Collection j’veux pas… Oublier mon chien, mon chat, devenir gros ou grosse…



Livrées à la réflexion d’auteurs ces « questions de vie » sont largement évoquées, puis explorées au fil de cette collection. Les lecteurs sauront y puiser des amorces de réponses, y apprivoiser certaines de leurs angoisses, y piocher des « outils » qui les aideront à vivre et… plus large encore, à exister aussi.

Les titres à paraître : J’veux pas devenir raciste -J’veux pas grandir – J’veux pas d’vos peurs – J’veux pas rater ma vie – J’veux pas qu’ils souffrent.

GRANDIR A JUSTE LIVRE

> Destins de chiens

propose une série de 15 petits contes, pour libérer cette mémoire…
Sous forme de poèmes illustrés en noir et blanc, les destinées parfois terribles, parfois drôles ou tendres de quinze familles de chiens vous sont contées dans un humour noir, proche de l’esprit d’un Tim Burton ou d’un Edward Gorey…
88 pages. 13,50€

> J’veux pas oublier mon chat

Traité sous la forme d’un récit BD en noir et blanc, Troub’s explore le souvenir de son premier chat. Un chat tout noir qui a accompagné une tranche de son enfance. Aujourd’hui encore, il occupe largement la mémoire de l’auteur, qui lui rend un bel hommage d’amitié et de fidélité.
80 pages. 13€

> Corps de Ballerine?« À l’école, on me traite de grosse vache… » « La maîtresse a dit que si on mangeait trop de pâtes on allait devenir gros » « C’est vrai que les bonbons rendent obèse ?» « J’ai peur de devenir gros ou grosse !!! » Alerte ! Le poids et la diététique ont pris une telle place dans nos règles de vie, que les enfants s’entendent marteler des dogmes alimentaires et des impératifs de silhouette à tout bout de champ. Pas facile de s’y retrouver avec tout cela… A un âge où le corps échappe, où il cherche à prendre possession de son identité en apprivoisant son enveloppe naturelle… Et puis, tout le monde n’est pas concerné ! Surtout pas Elodie Bonvivant !
32 pages. 13€

Nombre d’enfants ont vécu le deuil de leur animal domestique sans savoir comment se débrouiller avec cette première grande séparation. Doivent-ils taire le souvenir de leur compagnon de vie ou, bien au contraire, laisser parler sa mémoire ?

Max Milo Jeunesse – 34, rue de Lancry, 75010 Paris –Tel : 01 40 40 03 43. Fax : 01 40 40 07 98 jeunesse@maxmilo.com

Source Max Milo Jeunesse




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !