« Comment protéger l’enfant après la séparation de ses parents » par Jacques Biolley aux éditions LLL



Enfant libre ou enfant otage ?

Comment protéger l’enfant après la séparation de ses parents

Jacques Biolley est diplômé en pédagogie curative clinique, observateur attentif des dynamiques parentales d’après séparation, Jacques Biolley est essayiste et romancier. Né en 1957 et père de cinq enfants, il s’est occupé d’éducation spécialisée avant de s’orienter vers une carrière artistique. Il vit aujourd’hui en Suisse.

Un couple sur trois se sépare aujourd’hui en France. Ces séparations sont sources de grandes souffrances pour l’enfant. Mais également, et de plus en plus, de risques d’emprise de l’un des parents sur lui. Cet ouvrage est le guide de survie des parents séparés. Il montre de manière claire et ancrée dans la vie quotidienne, quelles sont les paroles et les attitudes qui vont aider l’enfant à maintenir un climat pacifié avec ses deux parents. Et surtout il invite à déjouer les pièges du syndrome d’aliénation parentale encore méconnu en France.

Ouvrage préfacé par le Professeur Bertrand Cramer, grand spécialiste de psychiatrie infantile.

En France 3,8 millions d’enfants et adolescents vivent avec un seul de leur parent, ce qui représente un jeune de moins de 25 ans sur 4. Ce chiffre démontre qu’il ne s’agit pas de situation en marge, mais un vrai problème de société. Pour l’enfant, l’adolescent, toute séparation conjugale de ses parents est source de souffrance. Amputés de la vie familiale, ils sont privés de leurs habitudes, des rites familiaux, parfois ils changent d’école, de quartier, de ville, perdent leurs amis, leurs repères.

Mais ce n’est pas tant le divorce que la manière dont les parents se séparent qui perturbe l’enfant. S’il est pris en otage, privé de son père, de sa mère, si personne ne le rassure, c’est un vrai traumatisme. Et c’est cette thèse que l’auteur reprend ici, en nous révélant l’existence du « syndrome d’aliénation parentale ». Les
conséquences psychologiques et sociales de ce phénomène d’aliénation parentale peuvent être considérables : cela va du sentiment de culpabilité lorsque l’enfant doit quitter le « parent possessif » jusqu’au rejet total du parent aliéné. Ce fonctionnement parental d’emprise fonctionne comme un « régime fermé » dans lequel l’enfant est manipulé, instrumentalisé. A l’inverse, certains parents
parviennent à respecter le droit de l’enfant à apprécier à la fois son père et sa mère, nous sommes dans le « régime dit ouvert ». Au travers d’exemples concrets nous verrons comment ces deux fonctionnements génèrent tantôt des paroles aliénantes, tantôt des paroles libératrices.

Cet ouvrage nous permet de plonger dans la réalité de l’existence des enfants, pour observer les attitudes qui les aident et celles qui le mettent en difficulté. A la faveur de cette « phénoménologie » de la parentalité fragmentée, l’auteur nous transmet des repères admissibles par chacun. Ces données vont permettre d’orienter les parents dans la tourmente de la séparation. Si il n’y a pas de coparentalité idéale, il est important de mieux savoir comprendre ce qui se joue pour un enfant séparé et de tenter d’organiser comment parler à l’enfant ou à
l’ex-partenaire de couple pour conduire la famille éclatée vers une certaine sérénité, et un « duo parental » serein.

Format : 145 x 220

Pages : 250

Prix : 18 euros

Sortie : 12 mai 2010




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants