Des outils ludo-pédagogiques pour donner de bonnes habitudes alimentaires aux enfants !  



Même si les enfants n’ont pas toujours conscience de l’importance des repas y compris du petit-déjeuner pour démarrer la journée, il faut les habituer à manger ce qui est bon pour leurs besoins en énergie et en apports nutritionnels journaliers. Il en va de même pour les autres repas et collations de la journée.

On considère que l’enfant mange trois repas dans la journée et 1 à 2 collations.
En matière de petit-déjeuner, le Programme National Nutrition Santé recommande pour un petit-déjeuner un apport calorique de 20 à 25 % du total de la journée.
La recommandation pour le petit-déjeuner d’un enfant est de :

  • Choisir 2 à 3 aliments entre 1 produit laitier, 1 produit céréalier, 1 fruit
  • Accompagner le tout d’une boisson.

En France, 43 % des petits-déjeuners des enfants sont non conformes et un enfant sur quatre ne prend pas de petit déjeuner tous les jours.

Pour aider les familles et les enfants, des fondations d’entreprise telles que Lactel et Nestlé se sont penchées sur le sujet et ont mis au point des outils ludiques et pédagogiques grâce auxquels manger équilibrer va devenir un jeu d’enfants ! A ces initiatives privées s’ajoutent celle de l’Education nationale et des petits déjeuners à l’école.

Détective P’tit déj

Il s’agit d’un jeu pédagogique, malin et amusant, téléchargeable gratuitement sur le site de la fondation Lactel www.fondationlactel.org et qui s’adresse aux enfants à partir de 6 ans. La règle du jeu est simple. 3 à 6 joueurs peuvent s’affronter individuellement ou décider de jouer en équipe.

Chaque joueur est alors un détective qui a pour mission de trouver pourquoi Juliette, Baptiste, Léa et Max réussissent leur journée grâce à leur petit déjeuner. Pour ce faire, on retourne une première carte qui expose l’énigme à résoudre comme celle-ci : « Baptiste vient d’avoir 20/20 en poésie ! Quel est son secret ? »

Les cartes qui constituent les indices appartiennent aux 4 familles suivantes : les fruits, les produits laitiers, les céréales, les produits plaisir. Chaque joueur prélève une carte dans chaque famille, puis les cartes tirées sont réunies sur le coin de la table : ce sera la solution de l’énigme. On mélange alors les cartes restantes et on les distribue aux participants. Chacun à leur tour, les joueurs interrogent l’un des leurs en formulant une hypothèse telle que « Baptiste a mangé une pomme et un yaourt. »

Si le joueur interrogé possède l’une des cartes correspondant à l’un des indices cités, il la montre à tous les joueurs, puis en montre une autre à son interlocuteur et à lui seul. Au fur et à mesure que l’enquête progresse, les joueurs cochent des choix sur une grille récapitulative, procédant ainsi par élimination et déduction, jusqu’à ce que l’un d’entre eux parvienne à la solution. Le premier qui résout l’énigme en trouvant le « p’tit déj » a gagné la partie.

Plus on y joue, plus les fondamentaux d’un petit déjeuner sain et équilibré deviennent « alimentaires, mon cher Watson ! »

Les petits-déjeuners gratuits à l’école

Parce que le repas est un moment privilégié d’apprentissage en famille ou à l’école, l’éducation à l’alimentation et au goût intervient en classe tout au long de la scolarité pour donner aux enfants les bases d’un bon comportement alimentaire et leur faire connaître les effets de l’alimentation sur la santé.

Les programmes scolaires développent tout au long de la scolarité, et notamment au cycle 2 et au cycle 4 les connaissances des élèves dans le domaine de l’alimentation. L’activité physique est enseignée tout au long de la scolarité. Tous ces cours doivent être l’occasion de transmettre des informations et d’éduquer les jeunes sur la relation nutrition santé et sur les repères du Programme National Nutrition Santé (PNNS) et leur mise en pratique.

Pour favoriser l’égalité des chances, depuis le mois de mars 2019, l’opération gratuité du petit-déjeuner dans les écoles des territoires prioritaires pour ne pas commencer la journée le ventre vide et pouvoir rester concentrés pendant toute la matinée afin d’apprendre dans les meilleures conditions, a été renforcée.

Le kit NutriPlato

Et parce que les autres repas sont également très importants dans la journée d’un enfant, afin de bien manger et de respecter la bonne répartition entre légumes, féculents et viande, poisson ou œuf au regard des recommandations du dernier Programme National Nutrition Santé et de celles du Haut Comité de Santé Publique, la fondation d’entreprise Lactel dont l’un des objectifs est d’aider les parents à donner de bonnes habitudes alimentaires à leurs enfants, pour que les repas riment toujours avec plaisir, a développé un kit spécifique.

En effet, pour faciliter la compréhension des bonnes proportions de chaque famille d’aliments, un kit composé d’une assiette en verre illustré et d’un livret adapté pour les enfants de 4 à 11 ans, est disponible sur le site de la fondation. Il aide petits et grands à mieux se familiariser avec les familles d’aliments (fruits et légumes, féculents, viande, poisson, œuf, produits laitiers, matières grasses ajoutées, produits sucrés, eau), leurs propriétés nutritionnelles et les portions adaptées à l’âge de l’enfant grâce à des recettes des 4 saisons.

Quelles soient ludiques, pédagogiques ou éducatives, toutes ces initiatives destinées à sensibiliser les enfants à l’importance de leurs besoins journaliers sont complémentaires sur le chemin du bien et du mieux manger.

Anne Vaneson-Bigorgne

 




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants