Des cartes personnalisées pour rester en lien


La situation sanitaire inédite que traverse la France depuis le début du confinement le 16 mars 2020 empêche les familles de se retrouver : les grands-parents s’ennuient de leurs petits-enfants et réciproquement, les enfants trouvent le temps long après leurs ami-e-s…

Traditionnellement, la carte postale est ce lien que l’on envoie lorsqu’on s’éloigne de la famille le temps des vacances : elle fait plaisir aux personnes à qui on les destine voire devient un souvenir et parfois même une collection. Mais d’où provient-elle ? Où et comment est née ce cette forme de correspondance ?

Un peu d’histoire

La carte postale est née en Autriche le 1er octobre 1869 avec Emmanuel Hermann, professeur d’économie politique à l’Académie militaire de Vienne-Neustadt. En France, les premières cartes ont commencé à être mise en circulation en 1870. Elles permettaient aux soldats mobilisés sur le front de la guerre entre la France et la Prusse, de donner de leurs nouvelles à leurs familles. Il y a même un musée de la carte postale qui se visite à Antibes pour découvrir son histoire.

Pour donner des nouvelles

Pour rompre partiellement les sentiments de solitude et d’isolement, l’envoi de cartes personnalisées aux gens qui nous manquent est une alternative qui permet de ne pas être confronté aux bureaux de poste fermés ou à la difficulté de se procurer des cartes postales et des timbres. En outre, recevoir du courrier quand il est temporairement impossible de se déplacer loin de chez soi et de partir en vacances même pendant les congés scolaires, est une source de joie lorsque le courrier est distribué 3 fois par semaine.

A situation exceptionnelle, solution nouvelle !

Les enfants aiment écrire à leurs camarades, à leur papy et à leur mamie, à leur parrain et à leur marraine, etc. Le plus souvent ils choisissent d’envoyer des cartes postales du lieu où ils se trouvent ou la représentation d’un animal par exemple. Durant le confinement, ils peuvent continuer à le faire, mais différemment : il leur suffit de sélectionner une ou plusieurs photos numérisées qui leur plaisent, ils préparent le texte qu’ils souhaitent envoyer et ils vont seuls ou avec l’aide d’un grand frère ou d’une grande sœur ou de l’un de ses parents pour réaliser ses cartes photos avec Popcarte.

Faire du Français sans le savoir !

Comme on peut assimiler le texte écrit à une petite rédaction qui fait également appel à de la conjugaison et de l’orthographe, cela concourt à la continuité pédagogique à la maison en attendant la réouverture des établissements scolaires et les enfants qui n’ont pas l’impression de faire des devoirs ou de faire un exercice d’application d’une leçon de Français le font d’autant plus volontiers.

Une double vertu

En effet, les enfants écrivent le texte de la carte qu’ils souhaitent envoyer et mettent en pratique leurs acquis sans s’en rendre compte, à l’instar de Monsieur Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir. Une fois la carte terminée, elle va être expédiée et fera plaisir aux personnes à qui elle est destinée.

Un principe simple 

Les cartes sont personnalisables à l’envi (photos et texte). Imprimées en 24 heures, elles sont mises sous enveloppe, affranchies et expédiées depuis la France quel que soit l’endroit où se trouve l’expéditeur. Le destinataire la reçoit sous 2 à 5 jours.

Alors, à vos claviers, prêts, rédigez, envoyez !

Anne Vaneson-Bigorgne

 



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants