval ?


Une année calendaire est rythmée par de nombreuses fêtes. A l’Epiphanie succède le Carnaval appelé aussi Mardi Gras.

Chaque année, sa date change en fonction de la date de Pâques, qui varie elle-même en fonction du cycle de la Lune. Cette année, Mardi Gras est le 5 mars 2019. Il précède le mercredi des Cendres et débute 40 jours avant Pâques. La période du Carnaval débute avec l’Epiphanie et prend fin le mardi gras, dernier jour où l’on peut consommer de la viande avant Pâques.

Des origines qui remontent bien avant Jésus Christ

Le premier homme masqué remonterait à l’ère du paléolithique supérieur (de – 35 000 à – 10 000 avant Jésus Christ) dans la grotte des Trois Frères en Ariège. 

Dans l’Antiquité

Il y a plusieurs interprétations possibles de cette fête. Sous sa forme actuelle, le Carnaval remonte à l’Antiquité et se réfère à l’église catholique, bien qu’il s’agisse d’une fête païenne qui correspond à une période de divertissement durant laquelle les rôles sont inversés : les seigneurs deviennent sujets, les hommes des femmes, etc. Tout le monde se promène déguisé, masqué ou grimé et peut ainsi derrière son costume transgresser les interdictions le temps de cette journée pendant laquelle les règles sont un peu « suspendues ». On s’offre des cadeaux, on fait ripailles, on chante, on danse. C’est une période joyeuse. Des chars géants défilent dans les rues : c’est la fête !

Des carnavals dans le monde entier

Les carnavals les plus connus en France sont celui de Nice dont la Tunisie est l’invitée d’honneur cette année ou encore de Dunkerque et de Annecy qui présente cette année 400 masques vénitiens.

En Amérique du Sud, celui de Rio de Janeiro est probablement le plus festif. En Europe, celui de Venise est toujours un événement lié à la beauté de ses masques. Mais, il n’y a pas que Venise et Rio qui se parent de mille couleurs et qui font la fête. Lastminute.com qui a fait un tour d’horizon des carnavals, a notamment sélectionné ceux de la Nouvelle-Orléans aux Etats-Unis, de Baranquilla en Colombie, de Guadeloupe, de Bâle en Suisse ou encore de Halong au Vietnam : plus confidentiels mais très spectaculaires, ils ont lieu entre la fin du mois de février et début mai selon la destination.

Des crêpes ou des beignets ?

La coutume veut que l’on mange des crêpes pour terminer les réserves d’œufs et de beurre qui ne seront pas consommées durant le temps du carême.

D’autres pâtisseries telles que des beignets, des gaufres, des churros… peuvent être préparées à cette occasion. Le point commun à tous ces gâteaux est l’utilisation d’une pâte qui doit cuire ou dorer.

Selon son origine géographique, on mange des beignets, appelés aussi des bugnes à Lyon, des oreillettes en Provence, des beugnots dans les Vosges ou encore des merveilles à Bordeaux.

Fêté dans les écoles, vos enfants vont commencer à vous dire en « qui » ou en « quoi » ils voudraient se déguiser pour Carnaval. Les plus doué-e-s des parents se lanceront dans la confection du ou des déguisements. Par manque de temps ou tout simplement parce que la machine à coudre et vous font deux, vous opterez avec vos enfants pour un déguisement prêt à l’emploi comme il en existe des très beaux dans toutes les enseignes spécialisées en jeux et jouets.

L’essentiel pour eux ce jour-là, c’est de faire la fête en étant déguisé et de manger des bonbons et des beignets !

Anne Vaneson-Bigorgne

 



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants