Discours de Mme Rama YADE sur le thème sport scolaire



Intervention de Madame Rama Yade, Secrétaire d’État chargée des sports, à l’occasion de la « Rencontre du sport scolaire »
Paris, le 25 mai 2010

Le sport scolaire est né avec l’école. Dès lors que la République s’est fixée pour but de faire de chaque jeune un citoyen libre et accompli, elle a encouragé l’accompagnement de l’enseignement des disciplines traditionnelles d’une pratique sportive régulière.
Son ambition a été de mettre en pratique l’antique sagesse de Juvénal qui sonne aujourd’hui comme une injonction : un esprit sain dans un corps sain.

Le sport à l’école, ce n’est donc pas un hasard, une lubie ou une mode. C’est un impératif de vie et d’éducation.

Un impératif parce que le sport contribue à l’équilibre global de l’élève : on le sait, la réussite n’est pas uniquement fonction de la quantité des enseignements suivis. Elle dépend aussi de la cohérence du projet éducatif et de sa capacité à assurer le bien-être des élèves. Et il n’y a rien de tel que l’activité sportive pour favoriser l’épanouissement personnel, sans parler de ses atouts en matière de santé publique.

Un impératif encore parce que le sport transmet des valeurs de respect des règles, d’ouverture aux autres, et d’esprit d’équipe.

Un impératif enfin parce que le sport induit aussi le développement de qualités cardinales : le sens et le goût de l’effort, l’estime de soi, la compétition qui sont essentiels à la réussite éducative, professionnelle et sociale.

Si nous sommes réunis aujourd’hui c’est pour essayer de définir ensemble une feuille de route afin de favoriser le développement et la mise en valeur de la pratique sportive des élèves et ainsi réaliser notre ambition commune : faire du sport un axe fort de la réussite éducative.

Cette feuille de route s’appuie sur deux principes :
– d’une part, la volonté farouche de renforcer la présence du sport à l’école et c’est un projet que le secrétariat d’État au sport a à coeur d’accompagner ;
– et d’autre part, le souhait de rapprocher l’école du monde sportif. Et le secrétariat d’État au sport intervient là en tant que force de proposition, en tant qu’intermédiaire aussi, en tant que soutien direct aux politiques mises en place enfin.

Le 1er axe de notre ambition doit être de renforcer le sport à l’école. C’est le souhait du président de la République qui a plusieurs fois insisté sur l’importance de créer le « mi-temps sportif » à l’école. Le mi-temps sportif c’est quoi ?

Lire la suitele




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !