Des jouets made in France pour le premier âge


Le phénomène du made in France a commencé il y a une dizaine d’années. Il a même été soutenu par la création d’un salon : le MIF (le salon du Made In France) dont la première édition a eu lieu il y a 8 ans. Son objectif était de rassembler à Paris les producteurs et artisans locaux, qui souhaitaient faire connaître leurs créations à un large public et sensibiliser les consommateurs à tous les avantages d’une production plus régionale.

La crise sanitaire mondiale traversée depuis l’année dernière a mis à mal le système économique orienté essentiellement vers la réduction et/ou l’optimisation des coûts de production. Cette pandémie a eu des conséquences sur la production délocalisée, sur l’approvisionnement des matières premières, mais aussi sur le transport (dont les containers sont parfois bloqués au bout du monde). Cette situation plaide pour une relocalisation afin d’éviter tous les problèmes d’approvisionnement rencontrés depuis que le virus a mis l’économie mondiale à l’arrêt.

Des doudous made in France, le jouet favori des petits

Le secteur du jouet n’a pas été épargné par la crise sanitaire compte tenu d’une grande partie de la localisation de la fabrication en Chine. Dans ce contexte, la production française dans le domaine de jouet a des cartes à jouer. Elle mise ainsi sur la proximité, l’emploi, le fait main, la qualité, etc. Pour aider les entreprises françaises à se faire connaître, des markets places et des sites dénicheurs de « pépites » françaises existent. Vous pouvez par exemple trouver des jouets made in France en vous rendant sur cette page, notamment des doudous pour les tout-petits.

Des marques connues et d’autres en plein essor ont déjà fait le pari de la conception, voire de la production locale, comme la marque de doudous normands Chouchouette, Les Petites Maries en Centre – Val de Loire, ou encore Pamplemousse dans les Hauts de France. Elles ont misé sur les doudous fabriqués dans leurs entreprises afin de satisfaire les enfants du premier âge. Le plus célèbre doudou est bien entendu Sophie la girafe, amie de tous les bébés, fabriquée à Rumilly et qui fête ses 60 ans cette année avec un modèle relooké pour l’occasion, issu d’un concours de création ouvert au public.

De la création originale à la production encore parfois artisanale à la main, les créations de peluches et autres doudous doivent respecter les normes de conformité et de sécurité du décret n° 2010-166 du 22 février 2010 relatif à la sécurité des jouets. Ce décret a d’ailleurs été mis à jour cette année. Les doudous made in France ont donc encore un bel avenir.

Des jouets en bois fabriqués en France

De nombreuses sociétés fabriquent pour les tout-petits des jouets en bois made in France. On y trouve des maisons et des chalets indémodables comme ceux de JeuJura, des blocs de construction à l’instar de ceux de Vilac pour apprendre à empiler les morceaux de bois de formes différentes. Ces objets ont marqué des générations. Les enfants un peu plus grands préféreront probablement s’adonner au plaisir de devenir des bâtisseurs avec des petites lames de bois françaises Jouécabois : ils pourraient même essayer construire la Tour de Pise du 21e siècle !

Avec la crise sanitaire, les nombreux jeux et jouets pour enfants qui ont été conçus en France, ont permis de maintenir voire de développer l’emploi, la production locale et de faire bénéficier les familles de jouets de qualité. De la à se demander si les enfants de premier âge dormiront plus sereinement avec leurs doudous made in France, la question est posée !

Anne Vaneson-Bigorgne

*source : https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000021865465/



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants