Comment soigner l’eczéma du nourrisson ?



Votre bébé pleure tout le temps ? Il ne fait pas ses nuits, il est irritable et se gratte sans cesse ? Il est peut-être atteint d’un eczéma. Cette maladie toucherait un enfant sur quatre. C’est une pathologie bénigne qui évolue par poussées. Cependant, si l’eczéma n’est pas pris en charge correctement, il peut entraîner des complications graves. Découvrez comment y remédier afin d’assurer le bien-être et le confort de votre enfant.

Qu’est-ce que l’eczéma ?

L’eczéma du nourrisson est une dermatose inflammatoire chronique, avec une alternance de périodes de poussées et d’accalmies de durée variable. La prise en charge consiste essentiellement à réduire les crises. Pour ce faire, plusieurs gestes simples sont à adopter. Vous pouvez opter pour un traitement naturel pour soigner l’eczéma. Dans tous les cas, il convient de bien hydrater la peau du bébé.

L’eczéma ou dermatite atopique est de nature génétique. C’est la forme la plus courante chez le nourrisson. Si les parents sont allergiques, le bébé a plus de risque de présenter la maladie. Il peut également développer un asthme, une allergie saisonnière ou une allergie à la poussière et aux animaux. Sa peau est très sensible et réagit de manière excessive aux irritants qui sont normalement inoffensifs. Ainsi, dès que votre enfant prend froid, il peut développer de l’eczéma. De même, le chauffage peut provoquer des crises.

Les nourrissons peuvent parfois souffrir d’un eczéma de contact ou dermite irritative. Dans ce cas, les symptômes sont causés par le contact direct avec des produits chimiques irritants ou un allergène. Il peut s’agir des produits contenus dans les savons, du nickel dans les bijoux, des boutons de chemisette ou de tout autre objet ayant été en contact avec la peau.

L’hiver peut également provoquer les crises d’eczéma de bébé. La peau se dessèche suite aux faibles températures extérieures et à la diminution du degré d’humidité de l’air. Certains aliments peuvent aussi causer l’eczéma chez le nourrisson : l’œuf, le lait, l’arachide, la tomate et les fruits exotiques.

Habituellement, l’eczéma survient au cours de la première année de vie de l’enfant et disparaît vers l’âge de 5 ou 6 ans. Cependant, il peut resurgir à l’adolescence ou à l’âge adulte. D’ailleurs, un adulte qui a souffert d’eczéma dans son enfance risque de présenter un eczéma des mains.

Quels sont les symptômes de l’eczéma du nourrisson ?

Les premiers symptômes de l’eczéma surviennent en général chez le bébé de 2 à 6 mois, et rarement après l’âge de 5 ans. Les manifestations sont très variables et peuvent être confondues avec d’autres maladies de la peau.

L’eczéma est présent à différents endroits du corps : le visage, le cuir chevelu, les épaules, le dos, les fesses, le pli des articulations, les bras, les jambes … La peau est sèche, irritable et rugueuse. Dans un premier temps, des rougeurs apparaissent, puis des cloques se forment et laissent place à des croûtes, qui tombent après quelques jours. Le bébé peut présenter des pustules, des lésions suintantes et de la fièvre. Le grattage peut causer des saignements et expose l’enfant à un risque de surinfection

L’eczéma démange énormément, provoquant une irritabilité et des troubles du sommeil chez le bébé. En fonction de la sévérité de la maladie, l’enfant peut présenter à plus long terme un épaississement de la peau. Celle-ci peut devenir plus foncée ou plus pâle. Une fois la crise résolue, la peau peut rester sèche et sensible. Un eczéma bien traité laisse rarement des cicatrices.

Quand faut-il consulter un médecin ?

Dès l’apparition des premiers symptômes, il convient de consulter un médecin pour qu’il puisse établir le diagnostic et prescrire le traitement adéquat. Un nourrisson qui souffre d’eczéma peut être sujet à d’autres infections de la peau, comme l’impétigo, qui est une infection à staphylocoque. Dans ce cas, les suintements sont importants et les croûtes sont plus nombreuses. Aussi, il est vivement conseillé de voir un médecin.

Si les régions atteintes sont chaudes ou que l’enfant a de la fièvre, vous devez l’emmener immédiatement chez le médecin. Lorsque les traitements habituels s’avèrent inefficaces, il faut consulter en urgence un médecin. De même, si le sommeil est fortement perturbé à cause des lésions, le médecin peut prescrire d’autres traitements pour soulager votre enfant.

Un bébé atteint d’eczéma peut également présenter des signes évocateurs d’une autre forme d’allergie, telle qu’un asthme ou une rhinite allergique. Des prises en charge spécifiques doivent alors être réalisées, ce qui nécessite l’avis d’un médecin spécialisé.

Par ailleurs, tout enfant présentant un eczéma doit éviter le contact avec une personne atteinte d’herpès labial. Il pourrait développer une infection herpétique généralisée, qui est une infection grave, pouvant nécessiter une hospitalisation.

Comment soigner l’eczéma du nourrisson ?

Il n’existe pas de traitement permettant de guérir complètement l’eczéma du nourrisson. La prise en charge doit être entreprise aussi bien lors des crises qu’en dehors des poussées. Pendant les périodes d’accalmies, le traitement consiste à hydrater la peau et à restaurer sa fonction protectrice en appliquant quotidiennement une crème hydratante.

Au moment des crises, le médecin va prescrire des traitements qui vont calmer les démangeaisons et diminuer les inflammations. Il est important de ne pas utiliser un produit prescrit à un autre enfant. En effet, le dosage du médicament dépend de l’âge du bébé, de la gravité des lésions et de la région atteinte.

Le traitement comprend un onguent ou une crème à base de corticostéroïdes. Dans certains cas, il peut être associé à des anti-inflammatoires, des immunomodulateurs, des antihistaminiques ou des antibiotiques. Seul le médecin saura déterminer les molécules les plus adaptées.

Une éviction des facteurs déclenchant ou aggravant les crises est également conseillée. Il convient donc de reconnaître les éléments susceptibles de provoquer les poussées. Parfois, des tests d’allergie sont indiqués, notamment en cas d’allergie alimentaire. Des études ont montré que l’allaitement exclusif au cours des quatre premiers mois de la vie serait efficace pour prévenir l’eczéma.

Soins et conseils pratiques

Au quotidien, favorisez un traitement naturel pour soigner l’eczéma de votre enfant. Remplacez les savons et produits parfumés par un nettoyant doux pour peaux sensibles. Pour bien hydrater la peau de bébé, donnez-lui un bain quotidien à l’eau tiède pendant au moins 10 minutes. Si vous le laissez trop longtemps dans l’eau, sa peau va se dessécher.

Lors du séchage, tapotez-le doucement avec une serviette en coton. Appliquez ensuite une crème hydratante douce sur la peau de votre bébé. Lorsque vous l’habillez, évitez la laine et les tissus synthétiques. Faites-lui porter des tissus doux et soyeux comme le coton. Les vêtements doivent également être lavés avec un produit non parfumé. Il est préférable de ne pas utiliser d’assouplisseurs. Votre enfant ne doit pas avoir trop chaud, car les transpirations favorisent l’irritation de la peau.

Mettez des compresses d’eau fraîche sur les régions atteintes afin de soulager les démangeaisons. Coupez les ongles de votre enfant et faites-lui porter des gants pour éviter qu’il se blesse lors du grattage.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants