Carapatte-Caracycle : le mode d’emploi est en ligne !



Réduire les gaz à effet de serre et les risques d’obésité, renforcer l’esprit de camaraderie des petits écoliers, tout en les rendant plus attentifs aux dangers de la route… C’est fou tout le bien que peuvent générer Carapatte-caracycle ! Et bien la Ville de Châtellerault participe aujourd’hui à sa généralisation en proposant un guide pratique en ligne.

Organiser autour de chaque école un ramassage scolaire, à pied ou à vélo ? L’idée vient d’Europe du nord et a été reprise par l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise
de l’énergie) dans le but de réduire les quantités de gaz à effet de serre inutilement émises par les véhicules familiaux. En effet, en France, 7 enfants sur 10 sont déposés à l’école
en voiture alors que, pour la moitié d’entre eux, le trajet représente moins de 3 km.

Certaines communes se sont emparées de ce dispositif. C’est le cas de Châtellerault dans la Vienne où une école sur deux a mis en place au moins une ligne Carapatte et Caracycle régulière. Les enfants, leurs parents, la communauté éducative, l’association de prévention
routière Châtell’route et la police municipale s’investissent à fond dans la démarche. Au point de créer aujourd’hui un kit complet destiné à aider d’autres collectivités à sauter
le pas. Un kit que la municipalité de Châtellerault a mis en ligne sur le site www.carapatte-chatellerault.fr
« On y retrouve les étapes à respecter, les personnes à mobiliset les formalités à remplir. Ce kit est un service clés en main et gratuit. D’un simple clic, il permet d’accéder à la méthodologie ainsi qu’aux pièces indispensables à la mise en place d’une ligne Carapatte ou Caracycle », indique Sébastien Boulin, chef de projet Education de la Ville, suivi de près par l’équipe municipale particulièrement Anne-Florence Bourat. Ce kit contient également des
modules de formation destinés aux accompagnateurs.

Comme à Châtellerault, les communes ayant adopté ce concept d’écomobilité y trouvent de nombreux avantages.
Les enfants sont plus attentifs aux dangers de la route ; ils pratiquent une activité sportive et réduisent d’autant les risques d’obésité. Mais plus fort encore, ils apprennent les règles de sociabilité, se racontent leurs histoires et arrivent en classe mieux disposés à travailler !

Grâce au site conçu et mis en ligne par la Ville de Châtellerault, ce modèle est à présent à la portée de tous. Un excellent moyen pour que cette pratique fasse très vite… école.

Source: Media Pass au nom de La Mairie de Châtellerault




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !