Blédina : Et si la simplicité était une réponse à la quête de naturalité ?rn



« PLUS DE NATURALITÉ ! »

Ce sont les mamans elles-mêmes qui le disent. Selon une étude TNS Sofres3 réalisée pour Blédina, le choix d’’un repas pour bébé dans les rayons de
l’’alimentation infantile est motivé par la naturalité pour 40 %, la nutrition pour 32 %, la sécurité pour 20 % et le goût pour 8 %.
Or pour 71 % d’’entre elles, « naturel » signifie avant tout un produit dont la composition est simple et rassurante, sans ingrédients jugés douteux.
« On ne sait pas toujours ce qu’’il y a dedans, il y a des fois des substances qui s’’éloignent de ce qu’’on fait nous-mêmes »4

LES PETITS POTS BLÉDINA EN TOUTE SIMPLICITÉ
Pour renouer le lien de confiance avec les mamans, Blédina s’’est attelé, ni plus, ni moins, à la rénovation d’’un produit hautement symbolique : son petit pot ! Son ingrédient essentiel désormais ? La simplicité !
EN PRATIQUE :
Les légumes : un ou plusieurs légumes selon l’’âge du bébé auquel est destiné la recette, éventuellement épaissi et adouci par de la pomme de terre…… pas plus, pour s’’initier en douceur au goût des légumes.
Les fruits : des recettes « 100 % fruits et vitamine C », seuls ou en mélange…… en toute simplicité pour découvrir progressivement une large palette de fruits.
Et pas de sel ajouté dans les petits pots légumes ni de sucres ajoutés dans les petits pots fruits !

Dans les plats complets (légumes viande ou poisson), la liste des ingrédients a été réduite en se basant sur un socle nutritionnel simple : une portion de légumes, un seul féculent, de la viande ou du poisson, des huiles végétales pour l’’apport en Acides Gras Essentiels. Et éventuellement selon l’’expertise du chef de quoi relever la recette en tenant compte de l’’âge auquel est destiné le produit…
ET C’’EST TOUT !

DES PETITS POTS SANS ADDITIF
Colorants et conservateurs sont strictement absents de toutes nos gammes, conformément à la législation en vigueur en alimentation infantile. Mais Blédina a fait le choix d’’aller plus loin en supprimant de ses petits pots l’’amidon transformé de maïs et la farine de graine de caroube, pourtant autorisés. Un véritable défi pour nos équipes R&D et industrielles ! Désormais, seul un féculent (la pomme de terre, le riz ou les pâtes) ou la pomme entre dans les recettes pour épaissir les purées de légumes ou de fruits. Et nous avons aussi renforcé la sélection de nos fruits et légumes afin de choisir, autant que possible, ceux qui apportent une meilleure consistance à nos petits pots.

DES VITAMINES À BON ESCIENT
Les dernères études5 montrent que les besoins en vitamines B sont aujourd’’hui bien couverts au cours de la première année de vie. Nous avons donc décidé de retirer les ajouts de vitamines qui ne sont plus indispensables et dont l’’étiquetage « vitamines : B1, B2, PP, B6, B12, B8, B5 » pouvait aussi rendre le produit suspicieux aux yeux des mamans.
Seul l’’ajout de vitamine C, déjà naturellement présente dans les fruits frais, a été maintenu dans les petits pots fruits.

LES MATIÈRES LAITIÈRES EN MOINS
Les allergies aux protéines de lait sont en constante progression et aujourd’’hui 25 % des enfants y sont confrontés6. Afin de faciliter l’’accès à une gamme variée de produits tout prêts pour ces enfants aussi, nous avons décidé de ne plus utiliser ni lait, ni crème, ni beurre dans nos petits pots légumes ou plats complets à base de viande ou poisson. Les apports en matière grasse sont assurés grâce à l’’ajout d’’huile de colza et tournesol.

DES INGRÉDIENTS CHOISIS AVEC SOIN
Les fruits et légumes sont examinés minutieusement et choisis en fonction de différents critères d’’ordre nutritionnel ou organoleptique: digestibilité, potentiel allergène, texture, identité organoleptique…… Parmi les 12 types et 800 variétés de carottes existants, Blédina a choisi la carotte nantaise récoltée au printemps pour sa douceur, son goût fruité et sucré.
Blédina sélectionne selon des exigences spécifiques des fruits soigneusement cueillis au rythme des saisons. C’’est le cas par exemple de nos poires françaises, utilisées à maturité pour privilégier le goût.
La sélection des matières premières intègre aussi des critères de sécurité très stricts. Les taux de pesticides à ne pas dépasser dans l’’alimentation infantile sont jusqu’’à 5000 fois inférieurs à ceux autorisés dans l’’alimentation courante.
Nous privilégions les huiles de colza et tournesol pour apporter les Acides Gras Essentiels et notamment l’’acide alpha-linolénique qui contribue au bon développement cérébral.

UN MODE DE CONSERVATION SIMILAIRE À CELUI DES CONFITURES DE NOS GRAND-MÈRES
Nos petits pots sont sans conservateur. Leur conservation est uniquement assurée par le traitement thermique final lors du procédé de fabrication.

« Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé »
www.mangerbouger.fr




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !