Comment appliquer la pédagogie Montessori à la maison ?



La méthode Montessori est une approche pédagogique qui met l’enfant au cœur de son développement. En effet, elle consiste à donner « plus de liberté » aux jeunes enfants afin que ceux-ci deviennent plus autonomes grâce à une participation active à différentes activités. Il existe des écoles qui appliquent cette méthode, mais il est également possible pour les parents de l’appliquer à la maison et c’est ce que vous allez découvrir dans cet article.

Les grands principes de la méthode Montessori à la maison

Appliquer la méthode Montessori à la maison revient à mettre en place les mêmes fondamentaux que ceux des écoles et des professionnels de la garde d’enfants, comme Momjiqui la pratiquent. La méthode Montessori vise le développement de l’imagination, de la créativité, de l’autonomie et de la confiance en soi d’un enfantSelon les principes de Maria Montessori, l’enfant est dans une phase appelée « esprit absorbant » durant ses six premières années. La petite enfance est une période où votre enfant est particulièrement sensible à ce qui l’entoure et à ce qui lui est interdit. Il va donc se construire par rapport à tous ces éléments par différents processus. Le but de la pédagogie Montessori est donc d’utiliser cet esprit absorbant de l’enfant pour lui permettre un apprentissage plus épanouissant afin qu’il puisse par la suite s’autonomiser.

Aménager et penser l’environnement de l’enfant

L’un des premiers principes de la méthode Montessori est de laisser l’enfant choisir l’activité qu’il veut réaliser. Et pour lui donner cette liberté de choix, il faut aménager son environnement. Vous devez organiser l’espace de sorte que votre enfant s’y sente à l’aise, mais il doit surtout voir que son environnement lui est adapté. Vous devrez donc tenir compte de son âge et de sa taille pour agencer les éléments de manière sécurisée sans que cela perturbe son apprentissage. Pour y arriver, vous pouvez :

  • Privilégier les lits au sol plutôt que les modèles à barreaux pour éviter l’enfermement, mais également pour lui apprendre à descendre sans devoir attendre les parents.
  • Utiliser des étagères plus basses et y placer des objets à la vue de l’enfant afin que celui-ci puisse les manipuler selon son désir. Les objets à mettre sur l’étagère devront être adaptés à son âge, ses goûts et devront être sans danger pour lui. Vous pourrez par exemple ranger ses chaussures ou ses jouets sur l’étagère pour qu’il puisse les saisir.
  • Aménager la cuisine de sorte qu’il puisse avoir lui-même accès à ses couverts, bavoirs et autres ustensiles utilisés au quotidien qui vont l’aider dans son apprentissage.

Créer un cadre pour chaque activité

La manière la plus simple d’aider un enfant à reproduire une activité est de le mettre dans un cadre. Chaque activité qui lui est proposée dans ce cadre doit avoir un début et une fin. Il apprendra par expérimentation et répétition, car vous allez le guider au début afin qu’il comprenne ce que vous attendez de lui. Une fois que vous lui aurez montré précisément ce qu’il doit faire, vous vous mettrez en retrait.

L’associer à la vie pratique de la maison

La méthode Montessori est assez particulière dans la mesure où elle est profondément liée à la réalité de la vie quotidienne. Maria Montessori disait que « l’intelligence vient de la main ». Cela veut dire que c’est en pratiquant que l’enfant apprendra les gestes qui lui sont utiles. Avec cette manière de procéder, il pourra apprendre à faire seul les gestes du quotidien et deviendra plus autonome. La pédagogie Montessori invite les parents à faire participer les enfants dès leur plus jeune âge à la vie quotidienne de la maison. Vous pouvez par exemple leur apprendre à trier les habits selon les couleurs, à nettoyer leur table après le repas ou à balayer le sol. Tous ces petits éléments vont se faire progressivement et dans un cadre toujours fixé par les parents afin que l’enfant ne se perde pas et puisse prendre les habitudes que vous essayez de lui inculquer.

Laisser l’enfant s’autocorriger

Que ce soit les parents, la nourrice ou la babysitter, les adultes ont le réflexe de souvent intervenir dans les activités des enfants pour les corriger. Or, l’enfant doit apprendre par lui-même, car quand il réalise une activité, il la teste et vérifie si elle est bien faite. C’est pour cela qu’il est important de le laisser prendre son temps lorsqu’il réalise une activité. Cela l’aidera également à reconnaître les erreurs qui sont survenues durant sa pratique. Retenez que ce qui motive un enfant à mener à bien la tâche qui lui est confiée est son profond désir d’apprendre.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants